Vous avez déjà un compte ? Connexion
Accueil / Articles / Critiques / Critique de Sang Rancune

Critique de Sang Rancune

Imaginez-vous jouer à un jeu de plateau où, comme dans certains jeux de rôle, ou comme dans le mythique "Donjon de Naheulbeuk", vous luttez tous ensemble contre les vilains monstres mais où seul celui qui donnera le coup de grâce à l'odieuse créature remportera les points d'expérience associés.

Vous y êtes ? Du coup, quand le jeu se veut coopératif mais déclare vainqueur le joueur ayant obtenu le plus d'expérience, on se rend compte que chacun va penser à soi, ne taper que doucement s'il est certain qu'il faudra plusieurs coups pour trépasser l'abomination... qui pendant ce temps, elle, tape sans réfléchir sur nos héros. C'est qu'à ce petit jeu là, si on se regarde trop les uns les autres, on pourrait bien tous y rester, non ?

Matériel

Cette version française possède un matériel plus attrayant que la première édition, américaine.

Si les graphismes et illustrations de la première version étaient magnifiques, celles de Iello le sont également, et surpassent les premières.

On regrettera que les marqueurs servant à compter les points de vie des monstres ne soient pas à une taille correcte et que le plateau associé soit lui aussi un peu juste pour s'y retrouver très aisément, mais ce sera là le seul point d'ombre du jeu.

Les cartes sont belles et permettent facilement d'entrer dans la thématique du jeu.

Lors d'une même partie, vous épuiserez au moins une fois la pioche et verrez donc toutes ces cartes. Ce sont les cartes de rencontres de monstres qui vous permettront, dans un premier temps, de découvrir de nouveaux challenges. Mais là, nous n'en dirons pas plus, pour ne pas déborder sur une autre partie de ce test.

Règles

Si on compare une nouvelle fois le livret de règles de la VF et de la VO, on ne peut que trouver plus sympathique celle de la langue de Molière. Tout en couleurs, il est plus aéré et propose assez d'illustrations pour accompagner les explications et pointer du doigt ce dont on parle afin de s'assurer que tout soit facilement et clairement compris.

Vous ne devriez pas avoir à retourner sur ces règles, même durant votre première partie. De plus, si d'aventure vous aviez à le faire, comme elles ne sont pas si consistantes que cela, vous retrouverez facilement le point sur lequel vous vouliez une précision, les deux dernières pages apportant des précisions sur certains cas particuliers, par exemple.

La lecture terminée, on s'aperçoit que ce jeu a le bon gout de sortir de l'ordinaire.

Nous sommes donc des aventuriers, dans un lieu sordide où plein de monstres vont nous tomber sur la tête !

Pour survivre, il va falloir s'entraider, sans quoi nous allons tous y passer...

... mais ce jeu coopératif possède un mécanisme retors, et ce coup-ci, pas la peine de loucher vers l'idée du traitre, maintes fois utilisée.

Non, vous n'êtes pas un démon dans la peau d'un nain ou d'un elfe ou que sais-je d'autre.

Vous êtes juste un aventurier en quête de points d'expérience...

et comme seul le joueur ayant donné le coup de grâce au monstre a droit aux PV qui l'accompagnent, on finit par tous taper comme des fiottes, mais pas trop, parce que pendant ce temps, la bête mord, et là plupart du temps sur celui qui lui parait faiblard (sous entendu qui tape comme une fille). Et comme nous avons tous un nombre de points de vie limité, on peut mourir, et si vous n'êtes plus que 3 par exemple et que vous aviez débuté la partie à 6, les monstres que vous rencontrerez continueront d'être joués avec des valeurs égales à ce qu'il faut pour tenir tête à six adversaires.

Laisser mourir ses coéquipiers peut sembler une bonne idée donc, surtout s'ils ont déjà remporté pas mal de points, mais le faire trop tôt revient à s'assurer que tous vont se retrouver au cimetière ou dans le ventre d'un monstre affamé.

Il y a bien plus de monstres que prévu et on ne sait jamais sur quoi on va tomber, leur résistance, les PV qu'ils engendrent, leur façon de taper et de choisir la victime, leur pouvoir ... bref, bien des choses qui feront que les parties ne se ressembleront que rarement... mais j'empiète là. Dès qu'un monstre est enfin vaincu, on révèle le suivant et on sait seulement à ce moment à quelle sauce il voudrait bien nous manger.

Le cœur du jeu consiste donc à gérer sa main, deviner les intentions de chacun et bien choisir l'ordre dans lequel on va taper.

