Vous avez déjà un compte ? Connexion
Accueil / Articles / Les légumes, c'est bon pour la santé

Les légumes, c'est bon pour la santé

Les légumes servent rarement de nourriture à Agricola. Pour cause, ils sont très difficiles à avoir et apportent pas mal de points de victoire à la fin.

Il est cependant possible de se nourrir avec les légumes dès la première récolte. Mais ça demande un peu de préparation.

Le plus important: la graine.

Pour commencer à se nourrir avec du légume, il faut la graine avant la troisième période. Sinon, il est évidemment trop tard pour ça.

La liste des cartes qui permettent d'entamer cette tactique est assez longue.

Les savoirs-faire sont les plus intéressants, car il permettent d'en obtenir plusieurs fois.

On passe par l'aide jardinier, le jardinier amateur, le marchand de terre, le bonimenteur etc etc...

Du côté des aménagements, il y en a moins, mais l'intérêt d'être premier joueur derrière est assez important pour ne pas s'en priver.

On privilégiera l'étal ou la serre, les autres étant trop difficiles à utiliser.

Multiplier les graines

Il est aussi très important, lorsque l'on compte se nourrir essentiellement au légume de planter sa graine dans un champ avant de la cuire.

Le mieux est de faire ça en première période, pour avoir 2 champs ensemencés pour la deuxième récolte.

Il ne faut pas négliger les différents aménagements qui se comportent comme un champ (champ de navet, salade ou haricot).

Ceux-ci apportent des points de victoire (jamais négligeable), et, pour ceux à 3 savoirs-faire en condition, des pouvoirs très intéressants. La condition n'est pas très difficile dans ce cas, car pour manger du légume, il faut pas mal de savoirs-faire, tôt dans la partie.

Manger du légume

Le légume cru, c'est pas terrible. Même avec une bonne vinaigrette, ça ne nourrie pas son homme.

L'idée est encore de s'aider des aménagements et savoirs-faire pour améliorer le rendement:

Le fourneau, qui transforme un légume pour 3 Points de nourriture quand on veut, est le plus évident.

Le champ de salade qui permet de transformer le légume récolté dessus en 4 PN.

La distillerie et le bouilleur de crue, quand à eux, permettent de transformer du légume en liqueur, qui apporte 4 ou 5 PN pendant la récolte.

Il existe dont pas mal de méthodes efficaces pour transformer le légume, sans oublier les cartes qui font tomber de la nourriture à chaque tour et qui vont bien avec cette stratégie (lac, ruche, enclos, arbre fruitiers).

Le draft

Le draft est délicat...

J'aurai tendance à penser qu'il vaut mieux prendre en premier une carte qui bonifie les légumes, avant d'avoir les légumes au premier tour si on a les deux en main.

Il ne faut pas oublier quand on draft pour jouer sur les légumes, que le moteur peut ne pas se lancer, et prendre des cartes un peu moins marquées, car mettre tous ses oeufs dans le même panier n'est jamais bon.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les cartes qui permettent de labourer plus vite sont inutiles. Il faut 2 ou 3 champs ensemencés pour faire tourner la tactique, et ce à raison d'1 par période. A la fin, on aura autre chose à faire que les poser pour labourer plus d'un coup (faire des enclos par exemple).

La position en début de partie est très importante également dans le choix des aménagements. Les 4ieme et 5ieme joueurs éviteront les aménagements nécessitants 3 savoirs-faire, ou se les réserveront pour la fin de partie.

Jouer contre un mangeur de légume

Ici, la meilleur stratégie est de laisser faire et jouer son jeu. On ne peut pas battre cette tactique sur son propre terrain.

Il risque cependant d'y avoir des collisions au niveau des champs: il faut donc bien faire attention à ça.

Le plus difficile pour les adversaires sera de gérer les 3 dernières périodes. Car le mangeur de légume n'aura fait que des champs et éventuellement une pièce supplémentaire. Et comme il n'a plus besoin de dépenser des actions pour se nourrir, il aura réellement 3 actions par tour pour occuper les cases intéressantes !

Au final

En conclusion, manger des légumes est une tactique qui peut être payante, mais qui ne changera pas radicalement la façon de jouer des autres.

Cette stratégie repose sur un équilibre d'aménagements et de savoirs-faire mais ne fait pas avancer la construction de la ferme. Ceci dit, elle offrira un bonus en actions dès la troisième période qui permettra au mangeur de légume de récupérer son retard sur ce point.

Il faut bien entendu éviter d'avoir trop de légumes: ce sont des actions dépensées qui n'apportent pas grand chose au final (donc perdues).

Avis de la rédaction

Ce jeu largement dépassé son public : A l'origine, plutôt destiné pour les gros joueurs comme son grand frère Caylus dont il est directement inspiré. Après quelques essais, on remarque qu'il peut marché aussi avec un public plus familiale. Ses règles sont nombreuses, mais très logiques et proche du thème, on les comprend très facilement. Les joueurs occasionnels vont s'amuser à construire leur ferme et assimiler les règles. Il est très rare qu'on ne m'en demande pas une deuxième partie ! Avec deux ou trois parties, on remarque la richesse stratégique du jeu, les possibilités de blocage et la diversité des parties (en partie due aux cartes aménagements et savoir faire). Ce jeu est une véritable claque ludique, le digne héritier de Caylus et de Puerto Rico.
Voilà un jeu qui a de la profondeur ! Construire sa propre ferme sur son plateau individuel est fort sympathique. Reste que les principaux mécanismes n'apportent rien de neuf et que certains auront du mal à exploser de bonheur ... sauf s'ils cherchaient le jeu dans le genre à explorer pour de longs moments avant d'en avoir fait le tour...
Participer
Commenter l'article
  A propos

Jedisjeux est une association qui rassemble des bénévoles passionnés par les jeux de société. Vous y trouverez des actualités, des critiques, des reportages, des interviews, un forum de discussion, une grande base de données ainsi qu’un calendrier avec les principales dates de sortie des jeux.

  Sorties de jeux
  Nous contacter
  Jedisjeux.net

16 rue DOM François Plaine
35137 Bédée

Contact