Vous avez déjà un compte ? Connexion
Accueil / Articles / Critiques / Minuit, Meutre en mer

Minuit, Meutre en mer

Minuit, Meurtre en Mer est sorti en juillet chez Multifaces édition, le jeu est développé par Alain Luttringe. Suite à une campagne KS réussie, ce jeu est disponible depuis juillet.  Nous pouvons y jouer de 2 à 6 joueurs, et pour les besoins de l’article les configurations 2, 3, 4 et 5 joueurs ont été testées.

Le pitch.

Nous sommes à bord d’un paquebot, pas le Pacific Princess, car ça ne sera pas la croisière s’amuse durant la partie (je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans, oui je suis vieux …..). Pas de cocktail servi par Isaac ou de service rendu par Gopher, ici on parle bien d’un crime qu’il va falloir résoudre et ce avant d’arriver au port, car les suspects pourraient se faire la malle. La cabine de luxe, est désormais désignée scène de crime mais un congrès de détectives a lieu, et tous ces Sherlock vont mener l’enquête et peut-être trouver l’assassin. Mais comment joue-t-on Capitaine Stubing ? Elémentaire mon cher Watson ….

Le matériel

Les illustrations de Fabrice Weiss et Baptiste Reymann représentent le paquebot sur 3 ponts vu du dessus. Je conçois que cela doit être difficile de représenter un paquebot, dans une version aérienne, mais personnellement je trouve que les illustrations ne sont clairement pas le point fort du jeu. Le jeu est bleu, trop bleu, alors oui le ciel, la mer, c’est bleu. Chez moi, la mer est plutôt verte, et les paquebots sont en fabrication plutôt qu’en croisière. Bref, l’avantage c’est que vous pouvez vous faire rapidement votre avis sur ce design mais je vous conseille de ne pas vous arrêter à ce détail.

Le matériel contient également des pions en bois de couleur pour les enquêteurs et des pions blancs pour les suspects qui seront notés de A à L. Le matériel est de bonne qualité dans l’ensemble et on aura peu de choses à dire dessus.

Le jeu

Le Colonel Moutarde dans la bibliothèque avec un chandelier, c’est ce que m’évoque généralement les jeux de déductions, le Cluedo, et j’avoue qu’en essayant ce jeu je n’avais qu’une crainte, c’est de jouer une pâle copie de Mademoiselle Rose dans un manoir flottant. Alors oui, effectivement il s’agit d’un jeu de déduction où l’on va rechercher un assassin et des critères du meurtre (Mobile et le Comment de l’assassinat), mais je vous rassure la comparaison avec le Cluedo s’arrête là. Il y a des liens de parenté pour ceux qui aiment mais pas de cartes à donner au voisin comme dans Mystery express, car Minuit, Meurtre En Mer s’appuie sur deux mécaniques intéressantes. Le premier est le livret d’enquêtes et d’indices comme on l'a déjà vu dans Sherlock Holmes Détective Conseil. Le second est le système classique de points d’action à dépenser. Rien de nouveau et de transcendant et pourtant….

On dispose de points d’action à dépenser pour se déplacer et enquêter, c’est-à-dire interroger nos chers témoins (Messieurs dames de A à H). Selon les points que vous souhaitez dépenser (de 1 à 3 points d’actions) vous aurez soit recours à un dé, et lire le résultat publiquement, merci d’aider les copains… ou lancer ce satané dé, garder le résultat pour vous, et enfin oublier le dé et se délecter de la preuve intangible qu’Armand est l’assassin…

Vous l’aurez compris, plus vous payez cher  plus ce sera facile d’obtenir des indices. Cette gestion du risque est très sympathique car si vous faites plus de 7 au dé vous aurez perdu votre temps… Merci Gopher. Plus vous dépensez pour gérer vos indices et moins vous faites d’action... cruel dilemme

Mais j’avoue que des jets de dés peuvent vous pourrir quelques tours et engendrer un peu de frustration. Mais dans ce cas, payez plus et vous aurez le choix. En plus, le jeu vous donne des pions bouées pour sur-booster vos jets minables tout juste bons à servir à un 421 de fin de soirée, que demander de plus….

Et c’est tout ?

Eh bien non car les scénarios sont vraiment bien faits, on y retrouve  des fausses pistes qui n’aideront pas ceux qui veulent jouer trop vite, et des indices pas évident à trouver, je vous rappelle que l’on cherche 3 informations, l’assassin, le mobile, et comment le crime a été commis….Une tête décrochée d’un corps ne veut pas dire que la victime a perdu la tête, eh oui, sachez-le.

