Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité

Premiers regards sur... Mysterium

par Krissou

J’ai eu l’occasion de jouer à Mysterium… ou plutôt à Tajemnicze Domostwo, c’est-à-dire la version originale polonaise publiée chez Portal Games et sortie en octobre 2014. La langue ne pose pas vraiment de problème pour ce jeu et ce fut une très belle découverte!

Il faudra hélas encore attendre avant de pouvoir profiter de la boite française qui sera publiée chez Libellud. Je vous propose donc ce premier aperçu pour vous faire une meilleure idée du jeu.

Mysterium est un jeu coopératif pour 2 à 7 joueurs qui est une sorte de mélange entre le Cluedo (non non ne prenez pas la fuite tout de suite) et Dixit (ah vous voyez, restez avec moi :p). Je dirais même du coopératif asymétrique, vu qu’un joueur va incarner le rôle du fantôme et les autres vont être des enquêteurs. Il y a donc deux rôles différents qui peuvent être joués.

Plongeons-nous dans cette mystérieuse boite

Un manoir abandonné est hanté… Comme tout bon manoir abandonné me direz vous… Mais, ce manoir a un propriétaire qui souhaite que l'on perce le secret et ramène la paix dans son manoir. Pour ce faire, il invite des médiums…

Selon la légende, le Fantôme serait celui d'un ancien propriétaire du manoir. Il y a plus d'un siècle, il fut accusé d'avoir commis un horrible crime. Mais certains disent qu'il aurait été accusé à tort et que, depuis ce jour, il s'introduit dans les rêves des occupants du manoir pour leur montrer ce qui s'est vraiment passé.

C'est à partir de ces rêves que les médiums vont tenter de recréer les événements qui se sont déroulés la nuit du crime et ainsi aider le Fantôme à révéler au monde qui est le vrai coupable.

S'ils y parviennent, non seulement ils auront prouvé leurs capacités psychiques, mais en plus ils recevront une récompense de la part du propriétaire du manoir. Quant au Fantôme, il pourra retrouver la paix et enfin quitter la maison.

Bien entendu, ce ne sont pas des vacances qui sont offertes aux médiums, ils n'auront que 7 jours pour percer le mystère...

Un jeu de Oleg Sidorenko, Oleksandr Nevskiy
Illustré par Igor Burlakov, Karolina Węcka, Mariusz Gandzel
Éditeurs : Libellud, Portal Games
Nombres de joueurs : de 2 à 7 joueurs
A partir de 8 ans
Durée approx. de 42 minutes

Comment on joue?

Le jeu est assez simple à comprendre, mais la victoire n'est pas pour autant assurée. Un des joueurs va incarner le Fantôme, tandis que les autres vont jouer les médiums. Le jeu est coopératifs, donc tout le monde peut discuter ensemble, sauf le fantôme avec les médiums.

Chaque médium possède un petit plateau, qui lui permet de savoir à quel étape il en est (découverte de l'objet, du lieux ou du personnage). C'est sur ce plateau que l'ont retrouve le peu de texte : 3 mots, quoi (czym), où (gdzie) et qui (kto).

Trois types de cartes vont être placées au centre de la table : des objets, des lieux et des personnages. Le nombre de cartes différentes que chaque type va dépendre du nombre de joueurs et de la difficulté désirée pour la partie.

De son côté, le Fantôme prend les même cartes que celles placées au centre de la table. A l'aide de ces cartes, il va constituer un paquet pour chaque médium présent dans la partie, comprenant un objet, un lieu et un personnage. Ces cartes vont représenter ce qu'il doit faire deviner à chaque médium.

Pour pouvoir faire deviner tout cela aux médiums, le Fantôme a à sa disposition des cartes “Rêves” qui sont des illustrations dans le même style que les cartes de Dixit.

Les médiums ont donc 7 tours pour découvrir chacun leur objet, lieu et personnage et ensuite découvrir le personnage relié au dernier rêve commun (ils ne peuvent chercher que quand tous les médiums ont trouvé les trois parties liées à eux).

A chaque tour, le Fantôme va donner des cartes rêves à chaque médium (dans l'ordre de son choix), afin d'essayer de lui faire deviner quel objet est lié à lui (puis quel lieu, puis quel personnage); les médiums peuvent discuter entre eux et indiquer avec leur marqueur à quelle objet leur fait penser leur rêve; et pour finir, le Fantôme se manifeste pour leur faire savoir s'ils ont bien trouvé ou pas…

Si un médium a trouvé son objet, il déplace son marqueur sur “où?” et il devra chercher un lieu au tour suivant. S'il n'a pas trouvé, il récupère son marqueur, garde ses cartes rêves et recevra de nouvelles cartes au tour suivant pour qu'il puisse continuer à trouver le bon objet.

Une fois que chaque médium a trouvé quoi, où et qui, ils peuvent passer ensemble à la désignation du coupable. En effet, ils ont maintenant une vision plus précise de ce qui s'est passé la nuit du crime. Il leur faut maintenant découvrir qui, parmi les suspects, est le vrai coupable et ainsi définitivement innocenter le Fantôme.

