Vous avez déjà un compte ? Connexion
Accueil / Parties de jeu / Helvetia

Partie de Helvetia

Informations du jeu (Helvetia)

  • 2 à 4 joueurs

  • à partir de 12 ans

  • 60 minutes

  • Sortie : septembre 2011


Informations de la partie

  • 4 joueurs

  • Joué le 9 septembre 2013

Commentaires (3)

Ed_

Ca y est, la série Terra Mystica s'achève. En ce dimanche plutôt pluvieux, Caro et moi réunissons les frères Gondart, messieurs Jacques et Pierre. Nous allons nous pencher sur un jeu plutôt méconnu mais qui est à mon sens un excellent jeu. J'y avais joué entre autre avec monsieur Brougnouf dont j'ai vu la tête une fois ou deux sur les CR du Zeptien. J'avais le souvenir de quelque chose de vraiment très bien. C'est également le cas pour Pierre. Jacques et Caro découvrent.

Nous avons là un jeu bien à l'allemande où le but consiste surtout à exporter des marchandises vers la grande ville. Nous sommes des maires de petits villages suisses que nous tentons de développer et de faire prospérer. Pour cela, nous avons de la main d'oeuvre, des hommes et des femmes qui iront travailler sur nos bâtiments de production qui ont la forme de tuiles carrés. Là où Helvetia se distingue des autres jeux, c'est que nous ne pouvons pas tout faire tout seul et que nous avons la possibilité d'utiliser les tuiles des villages adverses en ... mariant un de nos personnages avec un personnage du sexe opposé de l'autre joueur (le mariage pour tous n'est pas de vigueur par là-bas). Il convient donc d'observer attentivement la construction des villages adverses pour voir quand une opportunité se présente pour obtenir ce que l'on veut grâce à un mariage. Lorsqu'un couple (forcément de couleur différente donc) se trouve dans notre village, on pourra avoir un enfant qui viendra gonfler notre force de travail (ou notre capacité à marier) pour la suite. A noter que si le mariage pour tous n'existe pas encore, la génétique était très avancée car nous avons la possibilité de choisir le sexe de l'enfant ! Je rappelle le but du jeu, exporter des marchandises. Il y a les marchandises simples comme la pierre, la brique etc, qui sont produite directement sur le bâtiment de production. Et il y a les marchandises complexes qui demandent une voire deux marchandises au préalable pour pouvoir être produite. Par exemple, la viande demande la production d'une vache et celle ci demande d'abord la production de blé (pour la paille). En plus de l'export pur et dur il y a également d'autres sources de PV comme des sortes d'objectifs. Il y a un bonus de points pour le 1er producteur de chaque marchandise complexe. En outre, Les marchandises sont regroupées en plusieurs groupes et le 1er joueur à avoir exporté l'ensemble des marchandises du groupe gagne la tuile de PV bonus qui va avec. Il y a également des bâtiments qui ne produisent rien mais qui font marquer des points. Dès qu'un joueur atteint 20 PV ou plus, la partie s'arrête et celui qui en a le plus l'emporte.

Après cette "brève" présentation du jeu, voici comment la partie va se dérouler. Je vais avoir un départ plutôt poussif, j'étais dernier une bonne partie du jeu sur la piste des scores. Caro va régulièrement me devancer sur l'export de marchandises et j'ai longtemps craint que je ne rattraperai jamais mon retard sur elle (elle était tout le temps aux avant-postes au niveau du score). Jacques est également bien parti commençant seul l'export d'un groupe de marchandises, la concurrence ne sera pas trop rude pour lui de ce côté là. Pierre a été poussif, mais moins que moi. Il a surtout eu du mal à procréer au début (bizarre cette phrase ...) car il a préféré marier rapidement ses personnages tout en construisant un bâtiment. Le nombre d'actions est limité donc on ne peut pas tout faire.

La partie avance tranquillement, le jeu est plus casse-tête que les joueurs ne le pensaient, mais c'est très agréable car au final, il n'y a que 5 actions possibles donc on ne se perd pas dans d'innombrables calculs. Le seul hasard du jeu est l'ordre d'arrivée des bâtiments disponibles à la construction. Etant à la bourre un peu partout, la seule opportunité de gagner pour moi semble être les bâtiments à PV. En effet, mes adversaires sont tous très concentrés sur les exportations et ne s'intéressent pas du tout à ces bâtiments. J'en profite donc pour me placer sur ce niveau et lorgner sur l'objectif village (dont je n'ai pas parlé) qui consiste à entourer entièrement sa tuile de centre-ville, donc en construisant 10 bâtiments. Je passe un tour entier à la construction, ce qui me permet de déposer Jacques qui avait également des vues sur cet objectif. Cela me rapporte 4 PV (soit 1/5 de ce qu'il faut). Sans compter les bâtiments à PV qui rapportent 3 PV (un nombre non négligeable, surtout quand on en a 2). A rajouter que si j'ai laissé Caro s'emparer des PV d'exportation des marchandises qui tournent autour du blé, j'ai pu prendre quelques PV pour avoir exporté la viande et le pain en premier.

Ainsi je me rends compte qu'il ne me reste plus beaucoup de PV à marquer pour atteindre les 20, d'autant plus que je n'ai pas encore exporté les marchandises les plus simples. Et comme l'adjectif précédent l'indique, j'ai pu facilement exporter la pierre, la brique et un autre truc simple pour atteindre les 22 points et terminer la partie. Mes adversaires ne m'ont pas vu venir et prévoyaient tous un autre tour de jeu. Ne pas perdre de vue les bâtiments, ce sera la leçon à retenir de cette partie.

La fin peut être un peu abrupte parfois, mais seulement quand on découvre le jeu je pense. En tous les cas, c'était une très belle partie et le jeu a fait l'unanimité. Helvetia est très certainement un jeu qui mérite bien plus d'attention que ce que je vois autour de moi et même sur jedisjeux car il n'a qu'une seule pauvre partie dont le CR est désespérément vide. J'espère que celui-ci motivera d'autres joueurs pour se pencher sur Helvetia.

Le Zeptien

J'y avais bien pensé à Helvetia, l'auteur étant celui de Glen more et surtout de Lancaster, 2 jeux dans ma ludo d'ailleurs. Mais j'ai fini par faire l'impasse dessus. On peut pas tout avoir hein, faut faire des choix. Merci en tout cas pour ce CR qui nous apprend bien choses sur un jeu qui est resté il est vrai un peu dans l'ombre :)

Ed_

"Dans l'ombre" ? C'est bien peu dire mon cher Zeptien. Ce jeu n'a jamais eu le quart de la moitié du dixième de la lumière qu'il mérite à mon avis. J'étais limite surpris de le voir en stock chez mon crémier, je n'ai pas hésité une seule seconde d'après les souvenirs que j'en avais. Si tu as l'occasion d'essayer, il faut absolument le faire et je suis assez confiant que tu aimeras :). Des règles pas très complexes, des possibilités mais pas trop pour pas faire d'analysis paralysis, juste efficace quoi.

Participer
Commenter la partie
  A propos

Jedisjeux est une association qui rassemble des bénévoles passionnés par les jeux de société. Vous y trouverez des actualités, des critiques, des reportages, des interviews, un forum de discussion, une grande base de données ainsi qu’un calendrier avec les principales dates de sortie des jeux.

  Sorties de jeux
  Nous contacter
  Jedisjeux.net

16 rue DOM François Plaine
35137 Bédée

Contact