Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité

[CDLB] L'horreur est la boite et elle vient d'Arkham

par Arthelius

Il n’est pas aisé de prendre le jeu en main, même s’il s’agit d’un jeu de cartes. Et ce n’est pas l’épais livret de références qui me contredira. Du coup je me suis dit qu’il serait peut être bon de vous montrer le contenu de la boite, mais aussi de vous donner quelques explications sur les fonctions de chacune, et cela sans vous spoiler le jeu. Plongeons ensemble dans la folie …

Présentation et principe

Horreur à Arkham (HA) est avant tout un jeu de plateau inspiré des écrits de H.P. Lovecraft à qui l'on doit par exemple, la création de Cthulhu et des grands anciens, créatures bien connues des joueurs. FFG nous ont proposé au fil du temps, de nombreux titres ayant pour thème ce mythe et cela avec plusieurs styles de jeu, et HA en fait parti, aujourd'hui le célèbre jeu arrive dans un format jeu de cartes.

Le jeu est vendu avec 3 livrets : le livret d'apprentissage qui contient les règles, le livret de la campagne La nuit de la Zélatrice, qui contient la campagne que vous allez jouer et enfin le guide de référence qui répertorie tout le lexique du jeu et les points de règles litigieux qui peuvent apparaitrent en cours de partie, mais dont il n'est pas nécessaire d'avoir connaissance au début de partie pour comprendre le jeu.

HA est un jeu de cartes coopératif évolutif, un format assez rare. Les prochains decks de cartes seront alors de nouvelles enquêtes. De plus, le deck des joueurs évoluera au cours de la partie et des investigations, d'où le sobriquet d'évolutif. A la manière de Pathfinder. Le jeu est d'ailleurs jouable de 1 à 4 joueurs. Dans le jeu vous incarnerez donc un investigateur unique qui fut dépêché sur place pour résoudre certains phénomènes peu communs ou du moins comprendre ce qu'il se passe sans sombrer dans la folie.

Les decks et les investigateurs

Chaque investigateur possède son propre deck. Une carte reprend les informations relatives au personnage choisi : son nom, ses capacités et leurs valeurs, ses points de vie et sa santé mentale, sans oublier son pouvoir spécial. Sur le dos de la carte vous retrouverez les informations nécessaires pour former votre deck : le nombre de cartes et leurs exigences. Enfin, un petit texte nous présente le personnage. Une fois l'investigateur choisi vous devrez donc constituer votre deck avec les cartes indiquées, du moins pour la première partie, car il sera possible ensuite de constituer vos propres decks, les conditions de construction sont données en fin du livret de règles.

Les cartes du deck investigateur

Pour votre première partie, il est conseillé de suivre les conseils de construction du livret, sur la quatrième page vous retrouverez donc la liste des cartes à insérer dans votre deck. Le nom est donné ainsi que le numéro de la carte que vous retrouverez tout en bas à droite sur la carte, en tout petit il faut avoir de bons yeux. C'est ainsi que vous trouverez dans votre deck des cartes de Soutien pour aider vos coéquipiers, des cartes Compétences pour améliorer vos capacités, des cartes Évènements qui viendront chambouler votre partie, et enfin des cartes Faiblesses, qui viendront vous affaiblir. Enfin, chaque joueur prendra une carte de référence, qui lui servira d'aide de jeu. Des couleurs en rapport avec vos investigateurs cerclent chacune de vos cartes personnelles.

Les cartes Intrigues et Actes

Ces cartes vont succinctement vous décrire les lieux et la raison de votre présence ici bas. Elles vont également vous indiquer vos objectifs. Les cartes Intrigue qui vont vous donner ces informations sont à placer dans l'ordre (1a, 2a, etc.) Il vous sera donc indiqué quelles cartes prendre en fonction du scénario choisi. Les cartes Intrigue représentent l'avancée des forces des ténèbres il faudra donc que les joueurs parviennent à freiner la progression de ces cartes sous peine de perdre la partie.

Pour les cartes Acte, la préparation numérique est la même. Ces cartes représentent quant à elles l'avancée des investigateurs. Il faudra donc faire avancer les cartes Acte pour remporter la victoire. La carte de référence qui correspond au scénario choisi devra toujours rester visible afin de savoir les effets des jetons piochés pour cette partie.

