Vous avez déjà un compte ? Connexion
Accueil / Articles / C'est dans la boîte / [CDLB] Queendomino

[CDLB] Queendomino

Après le succès international du grand frère KingDomino, Bruno Cathala reprend ses dominos dans ce nouvel opus.

La boîte

La boîte

Largement inspirée du mécanisme du jeu KingDomino, la boîte de QueenDomino, plus grosse, rajoute de nouveaux mécanismes qui rendent le jeu plus épais, et un brin moins familial.

Nous allons détailler :

  • ce qu'il apporte en plus par rapport à KingDomino
  • ce qu'il reprend de son grand frère
  • ce qu'il permet de faire en regroupant les deux boites

Un terrain à bâtir

La nouveauté de QueenDomino repose tout d'abord sur un nouveau type de zone : Le terrain à Bâtir. Ces cases rouges sur les dominos vous donneront la possibilité d’accéder à des bâtiments.

Des tuiles terrain à Bâtir

Grâce à ces tuiles vous allez pouvoir collecter des points, des tours, des chevaliers et de l'argent. Variées elles permettent de développer plusieurs stratégies.

Le plateau des bâtisseurs et l'antre du dragon.

Sur ce plateau des Bâtisseurs on place les tuiles des terrains disponibles pour ceux qui auront récupéré un domino avec une zone rouge. Les tuiles sont rangées de la plus chère (5 pièces) à la moins chère (gratuite).

On y place également l’infâme dragon qui permet de supprimer des tuiles sur cette piste des bâtisseurs. 

Les tours

Elles sont obtenues grâce à certaines tuiles bâtiments. Elles permettent de faire venir la Reine dans votre royaume et pour cela il faudra avoir le plus grand nombre de tours.

Les chevaliers

Obtenus grâce à certaines tuiles bâtiments. Ils permettent de collecter des impôts dans votre royaume. Sachant que chaque chevalier n'est utilisable qu'une seule fois sur la partie, le choix de leur utilisation est stratégique.

L' argent et les châteaux

L'argent est utilisé pour acquérir de nouvelles tuiles si on ne se satisfait pas de la tuile gratuite.

Un carnet de score

En raison de la multiplicité des moyens de faire des points avec les bâtiments, ce carnet est indispensable.

La Reine et le dragon

Le joueur qui aura la Reine à la fin de la partie pourra compter une couronne supplémentaire dans l'une de ses zones (la plus étendue).

 

Les rois

Des nouveaux rois, oui, mais avec de nouvelles couleurs. C'est indispensable pour pouvoir jouer jusqu'à 8 avec une boite de KingDomino en plus.

Et on a toujours 2 rois par couleur si on veut choisir de jouer à 2.

Les emplacements des châteaux

Le pavement reprend clairement la couleur du joueur.

L'illustrateur Cyril Bouquet réutilise ses moutons facétieux.

 

On y croise aussi des contes connus...

 

... des allusions à la bande-dessinée...

 

... et des monstres tentaculaires.

 

Les règles du jeu

La boîte profite toujours de l'absence de texte sur les dominos. Elle est directement exportable dans plusieurs pays (ils sont forts chez Blue Orange ). Mais cette fois, vu que les règles sont plus épaisses ( 6 pages au lieu de 3) on a un manuel par langue.

 

Quand je vous dis que la boîte est plus grande ...

Quand je vous dis que la boîte est plus grande ...

Loin de pousser à la consommation, QueenDomino n' est pas une extension mais un jeu à part entière. On ne vous oblige pas à posséder les deux boîtes pour vous amuser : QweenDomino est un jeu jouable tout seul mais il est très tentant de le mixer avec KingDomino.

Les possibilités avec les deux boîtes

Si vous avez pu apprécier la règle spéciale de KingDomino permettant de faire des domaines de 7 cases de coté à 2 joueurs, les deux boites rassemblées vous permettront alors de réaliser la même chose à 4 joueurs avec la règle KingDominoXL

Vous allez aussi pouvoir faire des parties jusqu’à 8 joueurs avec la règle TeamDomino ( en équipe de  2 ou chacun pour soit)

Je ne sais pas pour vous mais je cherche toujours des jeux qui depassent la satané limite du "c'est que pour 4 joueurs".

Des dos différents

Et comme tout a bien été pensé chez Blue Orange, les dominos de QueenDomino sont différents de ceux de KingDomino (pavés Vs bois)

Ceci permettra de faciliter le tri quand les deux boites sont mixées.

Sans exposer de mécanismes révolutionnaires, QueenDomino reprend efficacement le concept de KingDomino et en étend les possibilités. Cet ajout de complexité indéniable le rend un peu moins familial  (la classification à partir de 8 ans est à mon sens un peu sous évaluée). Son plus grand atout reste la combinaison assez facile des deux boîtes qui permet de jouer maintenant jusqu’à 8 joueurs.

Commentaires (1)

nico

La possibilité de jouer à 8 avec Kindomino : incontournable !

Participer
Commenter l'article
  A propos

Jedisjeux est une association qui rassemble des bénévoles passionnés par les jeux de société. Vous y trouverez des actualités, des critiques, des reportages, des interviews, un forum de discussion, une grande base de données ainsi qu’un calendrier avec les principales dates de sortie des jeux.

  Sorties de jeux
  Nous contacter
  Jedisjeux.net

16 rue DOM François Plaine
35137 Bédée

Contact