Le Trône de Fer

4 déc. 2015 | par Le Zeptien

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
0
Date
4 déc. 2015

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
3 à 6 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
150 minutes
Mécanismes
Conquêtes, Placement, Affrontement, Programmation
Date de sortie
1 janv. 2011
Auteur(s)
Christian T. Petersen
Editeur(s)
Edge Entertainment

Photos

Réagir à cette partie de jeu

Il y a 4 commentaires

Le Zeptien
By Le Zeptien | 4 déc. 2015 17:27

Nous sommes repartis dans le monde de Westeros hier soir, avec une partie du Trône de Fer (le jeu de plateau, car il faut le préciser maintenant) seconde édition. Tout quatre vétérans de ce jeu, je n’y avais encore jamais joué à 4 joueurs par contre. Mais la grande nouveauté pour moi fut d'y jouer avec des éléments de l’extension « A Feast for crows », aux règles que vous pourrez trouver ici :

http://tdf-online.forumactif.org/t216-r ... x-faq-affc

Petite précision sur le matériel : Monsieur Sébastien avait bien des cartes Aryn, mais pas de pions bleus... aussi, il a utilisé les pions verts des Tyrell.

Ayant apporté un mug de circonstance (voir photos 8) ), j’ai donc choisi de jouer la maison Stark, alors que monsieur Sebastien décidait de mener les Aryn (évidemment dirais-je, pour son héros Littlefinger), que monsieur Pierre optait pour les Barathéon et que monsieur Cartal, en grand admirateur de Tyrion, faisait le choix des Lannister.

La mise en place est différente de celle d’une partie classique, mais le grand changement est surtout dans la manière de marquer des points.

En effet, chaque maison possède un objectif qui lui est propre et connu de tous. Par exemple, pour les Stark, si à la fin d’un tour complet, le joueur Stark contrôle 5 châteaux et/ou Forteresses dont la capitale Winterfell, il marque 1 point. A cet objectif, s’ajoutent 3 objectifs secrets, plus ou moins lucratifs en point selon la maison que vous menez. Là encore, à la fin d’un tour, si vous réalisez un objectif, vous le montrez et vous pouvez marquer de 1 à 4 points. Vous vous en doutez, pour reprendre l’exemple des Stark, un objectif réalisable non loin de leurs positions de départ rapportera 1 point, alors que d’autres objectifs plus éloignés, souvent au cœur des territoires ennemis, seront difficiles à réaliser certes, mais rapporteront plus de points. J’ai placer une photo des différents objectifs que les joueurs peuvent rencontrer durant la partie. Sachez également qu’une fois un objectif rempli, vous en piocherez un autre.

Une nouvelle carte placer dans le tas I des cartes Westeros permet à chaque joueur de recourir à une petite procédure pour se débarrasser d’un objectif dont il n’envisage pas la réalisation, en l‘échangeant avec une carte rejetée par un autre joueur. Il faut faire attention cependant de ne pas balancer une carte trop favorable au vue de la situation du moment à l’un de vos adversaires, car croyez-moi, il va pas se gêner pour la récupérer si il le peut !

Oui, il y a pas mal de subtilités dans cette version. Sur le terrain, une situation difficile territorialement ne veut pas dire forcement être à la ramasse aux scores, car en dehors d’un cas particulier, on ne perd pas les points acquis ; une victoire se joue toujours en 7 points (et on n’achève le tour) ou bien au meilleur score sur 10 tours. Pour illustrer mon propos, les Barathéon finissent mal sur le plateau, mais arrivent aux 6 points quand même, comme les Stark et les Aryn… oui, le vainqueur à 7 points fut monsieur Cartal avec ses Lannister et à la fin du 6ième tour. De mémoire, il y a eu que des objectifs à 1 et 2 points de réalisés. En ce qui me concerne, j’ai marqué 5 points avec mon objectif de la maison Stark, et 1 point avec « Friendly Confines ». J’enrage quand même un peu car j’ai raté d’un rien de « Final Hour » (une attaque m’oblige à jouer ma dernière carte) et « Nothing but ghosts » (alors que j’occupais Harrenhall en fin de partie… mais avec deux unités !). Et « Cavalry charge » : pas moyen d’avoir sur le plateau mes 5 unités de cavalerie en même temps, non mais c’est un monde !

Cette nouvelle façon d’aborder le jeu est vraiment très intéressante, bien pensée et améliore je crois le jeu à 4 joueurs, tant j’ai toujours lu des choses mi-figue, mi-raisin concernant cette configuration pour le Trône de fer ; J'avais d'ailleurs moi-même toujours plus ou moins renoncé à y jouer avec seulement 3 adversaires. Maintenant, avec les règles ordinaires, certains disent que la configuration 4 joueurs est bien aussi...

On pourrait néanmoins reprocher à cette version de ne pas être très cohérente avec le fait de conserver les points de victoire même en cas de grosses pertes de territoires. Le jeu incite d'ailleurs un peu à "papillonner" concernant les objectifs, si bien que cela perd un peu en crédibilité thématique.

Mais pour moi, la vraie question est de savoir si ce mode de jeu est praticable également à 5 et 6 joueurs. Il faudrait reprendre tout les objectifs et réévaluer leur valeur en point pour chaque maison. Il faudrait aussi sans doute revoir les positions de départ… un gros boulot qui demanderait là de nombreux « tests » avant édition, c'est certain... ;)

Le Zeptien
By joueurkiller | 4 déc. 2015 18:02

ah ! enfin une nouvelle partie du Monsieur le zeptien ca fait du bien de vous relire !!!

Le Zeptien
By Le Zeptien | 4 déc. 2015 18:06

Heu, merci... :oops: Mais vous me surveillez, c'est pas possible... je viens à peine de poster ! :o :P

Le Zeptien
By joueurkiller | 5 déc. 2015 08:11

C'est vrai je suis votre premier fan ludique !