Carcassonne Big Box

8.4 /10 (5 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Chaque joueur, va mettre en jeu lors de son tour une fiche cartonnée (appelée "tuile") qui représente un morceau de paysage.

Le plateau de jeu se construit ainsi petit à petit.

Le paysage est composé de divers éléments, morceaux de villes, prés, routes, et abbayes.

En plus de poser un nouvel élément de la carte comme aux dominos, le joueur peut, s'il le désire, y poser un pion de sa couleur en choisissant sur quelle partie il le pose.

Sur une ville, les pions deviennent des chevaliers, bandits sur les routes, paysans sur les prés et bien sûr moines sur les abbayes.

Quand la partie sur laquelle se trouve un pion est achevée (ville complète, route terminée, abbaye entourée), le joueur propriétaire du pion marque des points en fonction de la superficie et récupère le pion qu’il peut utiliser à nouveau lors d’un prochain tour.

Les prés sont un peu différents, ils ne rapportent des points qu’à la fin de la partie. Un paysan marquera des points en fonction du nombre de villes qui jouxtent son pré. Comme les points ne sont marqués qu’en fin de partie, les pions paysans ne peuvent jamais être récupérés et il faut les utiliser judicieusement car le nombre de pions par joueur est assez limité. Sachez quand même, que les points accordés par les paysans décident souvent de l’issue de la partie.

Il est interdit de poser des pions sur un secteur où se trouve déjà d’autres pions, mais cette situation peut subvenir quand des zones se trouvent reliées alors qu’elles ne l’étaient pas auparavant. Seul le joueur majoritaire remporte dans ce cas les points. L’emplacement où l’on pose les plaques de terrain devient de ce fait tout aussi stratégique que la pose de pions eux-mêmes.

La partie prend fin quand la dernière zone est posée.

Le vainqueur est le joueur le plus avancé sur le plateau de score.

Ajout

Après la remise du Spiel des Jahres 2001, l'édition allemande a été réimprimée et la règle des points des paysans modifiée.

Ceux-ci ne rapportent plus que 3 points par ville au lieu des 4 précédents.

De plus on ne peut pas cumuler les points d'une même ville plusieurs fois au même joueur.

Le jeu est disponible en version française complète.

Il a obtenu le Spiel des Jahres 2001.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Âge
à partir de 10 ans
Durée
Mécanismes
Placement, Tuiles
Thèmes
Ville, Médiéval
Date de sortie
1 janv. 2010
Auteur(s)
Klaus-Jürgen Wrede
Illustrateur(s)
Doris Matthäus
Editeur(s)
Hans im Glück, Filosofia

avatar

simple et ludique

| 18 mai 2017 | william150574
Belle aventure ludique, simple et sans cesse renouvelée pour les grands et les petits. Des dominos très bien revisités. Amusez-vous
avatar

Un jeu sympathique!

| 18 mai 2017 | Krissou
J'ai découvert Carcasonne très récemment et c'est un jeu très sympathique auquel je toujours avec plaisir! Tout d'abord, j'adore le système de tuile, ou chacun construit le royaume commun, en essayant de s'avantager tout en cassant le jeu de l'adversaire! A part ça, c'est un jeu accessible à tout le monde, assez simple à comprendre tout en demandant de la réflexion stratégique pendant la partie. La seule chose la plus difficile pour moi, c'est de visualiser le comptage des points pour les champs (mais ça viendra au fil des parties :p) Par contre, j'ai pas encore eu l'occasion de tester une des extensions. La Big Box est une bonne alternative pour celui qui ne possède pas encore le jeu, mais elle porte bien sont nom : elle est très grande! Elle est très bien faite, avec plein de thermoformage pour bien rangé le jeu et trier les différentes extensions, mais du coup ce thermoformage entraine une très grosse boite plein de vide. Je pense que même l'ensemble des boites comprises dans la Big Box ne prennent pas autant de place que celle-ci. Bref, un jeu fort sympathique qui vaut la peine d'être découvert si ce n'est pas encore fait.
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles