Diplomatie

8.5 /10 (2 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Description venant de www.trictrac.net

Diplomacy a été inventé à la fin des années 1950 par Allan B. Calhammer, un Américain.

La carte représente l'Europe au début du siècle dernier et elle est divisée en 75 territoires terrestres et maritimes. Il y a sept grandes puissances qui sont généralement composées de six territoires, dont trois (quatre pour la Russie) sont des centres de ravitaillement qui entretiennent une unité militaire. Il y a aussi 12 territoires qui ont des centres de ravitaillement neutres et plusieurs territoires maritimes ou terrestres sans centre de ravitaillement.

Le but du jeu

Il faut conquérir la moitié des centres de ravitaillements plus un pour gagner la partie, soit 18 centres.

Son fonctionnement

La particularité du jeu est que tous les mouvements des unités sont effectués simultanément. Pour ce faire, les joueurs écrivent en secret les mouvements de toutes leurs unités sur une feuille de papier et les dévoilent en même temps. Avant chaque mouvement, il y a une période de négociation pendant laquelle les joueurs négocient des ententes militaires. Mais nul n'est tenu de respecter leurs engagements le moment venu. Savoir à qui on peut faire confiance fait parti du jeu.

Il n'y a que deux types d'unités qui ont la même force de combat et qui se déplace d'un territoire adjacent à un autre. Les armées se déplaçant sur les territoires terrestres (sauf la Suisse) et les flottes se déplaçant sur tous les territoires maritimes plus les territoires terrestres côtiers.

Les ordres possibles sont simples et s'apprennent en cinq minutes. On peut ordonner à nos unités de se maintenir sur place, de se déplacer, de convoyer (pour une flotte) ou d'être convoyé (pour une armée). Si une unité ne fait rien de tout cela, elle peut ajouter sa force à une unité qui tente de le faire en la soutenant. Si les choix sont simples, le fait que tout se passe simultanément rend la tactique difficile à maîtriser et fait en sorte qu'il existe plus de trois cent articles stratégiques sur le sujet.

Il y a deux phases de mouvement, celui du printemps et celui d'automne. Si une unité termine son tour d'automne sur un centre neutre ou qui appartenait à un autre joueur, il devient sien jusqu'à ce qu'une unité ennemie termine son tour d'automne sur ce centre. Après le compte des possessions des centres, on ajuste le nombre d'unités de chaque puissance, en construisant ou démantelant des unités, selon le nombre de centres que chacun possède.

Où y jouer ?

La configuration idéale est de réunir sept joueurs. Il existe des variantes à moins de joueurs, mais elles sont habituellement considérées comme moins intéressantes. Devant la difficulté de réunir ce nombre exact, il s'est développé des communautés de joueurs par courrier dans les années 1960 qui sont encore actives, depuis 1990, il y a des communautés de joueurs par courriel et depuis le début de la décennie, il existe maintenant des joueurs qui jouent directement sur internet.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 7 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
180 minutes
Mécanismes
Conquêtes, Bluff, Affrontement, Simultané
Thèmes
Guerre
Date de sortie
1 janv. 1994
Auteur(s)
Allan B. Calhamer
Editeur(s)
Asmodee, Avalon Hill, Hasbro

avatar

Croyez bien, cher ami, que je déplore...

| 18 mai 2017 | Elengal
Diplomacy est le jeu dans lequel vous devez convaincre les autres joueurs de vous laisser gagner sans qu'ils ne s'en rendent compte! Avant toute chose, il convient de préciser que ce jeu est long et même très long pour peu qu'il soit joué par correspondance où il prend alors toute sa dimension... A Diplomacy, vous devez convaincre chacun des autres joueurs que ce que vous faites est dans leur propre intérêt et que vous êtes le meilleur ami dont ils puissent disposer. Du moins tant que cela reste possible... Car vous aurez bien du mal à faire croire au joueur français que si vos troupes sont aux portes de Paris c'est pour y faire du tourisme. Mais quelle joie de manipuler ces voisins, les induire dans d’inextricables conflits pendant que vous promettez une aide qui ne vient jamais : "croyez bien que je déplore l’invasion dont vous êtes victime à l’ouest de votre pays et que c’est avec un véritable enthousiasme que je me joindrais à vos côtés si je ne devais pas faire face moi-même à ce barbare d’Empereur". Et dans le même temps : "Je vous prie de croire combien j’apprécie l’offensive que vous menez actuellement contre notre ennemi commun. Sachez que dès que l’Empereur ne sera plus une menace pour moi, je me réjouirais de vous venir le plus promptement en aide". Le double langage est presque une religion en ce monde de diplomates. Toutefois, la véritable force de ce jeu réside dans le fait que vous devez toujours garder une porte ouverte à la négociation même avec vos pires ennemis du moment. Ainsi, même après avoir lâchement orchestrée une triple alliance contre un joueur, vous devez toujours vous efforcer de passer pour moins salaud que les deux autres. L’analyse post-mortem d’une partie de Diplomacy est toujours une véritable partie de plaisir. Chacun découvre comment ont été tiré les ficelles et par qui ! Vous ne pourrez alors vous empêcher de penser "Mais quel salaud, mais quel salaud !". Et oui… Diplomacy est un jeu de salaud ! Il est inutile d’espérer gagner une partie si vous n’avez pas cela à l’esprit. Maintes fois, vous serez la victime de viles pourritures et vous serez tenté de leur cracher tout votre mépris à la figure. Mais, c’est à ce moment là qu’il faudra que vous gardiez à l’esprit qu’ils n’ont rien fait d’autre que ce que vous rêviez de leur faire. Il convient donc de jouer avec des joueurs avertis qui sauront accepter les coups de poignards dans le dos. Si vous jouez avec des amis dont c’est la première partie, il serait bon que vous les avertissiez de ce qui les attend… …Surtout si vous entendez les conserver comme amis. Matériel: 4/10 Clarté des règles: 1/10 (la version MM est truffée d'erreurs)
avatar

La trahison dans tous ses états

| 18 mai 2017 | llouis
Vous êtes traître dans l'âme mais n'avez jamais voulu l'avouer ? Diplomacy est la meilleure des thérapies ! Diplomacy est un jeu vraiment excellent. Il mêle à merveille diplomatie et stratégie, bluff et coups de poker. La stratégie est bel et bien présente dans sa forme la plus épuré, et le hasard totalement absent On se pred à regarder le plateau avec inquiétude pendant dix minutes, tandis que tous les autres sont en train de comploter : que peuvent-ils bien se dire ? Les parties durent certes longtemps (encore que... les joueurs peuvent très bien décider d'arrêter après x années !), mais on ne voit pas le temps passer ; en réalité, n'importe qui peut y jouer, tout est une question de nerfs... La clef du pouvoir, en somme !
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles

Dans la même série

The Gamer Guide to Diplomacy

The Gamer Guide to Diplomacy

  • 2 à 7 joueurs
  • à partir de 12 ans
  • Sortie : 1 janv. 1959
En savoir plus
Diplomatie / Diplomacy

Diplomatie / Diplomacy

8.7/10

  • 2 à 7 joueurs
  • à partir de 12 ans
  • Sortie : 1 janv. 1976
En savoir plus
Diplomacy

Diplomacy

  • 2 à 7 joueurs
  • à partir de 12 ans
  • Sortie : 1 janv. 2006
En savoir plus