Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité
familienbande

Familienbande (2004)

  • 1 notes

  • Complexité
  • Hasard
  • Stratégie

Matériel

  • 70 cartes avec le portrait des différents membres de la famille
  • 1 piste de score
  • 5 tuiles de signe particulier
  • 5 marqueurs de points (de 5 couleurs différentes)

But du jeu

5 familles disposent chacune d'un signe particulier. Bien que des mariages aient réuni ces familles, chacune espère que ses traits caractéristiques soient portés par ses descendants. Les joueurs, qui représentent secrètement une de ces familles, rusent pour y arriver, en accumulant des points et en essayant de remporter la partie.

Description du jeu

Préparation
Les 5 tuiles de signe particulier sont mélangées face cachée. Chaque joueur en pioche une, en prend connaissance et la place devant lui, face cachée. 3 cartes sont placées en rang face visible en haut à droite de la piste de score.
Les cartes représentent les individus de la première génération. Cinq cartes sont distribuées à chaque joueur. Les cartes restantes forment la pioche, face cachée.

Déroulement du jeu
Chaque joueur, à son tour, effectue l'un des trois actions suivantes :

1. Célébrer un mariage : un joueur peut superposer une carte de sa main sur une carte seule, déjà posée sur la table. Le joueur prend alors une carte dans la pioche. Un mariage ne rapporte aucun point.
2. Créer une descendance : un joueur peut jouer une carte de sa main sous un couple marié. Un descendant doit partager 3 des 6 signes particuliers de ses parents. Des parents peuvent avoir plusieurs descendants. Un joueur qui place un descendant ne pioche aucune carte et un calcul du score a lieu : pour chaque descendant de la deuxième génération, 2 points sont attribués à ses signes particuliers. Pour la troisième génération : 3 points et ainsi de suite.
3. Passer : un joueur peut passer, il ne pose pas de carte mais en pioche une.

Générations suivantes
Aussitôt qu'un descendant est joué, il peut se marier puis avoir des descendants. Chaque génération est plus nombreuse que la précédente : la première génération comporte 3 membres qui peuvent former 3 couples et avoir au maximum 4 descendants. La seconde peut avoir 5 descendants et ainsi de suite. Dès que le nombre de descendants est atteint, on retourne les cartes de la génération précédente, y compris les célibataires. Le jeu s'arrête à la 5ème génération, dont aucun membre ne se marie.

Fin du jeu
Quand les sept portraits ont été placés dans la 5ème génération et que les scores ont été calculés, tous les joueurs révèlent leur signe particulier. Les joueurs soustraient alors du total de leur signe particulier un nombre de point déterminé par le nombre de cartes qu'ils ont en main : 1 point pour la première carte, 2 pour la deuxième et ainsi de suite. Après cette déduction, le joueur dont le signe particulier a le plus de point est déclaré vainqueur.

Si vous avez aimé, les joueurs vous conseillent...