Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité

As d'Or 2012 - Le Reportage

par Bardatir

Voici le second volet de nos reportages autour du plus grand festival de jeu Français, celui qui s'est déroulé à Cannes il y a une semaine.

Après la cérémonie anti-conventionnelle organisée par Cocktail Games, une poignée de privilégiés s'est dirigée vers le palais pour une soirée "inoubliable" dans le fastueux salon des ambassadeurs...

25 résultats
de 1 à 10
1 | 2 | 3 suivante

La Récompense Française du jeu de société

Avant de vous présenter ce reportage j'aimerais faire une brève critique constructive sur mon ressenti de l'évolution de l'As d'or ces 5 dernières années...
Cette année, la mode est à la critique virulente (Cocktail via Facebook, Gus&Co, ...), je vais essayer de déroger à la règle en étayant mes propos et en essayant de proposer des améliorations.

Tout d'abord, ce prix est un prix prestigieux qui fait vendre des boîtes, voici une vision terre à terre et réaliste. Mais c'est aussi, pour les joueurs, un prix qui est sensé récompenser d'excellents jeux, voire de dénicher des perles pour les présenter au grand public... (Comme le fut Dixit).
Il faut donc que sa qualité perdure, pour assurer son prestige.

Hélas, le navire prend l'eau...

Cependant, je constate que la sélection se cantonne à proposer 2 bons jeux par catégorie pour les primer tous, ou plutôt pour n'en primer aucun. Je m'explique : Avez-vous vu dans le salon la moindre indication de l'As d'Or ? Moi pas.
Qu'en est-il de la communication ? Durant la cérémonie, l'organisation s'est cantonnée à expédier en 20 minutes une présentation balbutiante de chaque jeu, puis de donner les prix. Seul HABA avait préparé un mot à lire. Aucun suspense, aucune utilisation de la musique ou du superbe écran géant mis à disposition dans ce cadre exceptionnel, ON AVAIT FAIM ! Alors on a mangé, et le reste de la soirée est tombé raplapla. Heureusement, que le maître de cérémonie conservait un semblant de sérieux.
Tout ceci, sans parler de la crédibilité du Jury qui revient trop dans les conversations (peu ou pas de renouvellement, des intérêts chez certains jeux ?, aucun auteur de renom,...), j'en viens légitimement à m'interroger sur ce qui se passe... et je ne suis malheureusement pas le seul.

Ecopez moussaillon !

Certains diront qu'on ne peut rien y faire et qu'on doit se satisfaire de ce qu'on a : NON ! Ternir ainsi l'image d'une récompense doit faire réagir !

Plus que les enjeux, je pense qu'il y a un certain laxisme dans tout cela... Ça sent l'expéditif.
Mais alors, pourquoi ne pas se concentrer sur un vrai prix qui primerait un seul jeu ?
Faire à l'instar du festival pyrotechnique voter le public ?
Voire primer un jeu familial une année, un gros jeu l'année suivante, un jeu pour enfants l'année d'après...
Pourquoi ne pas mettre un peu plus de moyens dans cette cérémonie (Qui coûte tout de même 50 Euros quand on est invité) pour mettre du suspens dans la soirée ? (Un nominé par plat ?)
Pourquoi ne pas préparer de la Com sur le salon pour mettre le jeu primé en exergue ?

Il y a tellement d'idées simples pour faire avancer les choses que je trouve le résultat pitoyable...
Même Mister Phal, jury et présentateur a reconnu l'ennui de cette terrible soirée (qui n'a pas dû être amusante à présenter). Je cite le compte rendu de Trictrac : "Ne vous manquait que le repas délicieux mais les petites animations qui ont suivi n'étaient pas forcément très pertinentes même avec un Monsieur Phal qui essaye désespérément de rattraper le coup quand les artistes ne sont pas là.
De toute façon, une fois le repas terminé et les annonces de prix données, une grande partie des membres pensent ; qui à rejoindre les bars de la Croisette, qui la salle du Off."

Cela en dit long sur la qualité de la soirée...

Bref, tout cela est dommage et nuit à l'image du festival de Cannes. Je pense qu'il y a des solutions, mais je doute qu'il y ait du monde pour porter ce projet. J'espère pourtant de tout cœur voir la situation s'améliorer pour les années à venir !


Maintenant place au reportage qui est plutôt court vous vous en doutiez !

Le prestigieux Salon des ambassadeurs...

Une poignée de sombréros Belges

Cubulus

présenté de façon très solennelle.

Le maître de cérémonie nous annonce qu'il présentera cette cérémonie pour la dernière année...

Laissant la place à Nadine Seul, qui organise une grande partie de tout ce festival...

Fame Us

King of Tokyo

25 résultats
de 1 à 10
1 | 2 | 3 suivante

Les Reportages flux_rss Reportages

FIJ 2015 : Cannes et ses jeux surdimmens...

FIJ 2015 : Cannes et ses jeux surdimmens...

Cannes et son Festival international du jeu c'est beaucoup de jeux, énormément de joueurs, des éditeurs, des auteurs, des boutiques,... bref beaucoup d'acteurs du monde ludique. Mais comme parfois ...
Lire la suite

Ludinord 2015 : le reportage

Ludinord 2015 : le reportage

Et voilà, une nouvelle édition de Ludinord s’est achevée le weekend du 28 et 29 mars. Une fois de plus, ce fut une excellente édition, qui grandit encore et encore avec les années. En effet, c...
Lire la suite

Festival International du jeu 2015 diman...

Festival International du jeu 2015 diman...

Troisième et dernier jour du salon Toujours pas de off, je n'ai même pas tenté l'aventure cette fois! On s'est rabattu direct chez le ludovoxien Fab' pour se faire une partie d'Elysium tranquille. ...
Lire la suite

Festival International du jeu 2015 samed...

Festival International du jeu 2015 samed...

Deuxième jour de salon Hier soir en raison du grand chaos général qui régnait au off (le tournoi de jeu de rôle avec off ça ne rime pas ensemble donc pas de table, pas de chaise, et les auteurs...
Lire la suite

Festival International du jeu 2015 vendr...

Festival International du jeu 2015 vendr...

Premier jour de salon En avant les jeux!!! Après un léger retard au démarrage lié à une recherche de place gratuite sur Cannes pour pouvoir garer ma voiture sans que ça me coûte une boîte de ...
Lire la suite

Festival International du jeu 2015 off ...

Festival International du jeu 2015 off ...

Première Soirée off (et dernière aussi...) du jeudi 27 février 2015
Lire la suite