Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité
last will

Last Will (2012)

  • 3 notes

  • Complexité
  • Hasard
  • Stratégie
  • Interactivité

Le Test de Last Will

Publié le 30/01/2013 à 09:58 | limp

Allo tonton ? Pourquoi tu tousses plus ?
Dans Last Will, votre oncle s'est décidé à décéder. Inutile de le dessouder.
Des sous donc vont descendre dans vos poches.
Oui, mais seulement quelques millions de son grand pactole.
Et comme l'homme était joueur, comme vous, il a choisi de vous tester dans son testament. Ainsi, le plus rapide d'entre vous à dilapider les miettes de fortunes qu'il vous a déjà distribuées aura droit à la totalité de la richesse du bonhomme. Et il y a du lingot à léguer, assurément !
Alors, allez-y, dépensez ! Et peu importe la crise de Picsou, qui à voir tout ça, s'en retournerait dans sa tombe, lui...

Matériel Très bon

Si une fois tournée dans tous les sens, la boite du jeu invite à l'ouverture, pourquoi s'en priver ?
Aucun code secret à connaitre, pas d'alarme ou de piège camouflé : on soulève donc le couvercle pour compter ce qu'il y a en poche.. enfin, en sachets, une fois tout dépunché.
Et le contenu est riche : plusieurs plateaux de jeu, tous réversibles, des pions de partout, des marqueurs en pagaille....
Le tout est très bien habillé, sans faire trop chargé. Le jeu parvient même à proposer du matériel sans texte, si ce n'est le nom des cartes. Il y a donc des pictogrammes, mais soyez rassurés : ils sont vite assimilés.
Pratique à l'emploi, beau également. Le tout est très attirant, comme le compte en banque du défunt que nous allons tous chercher à nous faire...

Règle Très bon

On passera sur l'impression donnée par le livret de règle, qui est tout simplement excellente.
Claire, agréable à lire et dans des tonalités de couleurs rustiques, semblables à celles du jeu, on n'y décèle aucune faute de gout.

On passe donc assez rapidement à la partie pratique de la chose...
Une partie se joue en 7 tours de jeu maximum, chacun d'eux étant découpé en cinq phases.

Les joueurs débutent la partie avec une même somme d'argent dont la valeur peut fluctuer pour rendre les parties plus ou moins longues. Il est même conseillé de commencer votre première partie avec une finance précise, et nous vous conseillons de bien suivre cette proposition, car vous aurez bien du mal à tout dilapider et n'aurez pas droit à une partie tronquée. Au mieux, vous terminerez lors du dernier ou de l'avant dernier tour...

Chaque joueur pioche quatre cartes au hasard et n'en conserve que deux. Un début de tactique sera alors ainsi mis en place. Car dans cette course à la dépense, plusieurs chemins mènent à la victoire, mais ça, vous vous en doutiez certainement puisque vous savez comme moi que rien n'est gratuit dans ce bas monde...
Il existe quatre types de cartes, chacun possédant une couleur qui lui est propre et une utilisation différente.
Les cartes blanches, par exemple, sont généralement à usage unique et donnent un avantage différent selon la carte.

On va ensuite placer des cartes sur les emplacements prévus à cet effet sur le plateau de jeu et les joueurs vont placer leurs pions pour choisir leur ordre de tour. Ce dernier déterminera également le nombre de cartes auquel ils auront droit (entre 0 et 6) ainsi qu'au nombre d'actions qu'ils pourront faire (entre 1 et 4). Bien entendu, comme dans la plupart des jeux de pose d'ouvriers, dès que j'ai choisi cette case, elle ne vous sera plus disponible...

Puis on joue à tour de rôle les actions que nos pions ont recouvert. On va pouvoir jouer des cartes, en activer, en vendre, faire fluctuer le marché ...
Celles qu'on active s'engagent, et on ne dispose que de quelques places pour ces cartes qu'on conserve d'un tour à l'autre. Il faudra donc bien choisir lesquelles jouer, ou remplacer quand la place se fait rare, à moins qu'on ait réussi à prendre une extension permettant de jouer plus de cartes.

