Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité
molkky

Mölkky

  • 22 notes

  • Complexité
  • Hasard
  • Stratégie
  • de 2 à 10 joueurs
  • à partir de 10 ans
  • durée approx. de 45 minutes
  • Mécanismes : Habileté
  • Thèmes : Abstrait

Que se cache-t-il derrière ce nom barbare ?
Le mölkky, c'est simple : du bois, des quilles, un lanceur.

Matériel

  • 12 quilles
  • 2 lanceurs

But du jeu

Arriver le premier à obtenir 50 points

Description du jeu

Le jeu est composé de 12 quilles sont biseautées et numérotées de 1 à 12.
Leur base est plate.

Le mölkky est plus long qu'une quille et ses deux extrémités sont droites.

A début du jeu, les quilles sont regroupées de façon compacte dans une sorte de triangle-hexagone de la manière suivante :
..7 9 8
5 12 11 6
.3 10 4
...1 2

Au début d'une partie, elles sont placées à 4 mètres des joueurs.

Lorsqu'une quille est tombée suite à un lancé, on la relève juste là où elle se trouve, sans la soulever.
Ainsi, au cours de la partie, les quilles s'éparpillent et s'éloignent.

Durant son tour, le joueur lance le mölkky.
Il y a deux façons de marquer des points :
- si un joueur fait tomber une seule quille, il gagne autant de points que le nombre inscrit dessus ;
- si un joueur fait tomber plusieurs quilles, il gagne autant de points que de quilles tombées (dans leur totalité : la quille doit toucher entièrement le sol et ne doit reposer sur aucune autre).

Exemple : un joueur vise la quille n°12 et la fait tomber seule : il marque 12 points.
S'il fait tomber la n°12 et la n°4, il ne marque que 2 points.

On comprend donc aisément que ce jeu peut faire appel tantôt à la force (faire tomber le plus de quilles en un coup) tantôt à la précision et à l'adresse. L'exemple ci-dessus montre bien qu'une petite maladresse peut faire perdre beaucoup de points !


Le gagnant est celui qui arrive à totaliser exactement 50 points.
Si un joueur dépasse ce score, il retombe à 25.


Si après son lancé, un joueur n'a fait tomber aucune quille, il a droit à un second lancé.
De la même façon, un troisième et dernier lancé peut être accordé.
Si ce dernier est manqué, le joueur (ou l'équipe, si on joue en équipe) est éliminé.
Bien entendu, si tous les joueurs sont éliminés avant que quiconque atteigne 50 points, le dernier en jeu a gagné.
On accorde parfois à un joueur éliminé en début de partie, de ne pas l'être mais en contre-partie de retomber à zéro (si le cas se reproduit avec le même joueur/équipe, ce dernier est alors éliminé).
Si tous les joueurs sauf un ont bénéficié de ce privilège, alors le seul joueur à ne pas y avoir recouru gagne la partie.

Si vous avez aimé, les joueurs vous conseillent...