Vous avez déjà un compte ? Connexion
Accueil / Articles / Critiques / Critique de Taluva

Critique de Taluva

Dans ce jeu, vous incarnez un peuple bien décidé à conquérir l'île mystérieuse de Taluva.

Située au cœur de l'océan pacifique, cette île n'est pas sans danger : outre ses lacs, montagnes, plages, jungles et clairières, elle abrite aussi de nombreux volcans qui façonnent ses paysages en terrasses et menacent à tout moment d'entrer en éruption.

De plus, vous ne serez pas seul dans votre expédition : ce sont en fait de 2 à 4 peuples qui vont tenter de s'établir sur cette île et d'y construire un maximum de temples, tours et huttes.

Alors, prêt pour l'aventure ?

Matériel

La boîte comprend la règle et quatre aides de jeu (en allemand), 48 tuiles et 100 bâtiments.

Les tuiles sont en cartons très épais et constituent les différents niveaux des volcans. Sur chacune d'elles, on trouve un volcan ainsi que deux types de terrains parmi, en proportion variable, les lacs (11), les montagnes (15), les plages (19), les clairières (23) et les jungles (28). Il est à noter qu'il existe une tuile double pour chaque type de terrain (un volcan plus deux terrains identiques).

Les bâtiments sont des pions en bois joliment sculptés aux couleurs naturelles (blanc, ocre, rouge et marron). Chaque joueur dispose de trois types de bâtiments : des huttes (20), des temples (3) et des tours (2). Une cité est composée de un ou plusieurs bâtiments de même couleur, quelle que soit leur nature, situés sur des terrains adjacents. Sauf exception, une cité ne peut contenir qu'un temple et une tour.

Règles

La règle est courte mais claire et précise les cas qui pourraient être litigieux.

Avant de démarrer, formez quelques piles avec les tuiles terrains disposées faces cachées et donnez à chaque joueur les bâtiments à sa couleur. Vous voilà fins prêts pour commencer la partie...

A tour de rôle, chaque joueur réalise deux actions : poser une tuile terrain et construire un ou plusieurs bâtiments.

En posant la tuile terrain, le joueur peut étendre l'île au niveau le plus bas (poser une tuile sur la table, adjacente par au moins un côté à une tuile déjà présente) ou provoquer une éruption volcanique et hausser ainsi le niveau de l'île (poser une tuile sur deux ou trois tuiles déjà présentes en respectant quelques règles de pose détaillées dans la règle). Par ce procédé, il est éventuellement possible de recouvrir des huttes sans toutefois faire disparaître une cité entière.

Ensuite, le joueur doit poser un ou plusieurs bâtiments en choisissant une des options suivantes : créer une nouvelle cité en construisant une hutte sur un terrain de niveau 1 ; étendre une cité existante en construisant une ou plusieurs huttes sur tous les terrains d'une même nature adjacents à la cité ; construire une tour sur un terrain de niveau 3 ou supérieur adjacent à une cité existante ; construire un temple adjacent à une cité existante comportant au moins 3 terrains occupés.

Le but du jeu est de construire le plus de bâtiments, soit par victoire normale (avoir construit le plus de temples, puis de tours, puis de huttes [y compris celles qui ont été détruites]), soit par victoire précoce (avoir construit tous les bâtiments de deux types).

On pourrait donc être tenté de placer un maximum de huttes dans son tour de jeu... Mais attention : un joueur qui ne peut pas construire est tout simplement éliminé ! De plus, en cas de victoire précoce, il faudra pouvoir placer précisément le nombre de bâtiments requis, pas un de moins !

Durée de vie

Le hasard de la pioche des tuiles, sans toutefois diriger le cours du jeu, confère à Taluva une très bonne durée de vie. De plus, la construction d'une île différente à chaque fois et la contemplation du plateau final apporteront une certaine satisfaction aux joueurs, tant le matériel de jeu est joli. A confirmer lors des prochaines parties...

Le conseil de Jedisjeux

Voici quelques petits conseils destinés à vous aider dans vos premières parties :

- ne pas tomber à court de bâtiments (et particulièrement de huttes) en tentant une victoire précoce ;

- faire attention à la répartition des tuiles terrains dans le jeu lorsqu'on crée une nouvelle cité et placer sa hutte sur le terrain le moins fréquent des deux, pour espérer s'étendre plus facilement ;

- surveiller l'avancement de ses adversaires et ne pas hésiter à « casser » une opportunité de placement de tour ou de temple en créant une éruption volcanique si c'est possible.

Avis de la rédaction

Taluva est un excellent jeu de placement aux règles simples mais qui ne manque pas de richesse dans le déroulement du jeu. Certains lui reprocheront un peu de la froideur des jeux abstraits, car le jeu demande de la réflexion lorsque vient son tour de jouer. Mais le matériel de qualité et esthétique apporte aussi sa pierre à l’édifice, tant il est plaisant de voir évoluer l’île en construction jusqu’à sa disposition finale.
La beauté de Taluva et la simplicité de ses règles pour un jeu pourtant tactique auraient put en faire un grand classique. La durée des parties penche également en faveur du jeu. Et pourtant, si le jeu reste bon, il n'embarque pas pour autant. Allez savoir, le thème plaqué pourrait y être aussi pour quelque chose ? Ou encore ce côté de nouveauté non innovante ? Le jeu est bon. A vous de lire la règle pour savoir s'il est vraiment fait pour vous.
Participer
Commenter l'article
  A propos

Jedisjeux est une association qui rassemble des bénévoles passionnés par les jeux de société. Vous y trouverez des actualités, des critiques, des reportages, des interviews, un forum de discussion, une grande base de données ainsi qu’un calendrier avec les principales dates de sortie des jeux.

  Sorties de jeux
  Nous contacter
  Jedisjeux.net

16 rue DOM François Plaine
35137 Bédée

Contact