Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité

Un tour de jeu de zombicide

par Titgarou

Alors voilà, j'ai lu les règles de Zombicide, l'article de Shanouillette mais ça donne quoi en vrai une partie de Zombicide ?
Ça donne une aventure avec ses bonnes et ses mauvaises surprises comme dans un bon vieux film de zombies de série z ; où entouré de ces morts vivants en voulant à votre matière grise, vous les massacrez à la tondeuse ou pire ; et où celle-ci tombe en panne au meilleur moment.

Cette partie est basée sur le premier scénario de la campagne disponible sur le site de Edge. Il se nomme "pull the switch" ou encore en bon français, "appuyez sur l'interrupteur".

La mission choisie

Le contexte

Notre arrivée est toute prête de deux pimp mobiles et d'une voiture de flics ce qui nous permet de faire le plein et de chopper dès le début les Evil Twins (doubles flingues dans un emplacement d'équipement) et le Ma's shotgun (fusil à canon scié avec baïonnette).

Ensuite, grâce à Doug qui pioche une seconde arme s'il en trouve une dual) et Ned avec sa fouille gratuite, les fouilles ont été efficaces.

Alors nous voilà les 4 rescapés du carnage, essayant de survivre. Il y a tout d'abord Doug en costard cravate et toujours équipé d'armes duals, Amy la goth déjantée utilisant les Evils Twins (paire de flingues qui décoiffent) et la paire de machettes dévastatrices pour venger ses copines du club de tricotin de son ancien hôpital psychiatrique où elle vivait.

Ned, c'est un gamin de 39 ans qui a oublié de grandir et qui prend tout cela pour un jeu vidéo. Enfin il y a moi, Wanda. La serveuse qui, à force de voir des horreurs, a sûrement un peu perdu l'esprit.
Notre petite bande n'a qu'une idée en tête, survivre. Et on compte bien y parvenir.

OUPS je me sens un peu seul ici

Après avoir fouillé deux bâtiments, nous avons fui l'énorme tas de viande putride qui compose l'abomination qui nous a pris en chasse.

Jusque là, tout allait bien mais voilà qu'au détour d'une ruelle, un de ces tas de crasse parvient à me mordre et je me retrouve isolée du groupe, seule avec mes armes et entourée par 4 zombies et l'abomination.

Je ne sais pas si je vais survivre, mais une chose est sûre, je ne me rendrais pas sans combattre.

Heuu on se connait ? Dites, je peux partir ?

Pour me sauver, mes amis vont devoir m'aider à tuer tous les Walkers que je puisse fuir l'abomination que nous ne pouvons tuer sans cocktail Molotov et nous n'avons actuellement que la bouteille.

Regardez de plus près ma situation.

Aidez moi !!!

Amy et son équipement.

Amy est la première à venir me prêter main forte.

Elle utilise son action de déplacement gratuit pour sortir dans la rue mais ne peut tirer sans me toucher et va devoir changer ses armes pour passer en mode machette qui tranche.

Elle se lance ensuite dans la mêlée et avec ses 3 actions à chercher à faire le maximum de dégâts dans leurs rangs.

Ça va jouer du sabre

Les deux machettes permettent un lancé de deux dés pour un résultat de 3 ou plus pour porter.

Le premier lancé obtenu, un 6 et un 1 lui permet de décapiter un des Walkers et de gagner dans la foulée un point d'expérience, ce qui la fait monter à 14.

Un second lancé lui permet avec un 5 et un 6 de tuer deux de plus de ces cochonneries carnivores pour passer au niveau 16.

Ned et son armement.

Ned

C'est au tour de Ned.

Sa fouille gratuite lui permet de remplacer un pistolet devenu inutile par une superbe lampe torche permettant de trouver deux objets à chaque fouille.

Cela devrait nous aider à trouver l'essence nécessaire pour brûler cette cochonnerie d'abomination.

Touchez pas aux filles tas de morve.

Avec ses 4 actions, il parvient à nous rejoindre et se jette entre nous et les deux cadavres restants.

Quel gentleman !

Il est idiot mais c'est flatteur de voir un homme s'interposer entre vous et le danger. Cela me change des clients du restaurant qui ne pensent qu'à me pincer les fesses.

Une touche de féminité...

Ma fiche et mes armes.

C'est à moi de nous sortir de ce mauvais pas.

