Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité

Interview de Barda, animateur à Cannes et membre de JdJ

par Shanouillette

Nos lecteurs ne le connaissent pas forcément et pourtant Barda est un membre actif de JeDisJeux, et il était cette année -comme chaque année- animateur de stand au festival de Cannes. J'ai profité de ma descente au festival pour le rencontrer et lui poser quelques questions sur cette expérience.

"Tu taffes sur Jdj, mais tu te caches ! Peux-tu te présenter ?"

"Oui... je suis un joueur aux multiples casquettes, cumulées au fil des 7 dernières années passées sur la cote d'azur à jouer dans cette communauté grandissante...
D'abord tombé par hasard sur une ludothèque qui s'est avérée la plus grande, la plus ancienne et la plus active de PACA, j'ai rapidement intégré le bureau, car je voulais m'investir dans ce petit monde associatif, bourré de gens motivés et bénévoles... J'en suis donc devenu le président durant 3 ans, et j'ai laissé ma place récemment... Une superbe expérience."

"D'un point de vue ludique, tu te situerais comment ?"

"Je suis un joueur de tout et n'importe quoi. Je ne suis pas sectaire, et par dessus tout j'apprécie le jeu en société après avoir abandonné lâchement l'univers du jeu vidéo. Le jeu en société, c'est toujours des moments extra à passer entre amis, sans prise de tête, pour jouer aussi bien les pitres à You Robot que les bâtisseurs à Civilization, ou les conquérants à Heroscape... Ma ludothèque contient un jeu que j'apprécie pour chaque type et pour chaque thème.

Je suis aussi un créateur de jeu, qui a failli trouver éditeur, mais suite au désistement pur et simple de mon coauteur, j'ai abandonné ou presque tout cela. J'ai laissé cette place aux nombreux talents qui le faisaient mieux que moi."

"Et ta relation avec JeDisJeux ?"

"Après avoir passé du temps chez Trictrac qui a abandonné les news intéressantes (sans toucher au forum, perte de temps pour moi...), et suite à la mort de NTPSLM* ou presque, je suis tombé sur Jedisjeux, un site d'information ludique, tout simplement. De l'information intéressante, des tests, et une ambiance simple et collégiale sur le forum... Tout ce que je retrouvais dans ma ludothèque ! Je m'y suis donc engagé, pour écrire des news, faire des reportages et des tests de jeu, traduire, corriger des fautes. J'apporte encore et toujours ma pierre à cet édifice ludique qui progresse tranquillement chaque année sans aucune contrainte extérieure, par la seule volonté d'un bande de motivés qui s'étoffe chaque année."

*"Ne Tirez Pas Sur Le Messager" un blog ludique qui était plein de news y à longtemps

"Et dans la vraie vie ?"

"Oui il faut bien gagner sa vie ! Alors à côté je suis ingénieur. Un métier moins intéressant, mais dont on peut vivre..."

"Tu animes le stand de ReposProd à Cannes cette année ?"

"Oui ! Animer un stand demande plusieurs qualités qui s'apprennent avec l'expérience. Il faut savoir se lancer déjà, pour trouver une place où animer ! Il faut être disponible pour les joueurs, les écouter et surveiller un stand le plus souvent. Il faut savoir apprendre un jeu, quelque chose de difficile, d'important, qui garanti plus de 50% du plaisir de jeu des joueurs. J'en ai la certitude. Et puis, il faut avoir la pêche, et la santé car ce n'est jamais de tout repos !... Ah oui, il faut aussi une bouteille d'eau, sinon la voix s'en va au bout d'un certain temps !"

"C'est quoi ta journée type en tant qu'animateur à Cannes ?"

"Essayer d'ouvrir les yeux après 2-3 jours de salon... Se motiver pour supporter encore une longue journée sous les néons...
Déjà, faut se lever à l'aube pour être là avant tout le monde pour installer les stands !
Il faut éventuellement, se grimer pour attirer le chaland...
Puis, dès l'heure d'ouverture, c'est parti ! Des joueurs, on en trouve on en recrute ou ils viennent a vous.
C'est important d'avoir toujours avoir une idée du nombre idéal de joueurs pour une partie, pour maximiser le plaisir ludique.
Et puis c'est parti pour des heures d'explications. Là, on se concentre, on se met dans sa bulle, et on reste patient devant les joueurs qui ne comprennent pas. Tout ça enchaine, parties après parties. Parfois on joue, parfois non. En fonction du nombre d'animateurs, et de la config' idéale du jeu ! Il est important de faire le point avec les joueurs à chaque fin de partie, pour discuter avec eux, et les faire réfléchir à ce jeu, pour qu'ils voient s'ils investissent. Et puis la pause est souvent rare, on mange sur le pouce... Se préparer sa popote, une chose essentielle pour moi. On mange mieux, on ne perd pas de temps, ni de stress.
Et on renchaine !
Et en fin de journée, on range les jeux et on prépare rapidement pour le lendemain... Là débute parfois la seconde journée avec les off... Mais parfois on va juste se coucher !"

"Comment se passe le recrutement généralement ?"