On a également une notion de timing, le tempo du jeu est donné par la durée de la croisière et le jeu se terminera au port, ou avant, si notre Columbo local a trouvé l’assassin et en parle à sa femme dans le Grand Salon. Au début de chaque tour une carte évènement est tirée, cette carte fait avancer ou arrêter le bateau qui est le pion tour du jeu. Cet événement nous donnera aussi des incidents bloquant les accès aux salles (qui a détruit ce satané ascenseur ….. si Otis me lit). Ils ajoutent encore du hasard et pourraient vous pénaliser dans l’enquête par rapport à d’autres mais cela rend le jeu moins linéaire qu’un Cluedo (oui encore cette comparaison). Les allergiques au hasard ne devraient que moyennement apprécier que les dieux de la chance s’acharnent encore sur eux.  Mais rien de si terrible et parfois, ça nous aide.

La dernière action du jeu, permet de rapprocher ou d’éloigner un suspect non bougé précédemment, regarder la tête de votre voisin quand il voit Hélène rejoindre les cabines passager alors que lui est au piano-bar…. Cela ajoute un côté bluff : « il éloigne le témoin, il a sûrement découvert quelque chose d’intéressant », ou vous fait perdre votre temps.

Le temps, nous n’avons plus beaucoup de temps. Plus le paquebot se rapproche du port et plus vous aurez de pression si ce n’est les autres enquêteurs qui auront peut-être plus d’indices que vous et tenteront de vous voler la vedette au grand salon. Car il y a un petit esprit de course qui pourrait au final vous jouer des tours.

Mais comment ça se finit ?

Le jeu se termine de 2 façons, soit un enquêteur se croit plus malin que les autres et va tout dire au grand salon, soit le bateau arrive au port et tout le monde confronte ces résultats.  Quoiqu’il en soit un calcul se fait et celui qui possède le plus de points l’emporte. Si vous faites de mauvaises révélations vous serez pénalisé.

Ce système a tendance, au moins dans mes parties, à ce qu'un  joueur se rendre rapidement au grand salon pour griller la priorité à  ses voisins.

En fin de compte c’est bien ? Et toi Vincent, tu aimes ?

Je suis l’heureux possesseur de quelques jeux d’enquêtes et déductions mais pas un des plus grand fan de ce genre de jeu.  J’avais donc un a priori sur celui-là en ayant peur d’un énième reboot et j’ai été agréablement surpris. J’ai aimé l’ajout du livret d’enquêtes, surpris par des fausses pistes, ou trop rapide pour aller révéler nos infos au salon, on est passé à côté.  J’ai essayé dans plusieurs configuration, jusqu’à 5joueurs. J’ai trouvé ça trop long à 5 et je n’ai donc pas essayé à plus. La meilleure configuration est pour moi  celle avec 3 ou 4 joueurs. Le jeu a un côté répétitif sur les 4 points d’action, je me déplace, j’interroge je lis, je note. Ce qui fait qu’à 5 joueurs, les tours sont trop longs.  Le jeu n’est pas exempt de défauts mais ils restent mineurs.  La règle est trop succincte et je regrette que l’éditeur n’ait pas plus détaillé le décompte final de points par exemple. Je me suis trompé sur deux parties. Il y a une FAQ errata disponible chez eux.

La mise en scénario est vraiment le point fort, la lecture est agréable et l’immersion est bonne. L’idée d’avoir mis plusieurs scénarios et niveaux de difficulté est vraiment une très bonne chose.

En conclusion le jeu est très bien avec des joueurs ou en famille. Moins long qu’un Mystery express et bien meilleur qu’un Mystère à l’abbaye ou un Cluedo, et surtout moins complexe et plus familial qu’un Sherlock Holmes.

Minuit, meurtre en mer pourra donc dans son genre trouver sa place au pied du sapin. Les différentes parties jouées étant très agréables.

Commentaires (1)

cyril83

merci pour ces retour très positifs, il me donne de plus en plus envie de le tester celui-ci :)

Participer
Commenter l'article
  A propos

Jedisjeux est une association qui rassemble des bénévoles passionnés par les jeux de société. Vous y trouverez des actualités, des critiques, des reportages, des interviews, un forum de discussion, une grande base de données ainsi qu’un calendrier avec les principales dates de sortie des jeux.

  Sorties de jeux
  Nous contacter
  Jedisjeux.net

16 rue DOM François Plaine
35137 Bédée

Contact