D'un coup de lame je tue le dernier Walker sans même salir mon joli tablier.

Là, tel que vous me voyez, je fouille la pièce.

Puis en utilisant mes patins, je file loin de l'abomination et une fois dans le bâtiment, j'entreprends une petite fouille pour trouver ce fichu bidon d'essence qui nous manque tant.

...

Mais hélas, ce ne sera que du riz.

Moi, je reste ici pour couvrir la porte.

Tout n'est pas fini, il reste encore Doug.

Armé de deux fusils à canon scie, d'un katana et d'une tronçonneuse, il se lance lui aussi à la recherche de ce bidon mais ne trouvera qu'une lunette de fusil bien inutile.

Ne pouvant pas faire plus pour nous et préférant ne pas prendre de risque, il reste devant la porte à l'affût de nouveaux arrivants prêts à faire feu.

L'attaque des vilains zomzombs

Les zombies avant le déplacement

Et voici le tour des zombies. Ceux présents dans une case commune avec un joueur attaquent et mordent.
L'abomination se jette donc sur Ned et lui arrache son masque de protection de hockey. Ouf, il s'en est fallu de peu qu'il soit blessé et qu'il perde un équipement durement acquis.

Les zombies se déplacent vers nous à vue, ou vers l'endroit où il y a le plus de bruits à défaut, de personnages.

De nouveaux zombies arrivent attirés par le bruit et l'odeur du

Des renforts.

Mais d'autres ennemis arrivent.

Chaque point d'incursion de zombies se voit ajouter le nombre de morts vivants indiqués. Sur cette carte, la couleur à prendre en compte dépendra du niveau du héros le plus élevé. Ici, nous avons bien négocié car nous sommes tous au niveau jaune.
Nous voici avec deux Walkers au nord, deux ruinées à l'est, puis deux et quatre Walkers au sud.

Cela se corse pour nous.

Et après...

Je ne vous raconterai pas comment nous nous sommes fait encercler et comment nous avons tué des tonnes de viande froide à la machette, au uzi ou encore à la tronçonneuse. Je ne vous dirai pas que ces cochonneries sont arrivées trop vite pour que nous puissions finir la mission et que nous fumes submergés mais chacun de nous a tué entre 35 et 50 de ces monstres. J'aime à penser alors que nous avons été utiles au genre humain avant de mourir.

Réaction des membres

>> voir les commentaires (2 réponses)

Les Articles flux_rss Articles

Um Rhum Und Ehre : Des pirates en goguet...

Um Rhum Und Ehre : Des pirates en goguet...

Il n’y a pas si longtemps, dans notre galaxie aux alentours de l’an 2006, bien avant Les châteaux de Bourgogne, L‘année du Dragon, Macao, etc… monsieur Stefan Feld avait sorti un jeu… rigo...
Lire la suite

PATHFINDER mon 1er rituel ludique

PATHFINDER mon 1er rituel ludique

Acte I : Le bazar de l’étrange Salutations étrangers, mon nom est Valeros, 4ème du nom. Je suis un mercenaire comme l’était mon père, mon grand-père, mon arrière-grand-père et tous ceux a...
Lire la suite

Just played : Nation

Just played : Nation

Cet article n'est pas un essai complet du jeu ou un avis éclairé après moult parties, il représente juste une description des sensations ressenties après une partie découverte d'un jeu. C'est un...
Lire la suite

St Valentin : des jeux à 2 mais pas que...

St Valentin : des jeux à 2 mais pas que...

Oui c'est bientôt le jour des namoureux, et cette année, on fait ça bien avec un bel article, comme ça quelque soit votre situation (soirée in love ou en solo, entre potes ou entre couples, avec ...
Lire la suite

Retro Ludo - du bol d'Or aux jeux de cou...

Retro Ludo - du bol d'Or aux jeux de cou...

Le monde ludique est vigoureux, et c'est de cette vigueur que naissent chaque année plus de 1000 nouveautés. Des jeux auxquels on s'empresse de jouer, en oubliant parfois un peu vite tous les bons m...
Lire la suite

Mon bilan ludique 2013

Mon bilan ludique 2013

Et voilà, nous y sommes... Mon premier bilan sur JdJ... Bon, je sais pas trop comment m'y prendre mais on va faire au mieux :p Il faut dire que 2013 fut à nouveau marqué d'un grand chamboulement d...
Lire la suite