Les cartes Lieux

Vos investigateurs vont donc fouiller des lieux afin de résoudre leurs enquêtes et progresser dans l'aventure. Les cartes sont illustrées pour vous décrire les lieux, et sont accompagnées d'un texte d'ambiance, ainsi que d'un cadenas pour montrer que la carte n'est pas encore totalement accessible. Ça, c'est pour le recto de la carte, car derrière les informations ne seront plus les mêmes une fois le lieu découvert ou accessible. Une valeur indice sera alors indiquée, invitant les joueurs à poser le nombre de jetons requis. Une condition sera parfois requise pour pénétrer dans le lieu ou du moins une action sera demandée pour y avoir pénétré.

Les cartes Ennemis

Elles viendront se mettre en travers de votre route au cours de l'aventure, et vous devrez les combattre pour avancer. Chaque carte est illustrée, indiquant la nature de la créature qui vous fait face, sa valeur de combat et ses points de vie. Une condition de combat est également donnée, accompagné d'un texte d'ambiance, il sera aussi possible parfois de remporter des points de victoire.

Les jetons

Ils sont assez nombreux dans la boite. Ils seront tirés lorsqu'un test sera demandé aux investigateurs. Ils piocheront alors ces jetons au hasard dans un bol qu'ils auront apprêté avant de jouer. Ces jetons pourront modifier leurs aptitudes. Les jetons du Chaos interfèreront sur les résultats du test, basé sur les compétences innées de l'investigateur. Les jetons dégâts serviront à marquer les blessures, les ressources pour effectuer des actions, des jetons indices à avancer dans l'enquête, enfin les jetons Horreur influent sur votre folie.

Êtes-vous prêts ?

Je pense que vous l'aurez aisément compris, Horreur à Arkham n'est pas un jeu simple à prendre en main. Même si le matériel est plus limité que son grand frère, la mise en place des différentes cartes et la construction des decks demandent un certain investissement temporel. Pour autant le jeu est immersif et propose une aventure coopérative et évolutive, une mécanique peu courante et donc qui mérite que l'on s'y attarde, surtout que le jeu est superbement illustré et rend hommage à l'œuvre de Lovecraft.

C'est dans la boîte flux_rss C'est dans la boîte

[CDLB] Le tour du monde en 80 jours

[CDLB] Le tour du monde en 80 jours

Mon premier est un jeu édité par Ravensburger en 1986 de Wolfgang Kramer nommé "le tour du monde en 80 jours". Mon deuxième est un jeu édité par Ravensburger en 1974 de David Parlett nommé "le ...
Lire la suite

[CDLB] Clue 13

[CDLB] Clue 13

Le jeu de déduction revient en force cette année. C'est avec 13 Clues que Da Vinci Editor revient pour Noël. Le nom est bien évidemment un hommage au bien connu Cluedo, mais il saura revisiter le...
Lire la suite

[CDLB] Junk Art

[CDLB] Junk Art

Pretzel Games, l'éditeur Canadien a qui l'onn doit Flick'em Up !, nous propose un jeu de construction en bois Nous avons eu l'occasion de voir le jeu en version géante à Essen et ça a énorméme...
Lire la suite

[CDLB] Freak Shop

[CDLB] Freak Shop

C’est la cohue au Freak Shop à l’approche de la saison touristique ! Catch Up Games nous propose un nouveau jeu : Freak Shop ! En bon châtelain, vous comptez dégoter dans cette boutique les ho...
Lire la suite

[CDLB] Ulm

[CDLB] Ulm

Dans les nouveautés d'Essen, chez l'éditeur allemand, Huch!, un des nouveaux jeux est Ulm, du nom d'une petite ville Allemande. L'éditeur allemand est assez bien distribué par chez nous vu que le...
Lire la suite

[CDLB] Munchkin Panic

[CDLB] Munchkin Panic

Quand des savants fous croisent un Castle Panic avec Munchkin on obtient un Munchkin Panic... Un croisement entre jeu coopératif et hyper-compétitif avec de la pouille dedans... Voici donc le résu...
Lire la suite