Pour ce faire, les médiums vont faire un rêve commun. Le Fantôme va devoir choisir secrètement une des combinaisons que les médiums ont découvert. Une fois ce choix réalisé, il devra placer trois cartes rêves : une qui fait penser à l'objet, une pour le lieu et une pour le personnage. Les médiums devront ensuite interpréter le rêve pour découvrir qui est le coupable.

Si ils y arrivent, la partie est terminée et tout le monde a gagné. Sinon, si le temps imparti n'est pas écoulé, un nouveau tour commence. Le Fantôme ne posera plus de cartes rêves, les médiums devront retenter de décrypter le même rêve (ils ont juste supprimé une des possibilités). S'ils ne trouvent pas la solution dans le temps imparti… la partie est perdue…

Voilà, vous savez maintenant pourquoi on parle d'un mélange entre le Cluedo et Dixit. Il faut retrouver qui, où et avec quoi mais en faisant des rêves représentés par des illustrations qui n'aident pas toujours :p

Et au final, ça donne quoi?

J'ai adoré ma première partie, même si on se rend compte que le ressenti de la partie va fortement dépendre de l'ambiance autour de la table. Je ne sais pas si l'on prend toujours autant de plaisir à jouer en fil des parties, mais en tout cas j'ai très envie d'y rejouer pour le moment.

Bon, j'ai l'impression que le thème n'est pas très bien rendu. Tout le monde cherche des combinaisons différentes pour trouver une combinaison final, comme si on cherchait ce que tout le monde faisait avant de décider qui sera le coupable. C'est un peu bizarre, en tout cas c'est le ressentit que j'en ai. Ce n'est pas toujours facile de tout raccrocher au thème. Mais, on est plongé dans l'ambiance.

Le côté “Dixit” ressort très bien, on se retrouve à chercher ce que le Fantôme a voulu dire et on n'est pas toujours sur la même longueur d'onde. D'autant plus, que le Fantôme fait ce qu'il peut avec les cartes qu'il a en main!

La partie que j'ai jouée s'est faite à 7 joueurs et je pense que ce n'est pas une configuration optimale… On se retrouve avec un temps d'attente parfois important au niveau du Fantôme. Mais c'est pas facile pour lui, il doit gérer 6 combinaisons différentes pour les 6 médiums.

Par contre, le fait que certains médiums peuvent avoir fini de jouer avant d'autres et qu'ils doivent attendre tout le monde pour le rêve final, ne pose pas de problème. En effet, tout le monde cherche avec tout le monde, il n'y a pas d'intérêt de laisser un médium se démerder avec ses rêves… s'il ne trouve pas sa combinaison, il n'y aura pas de rêve final et donc on perdra tous la partie…

Le “King making” a l'air également très limité voir totalement inexistant… Bien entendu quelqu'un peu estimer mieux comprendre que tout le monde les rêves, mais à part le Fantôme personne ne sait réellement ce qu'il a voulu dire (même le Fantôme a parfois du mal :p). Donc, il est très difficile pour quelqu'un de prendre le dessus et de diriger tout le monde… Il n'y a pas vraiment de stratégie optimal, faut juste comprendre les pensées d'un Fantôme.

En tout cas, j'étais perplexe sur le mélange mais je suis très agréablement surprise au finale :)

Réaction des membres

>> voir les commentaires (18 réponses)

Les previews flux_rss Preview

[ESSEN][Découverte] Microworld

[ESSEN][Découverte] Microworld

Microworld était une des sorties de Cranio Creations, l’éditeur italien qui nous a notamment proposé “Dungeon Fighter” et “Steam Park”. Microworld est un jeu exclusivement à deux joueur...
Lire la suite

Just Played Mad : Docteur Pilule

Just Played Mad : Docteur Pilule

Nous vous en avions déjà parlé l'an dernier de ce petit jeu : Docteur Pilule. Il s'agissait alors d'une campagne Kickstarter qui commençait à peine pour le premier jeu d'amateurs, mais qui avait ...
Lire la suite

Tokaïdo rejoint la famille des jeux num...

Tokaïdo rejoint la famille des jeux num...

Tokaïdo a vu le jour en 2011 et a déjà été agrémenté de deux extensions : Crossroads (2013) et Matsuri (2016). Cette fois-ci, pour ce tout début d'année 2017, Funforge nous propose la version...
Lire la suite

Seafall, un jeu dont vous êtes le héro...

Seafall, un jeu dont vous êtes le héro...

Seafall est un jeu qu'on pourrait qualifier d'ovni dans l'environnement ludique actuel tant il a deux qualités contradictoires : - C'est un gros jeu, il y en a mais c'est assez rare. - C'est un jeu l...
Lire la suite

[ESSEN][Découverte] King of New York : ...

[ESSEN][Découverte] King of New York : ...

Après avoir eu, il y a quelques années, l’extension Power Up! pour King of Tokyo, la voici maintenant pour King of New York. Je vous propose de découvrir ce que contient cette extension, en quoi...
Lire la suite

Bienvenu dans les Sous Bois : Ditty, la ...

Bienvenu dans les Sous Bois : Ditty, la ...

Dans cette preview, nous allons découvrir un peu plus un autre des nouveaux personnages de cette l'extension "Les Chroniques de Sous Bois" de Mices and Mystics : Ditty la musaraigne. NB : Le jeu n'...
Lire la suite