Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité
go

Go

  • 6 notes

  • Complexité
  • Stratégie

Le jeu de Go (Wei qui en Chinois) est né il y a plusieurs milliers d'années en Chine. Il fait partie intégrante de la culture asiatique au même titre que la calligraphie. Si le Go est aujourd'hui pratiqué partout dans le monde (il existe une Fédération Française de Go) il est surtout développé au Japon, en Chine et en Corée.
C'est un jeu de stratégie abstrait qui se pratique à deux joueurs. Malgré des règles simples le jeu de Go est d'une grande richesse stratégique.
Le jeu de Go est aussi un "monde" à part entière, avec ses traditions, sa littérature et surtout sa philosophie.

Matériel

  • 1 goban
  • 180 pierres blanches
  • 180 pierres noires
  • 1 règle du jeu

But du jeu

Le but du jeu est de constituer des territoires et accessoirement de prendre des pierres adverses.

Description du jeu

Le Go se joue sur un plateau appelé Goban. Ce plateau est constitué d'un quadrillage de 19x19 lignes, soit 361 intersections. Les joueurs jouent à l'aide de pions (blanc et noir) appelés pierre, qui se posent sur les intersections de ligne.
Pour débuter, il est préférable de jouer sur un goban de 9x9 ou de 13x13.


Après avoir choisit une couleur de pion, les joueurs, l'un après l'autre, peuvent poser une pierre de leur couleur sur une intersection libre du goban. Une fois posé, un pion ne peut plus être déplacé.
Les intersections libres autour (orthogonalement) d'une pierre ou d'une chaîne de pierres de la même couleur (par chaîne on entend adjacente) sont appelées libertés. Un pierre ou une chaîne de pierres qui perd toutes ses libertés, parce qu'elle est entourée de pions adverses, est perdu et capturé par l'adversaire. Quand une chaîne ne possède plus qu'une seule liberté elle est dite en "atari".


Pour constituer un territoire, et donc marquer des points, il faut qu'un ensemble d'intersection soit entouré de pions d'une même couleur (les bords du plateau font office de frontière)


La partie se termine quand les deux joueurs passent leur tour. On effectue alors le décompte. Celui qui a le plus de points remporte la partie.
Pour simplifier, chaque joueur remporte un point par pierre de sa couleur sur le goban , un point par intersection libre d'un territoire de sa couleur et un point par pierre capturé.

PS : À noter que des joueurs de niveaux différents peuvent s'affronter grâce à un système de handicap.


Rédigé par : Guyomar via www.trictrac.net