Concrètement, à chaque tour, vous allez piocher une carte qui va vous dire dans quel ordre vous allez taper, puis chaque joueur choisit simultanément et secrètement une carte attaque de sa main, et on va les appliquer selon l'ordre du tour. Avant de jouer ces cartes, on peut poser des cartes objets ou les activer. Certaines cartes d'attaque ont elles aussi des effets et toutes peuvent être boostées ou diminuées.

De plus, quand un monstre est vaincu, on refait sa main à 7 cartes, en défaussant d'abord celles que l'on souhaite.

De la tactique, du fun, des rebondissements et une atmosphère inégalée jusque là dans le thème pour un jeu n'ayant aucune figurine à proposer.

C'est pas du "Munchkin" mais on rigole, on peste, on se venge et on est sournois.

Ce n'est pas non plus du pétage de neurone mais on réfléchit quand même un peu, on guess et... on s'amuse dirons nous !

Bref, une bonne idée et des mécanismes qui comme les illustrations permettent de s'immerger : le résultat est pas mal !

Durée de vie

Le côté "ambiance" du jeu lui permettra de parer au fait que tout n'est pas contrôlable.

De plus, la présence du guess permet un bon renouvèlement des parties.

On ajoute à tout ça un joli nombre de monstres qui permet de ne pas faire les mêmes rencontres d'une partie à l'autre et la possibilité de moduler la durée de ces dernières et le carton est presque plein.

Sans parler que la VO possède déjà quatre extensions et que si la VF trouve son public, elle devrait y avoir droit elle aussi.

La durée de vie du jeu ne parviendra à avoir un peu plus "d'étoiles" dans cette partie du test qu'avec ces fameuses extensions, car dès la première partie, vous faites le tour de toutes les cartes.

De plus, on ne gagne que peu de points de victoire durant la partie et les bonus accordés aux vainqueurs des derniers combats désignent très souvent le gagnant. Cela permet certes de conserver tout le monde en lice jusqu'au bout mais ça gâche le plaisir, au final.

Il faudrait trouver un moyen pour donner des points de nouvelles façons, autres que l'ajout de monstres, qui rendraient le jeu plus difficile (vous pouvez au moins le rendre plus aisé ou plus dur en choisissant d'ajouter ou de supprimer des rencontres) et plus long.

Et vu qu'il dure en général déjà une heure et demi et que c'est un peu long pour ce type de jeu...

Le conseil de Jedisjeux

Les monstres sont assez nombreux pour que vous puissiez enlever certains d'entre eux dont vous n'aimez pas les pouvoirs et sans pour autant connaitre ceux que vous rencontreriez : ne vous en privez pas.

C'est encore plus vrai si vous avez les extensions du jeu (si jamais elles sortent), que nous vous conseillons, ces dernières ne se contentant pas d'ajouter des cartes et des créatures mais ajoutant de petites choses bien sympathiques au jeu, pour avoir gouter aux joies de la VO.

Vous trouvez le jeu trop facile ou long ?

Il vous suffit de moduler le nombre de monstres à rencontrer ou/et le nombre de points de vie de vos personnages en début de partie pour remédier à ça.

Vous voilà prêt pour être au niveau ! ;)

Avis de la rédaction

Nombreux sont les jeux qui s'y sont aventurés et peu en sont revenus avec une telle atmosphère. Ce jeu sort de l'ordinaire et a le potentiel pour plaire à tout public de joueurs, pour peu que vous acceptiez que le fun prenne le dessus sur la gestion pure. A part le peu de façons de scorer des points, encore plus flagrant si on joue à beaucoup (ce qui donne plus d'ambiance, mais fait une moyenne d'un peu plus d'un seul monstre tué par chacun), il n'y a pas grand chose à critiquer, alors, autant se jeter dans l'aventure !
Je n'irai pas jusque dire que les graphismes surpassent ceux du créateur... Ils sont plus homogènes et plus cartoon/flashy, bonne facture. Chacun ses goûts, je préférais le design initial plus sombre et rappelant les jeux de cartes à collectionner dans le fait de faire participer plusieurs dessinateurs ! En tout cas les règles sont mieux écrites, ça c'est indéniable ! Sinon c'est une bonne édition française (sauf le titre qui manque de classe ^^) ! Alors si comme moi, vous aimez les coups bas, la baston, l'injustice caractérielle, la trahison... foncez !
Participer
Commenter l'article
  A propos

Jedisjeux est une association qui rassemble des bénévoles passionnés par les jeux de société. Vous y trouverez des actualités, des critiques, des reportages, des interviews, un forum de discussion, une grande base de données ainsi qu’un calendrier avec les principales dates de sortie des jeux.

  Sorties de jeux
  Nous contacter
  Jedisjeux.net

16 rue DOM François Plaine
35137 Bédée

Contact