Un peu de gestion, un peu de combos et une légère interaction qui permet d'embêter un peu ses voisins mais juste ce qu'il faut pour ne pas avoir l'impression de jouer dans son coin.

Le jeu est plaisant à pratiquer. On surveille les cartes qui peuvent être convoitées par les autres joueurs pour ne pas leur faire de trop gros cadeaux, et on optimise au mieux dans un jeu aux parties qui réussissent à rester courtes.

Ça fait quand même quelques bons points...

Durée de vie Pas mal

Je n'irai pas jusqu'à dire que le jeu dicte nos choix, car vous aurez bien des choix à faire, mes il manque un je ne sais quoi de douloureux dans les compromis. On s'adapte aux cartes, on opte pour telle chemin plutôt que tel autre jugeant l'opportunité plus dans le tempo.

Bref, malgré le plaisir de sentir le jeu s'accélérer doucement et les petites combinaisons de cartes nous faire monter en puissance, la profondeur stratégique n'est pas non plus abyssale.

Si on en revient aux jeux de même durée, cependant, on fait moins la fine bouche car le jeu s'en sort avec les honneurs puisque seuls ceux moins thématisés, un peu plus abstraits, parviennent à proposer quelque chose de plus consistant sur la longueur.

Le jeu sera rentabilisé en nombre de parties avant que vous ne vous en lassiez, mais vous pourriez tout de même finir par en voir le bout un jour.

Avis de la rédaction

L'avis de limp Bon

Last Will est un bon jeu. A chaud après une première partie, je vous aurais même dit qu'il est un très bon jeu. Peut être parce qu'il est vite joué, beau et propose une thématique irrévérencieuse plus que plaisante. Peut être parce qu'on savoure de pouvoir ennuyer ses petits voisins en leur volant telle carte ou telle place, ou parce qu'on jubile de parvenir à placer telle combinaison de cartes.

Mais force est de reconnaitre que sur la longueur, si le jeu reste intéressant, on finit par avoir cette impression qu'il ne se démarque pas autant que ça. Il figure selon moi, pour les jeux de plateau dits "à l'allemande", dans la première moitié, mais rate de peu le coup de coeur qui assure généralement à la boîte d'être ressortie régulièrement au fil du temps et malgré les cadences de sorties effrénées...

L'avis de Bardatir Très bon

Last Will a un grand avantage pour moi, c'est de fonctionner à l'envers et de proposer un but à atteindre variable qui demande à chaque partie de chercher à quel moment changer d'une optique bâtiment à laisser dépérir, à une optique beuverie sans nom avec femmes chiens et cuistots...
Tout est là, et comme l'a si bien dit Limp, certes il n'y a pas de découvertes multiples ni de chemins en tout sens mais cela fait de ce jeu pour moi un challenge à chaque partie pour rivaliser, non contre le jeu, mais contre ses adversaires.

Original et compétitif !

L'avis de Blue Bof

Je suis assez d'accord avec Limp concernant la première partie.
On accroche à fond au thème, c'est presque génial de dépenser son argent.
Mais il ne s'agit bien que du thème et dès qu'on attaque la deuxième partie. On se rend compte qu'il ne s'agit là que d'un petit jeu d'optimisation très hasardeux auquel on a joué 50 fois sous d'autre forme. En effet, qu'on dépense 70 livres ou qu'on en gagne, c'est pareil. Et l'impression de la première partie se dissipe vite. Le fait d'avoir plus à dépenser ne change rien, sauf à renforcer cette impression de jeu dominé par le hasard (on peut piocher des cartes au début qui vont nous faire gagner la partie).

Last Will au final n'est pas un mauvais jeu, mais je le classe dans la catégorie des jeux auxquels je joue quand les potes ont besoin d'un joueur de plus. Ce qui m'arrange, c'est qu'ils n'insistent jamais au delà de la deuxième partie.

L'avis de Le Zeptien Bof

Alors là, je vais faire le fainéant : Mon avis sur Last Will ? cf l'avis de Blue...j'aurais écrit la même chose.

Réaction des membres

>> voir les commentaires (0 réponse)