"Dans le jeu de société, les animateurs ne sont pas légions, donc rien de très difficile.
Le recrutement est simple:
Soit on se lance, nu comme un ver, sans connaitre personne. Là il vaut mieux avoir une bonne connaissance des jeux et de quoi se présenter au mieux !
Dans le jeu comme dans pas mal de job, c'est plus facile pour une fille, la jeunesse est aussi privilégiée...
Bref, moi j'ai fais comme ça au début... Je me suis lâché, en m'y prenant à l'avance, et ça a marché.
Sinon, on connait un éditeur ou plusieurs, (c'est mon cas maintenant) et il suffit de faire signe en avance pour avoir une petite place !
Et pis on peut aussi s'incruster directement sur le stand d'un éditeur en galère ! Ca marche bien aussi... j'ai testé ça une année chez Ludocortex."

"Bon et qu'est-ce qu'on gagne ?"

"Une expérience ludique riche et intéressante, pouvoir voir l'envers du décor...
Et puis un badge pour aller partout sans prise de tête...
Des jeux la plupart du temps à choisir plus tard ou directement sur le stand de l'éditeur.
On fait ça pour la passion, certainement pas pour les thunes !"

"Un petit mot sur Repos Prod ?"

"Repos Prod, c'est une équipe motivée, qui aime faire du bruit tout en proposant des jeux de divers horizons.
Il y a de la déconne mais aussi du sérieux. Les belgoMexicains, comme on les surnomme, sont toujours visibles sur les salons grâce au chapeau mexicain et c'est toujours un plaisir de travailler avec eux. Sur le stand, il y a toujours quelqu'un pour aller chercher des victuailles ou a boire pour la troupe, et ça fait bien plaisir !

En comparaison à d'autres stand extra droits et carres, chez Repos Prod on se sent comme chez soi ! Voila pourquoi j'ai plaisir à y travailler de temps en temps... Comme chez Cocktail Games d'ailleurs.

Enfin, depuis un certain temps, Repos Prod s'est doté d'une personne pour les relations clientèles, et c'est un bonheur. Chez Repos Prod on peut toujours trouver des goodies, pour la plupart gratuits ou pour une modique somme... vous les recevez à la maison !"

"Quels sont les points positifs du salon 2013?"

"Ce fut un bon salon comme chaque année, avec plusieurs évolutions intéressantes...
Déjà, il y a avait moins de monde OU alors l'espace était plus grand, toujours est-il que le salon était moins bruyant et qu'il était plus facile d'y trouver une table.
La cérémonie des As d'or a fait un immense pas, passant d'une cérémonie longue et soporifique a une présentation propre efficace et agréable, hallelujah !
Certains éditeurs sont venus avec plus de nouveautés que d'habitude (Iello, Ludonautes et Gigamic par exemple) et ont donne des tables pour y jouer !
Et puis l'arrivée toujours plaisante du Scorpion Masque avec un stand sur le salon... un peu de fraicheur ça fait plaisir !"

"Des critiques peut-être ?"

"Certains éditeurs s'endorment sur leurs acquis... Je n'ai pas mis le pied dans une partie du salon à cause de cela...
Et puis, la plupart des jeux nominés n'étaient pas ou très peu achetables sur le salon, n'est-ce pas incroyable ???
Et Ystari, ils étaient venus pour célébrer Myrmes ? Non j'en doute, il n'y avait pas de table chez eux... seule une unique sur le stand des As d'or... C'est tout de même dommage pour une réussite de cette envergure..."

"Et niveau jeux, que retiens-tu ?"

"KeyFlower et Streams ! Deux très bonnes surprises, avec des tables pour y jouer ! oui oui !
Et Mascarade que j'ai eu le plaisir d'animer aux côtés de Bruno Faidutti... Un jeu qui va certainement faire du bruit à sa sortie, tellement le public a apprécié."

Réaction des membres

>> voir les commentaires (0 réponse)

Les Interviews flux_rss Interviews

Rencontre avec Nicholas de Mushroom Game...

Rencontre avec Nicholas de Mushroom Game...

MushrooM Games est un éditeur de jeu belge, tout récent, qui est né début 2012. Cette maison d'édition a été créée par Nicholas Bodart et Pierre-Emmanuel Legrain. Jeune éditeur, oui, mais ...
Lire la suite

Petites questions à Manu (Moonster Game...

Petites questions à Manu (Moonster Game...

Aujourd'hui Minivilles, la version Moonster Games du fameux Machi Koro définit par Cathala comme un mélange "entre Dominion et Catane", débarque sur nos étals et c'est pour moi l'occasion rêvée ...
Lire la suite

Interview : Playad games

Interview : Playad games

Février dernier, juste avant le festival de Cannes, je contacte Playad Games pour une interview avec Monsieur Arnaud Ladagnous à l'occasion de la sortie d'Agents secrets, leur deuxième jeu. Faut di...
Lire la suite

Rencontre avec Mr Bruno Cathala

Rencontre avec Mr Bruno Cathala

J'ai eu le plaisir de rencontrer le grand Monsieur Bruno Cathala à Cannes - je vous ai d'ailleurs déjà parlé de trois de ses protos (madame Ching, Abyss et Tribes Of Naqala devenu "Five Tribes") d...
Lire la suite

Interview de Shanouillette

Interview de Shanouillette

On vient de me signaler dans mon oreillette un scandale. Notre reporter de grande renommée, fort appréciée, maligne, passionnée, et bourrée de talent n'a pas été interviewée ! Oh mais nous all...
Lire la suite

Interview illustrateur : Djib

Interview illustrateur : Djib

Chose promise, chose due ! Chers lecteurs et chères lectrices, jeunes padawans et grands maîtres fidèles, je vous avais parlé de la Nuit du Grand Poulpe, je vous avais dit qu'il y aura une intervi...
Lire la suite