Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité
trajan

Trajan (2011)

  • 9 notes

  • Complexité
  • Hasard
  • Stratégie
  • Interactivité

Le Test de Trajan

Publié le 20/08/2013 à 09:52 | Blue

Ah l'empereur Trajan dit aussi Imperator Caesar Divi Nervae Filius Nerva Traianus Optimus Augustus Germanicus Dacicus Parthicus, enfin, celui qui a fait faire sa fameuse colonne !

Il n'aura pas laissé qu'une structure en marbre à la postérité, mais aussi un jeu de société un peu moins de 1900 ans après sa mort. C'est le spécialiste des amas de mécanismes improbables qui s'y colle, à savoir Stefan Feld.

Matériel Bon

La boite est lourde pour son format. Et pour cause, elle est bien pleine.

Remplie de pions de toute sortes, d'un plateau central et d'un plateau individuel.

Si on oublie la jolie couverture, on pourrait croire que le jeu est édité par alea avec ses couleurs pastel un peu partout : du rose pastel, du bleu pastel, du marron pastel et même du kaki pastel !

Vu tout le matos qu'on trouve dans ce jeu, on ne peut douter de l'auteur tant on sent que les mécanismes vont s'imbriquer les uns dans les autres.
On y trouve des cartes marchandises, des marqueurs en tous genre, des pions de sa couleur et des pions pour le mécanisme génial de ce jeu, à savoir l'awélé.

Et oui, l'idée centrale du jeu est une sorte d'awélé qui se joue tout seul... c'est ce qui fait le charme de ce jeu et toute son originalité.

Règle Excellent

Comme pour tout bon Stefan Feld qui se respecte, les règles sont nombreuses !

Il faudra presque une demi-heure d'explication pour ne rien oublier.

On commence par l'awélé, car c'est lui qui va déterminer les actions à faire. Il s'agit d'une sorte de roue, sur laquelle on va faire tourner des pions. On pose les pions à la manière de l'awélé et le dernier posé décidera de l'action à faire.

Il y en a six choix possibles qui vont de la guerre au commerce en passant par la politique ou la construction.

Avant de faire son action, le joueur vérifie d'abord s'il n'a pas une tuile trajan sur la case correspondante à celle-ci. Si c'est le cas et si les couleurs des pions sur la case correspondent à celle de la tuile, celle-ci est validée. Ce qui lui donne des points de victoires et éventuellement un bonus ou une action gratuite.

Le nombre de pions qui part fait avancer un compteur de tour d'autant de case.
À chaque fois que ce compteur a fait un tour, on ajoute un indice sur les demandes du peuple (de la religion, du pain et des jeux). Il faudra satisfaire ces exigences au quatrième tout, sinon, le peuple est pas content !

Les mécanismes des actions sont sommes toutes très classiques, l'originalité du jeu se situe essentiellement sur l'awélé qui décide à la fois des actions et du nombre de tour de jeu.

Comme dans beaucoup de Feld, le rapport au thème est très léger. On ne se sent pas l'âme d'un général allemand, mais ça n'empêche pas de se prendre au jeu.

Durée de vie Excellent

L'awélé peut sembler difficile à maîtriser au départ. Mais au bout d'une partie, on a vite compris comment cela marche.

Il faudra quatre ou cinq parties pour comprendre qu'on peut gagner sur tous les plans. Il faut éviter de laisser quelqu'un s'envoler, mais aussi faire attention aux stratégies qui scorent en fin de partie.


Le conseil de Jedisjeux

Attention avant d'acheter Trajan car c'est un jeu exigeant, l'awélé va peut-être rebuter certains qui n'apprécieront pas la première partie et refuseront d'en faire une autre (voir de terminer la première).

Le jeu peut sembler solitaire tant il est difficile d'enchaîner les actions dans le bon ordre (perso, je n'arrive pas au-delà de trois coups). Il faut cependant toujours garder un oeil sur ce que font les autres. Dans la plupart des endroits, premier arrivé, premier servi. Parfois, il faudra sacrifier quelques points ou du temps afin d'empêcher quelqu'un de se gaver trop facilement sur une des actions.

Avis de la rédaction

L'avis de Blue Excellent

Trajan est un jeu exceptionnel de par son originalité.

Contraindre les actions par un système aussi tordu ne pouvait être que le fait de Stefan Feld !
Comme pour l'ensemble de ses jeux, d'ailleurs, soit on adore, soit on déteste ! il n'y a pas de demi mesure avec ses jeux.

Pour adorer Trajan, il suffit de passer le cap de l'Awélé. Une fois qu'on a compris comment l'utiliser et non le subir, le jeu prend toute sa dimension. C'est alors qu'on va tenter de piquer des bonus sous le nez des autres, élaborer des tactiques.
Le jeu reste un jeu d’opportuniste, il est difficile d'élaborer des stratégies sur le long terme, même si tous semble fait pour ça (tuiles x2, sénat...). En effet, si vous mettez l'accent trop fort sur une action ou un type de tuile sénat, vous pouvez être certain que les autres joueurs vont vous mettre des battons dans les roues. Comme on peut gagner sur tous les plans, on trouvera toujours un bénéfice à faire une action non prévue, d'autant plus si cela fout en l'air le jeu du voisin !


Vous l'avez compris, Trajan est un jeu que j'adore, malgré son thème plaqué. Il s'agit d'un jeu qui demande de l'expérience avant d'être pleinement apprécié, si vous aimez les jeux jetables, passez votre chemin. Si au contraire, vous aimez investir dans un jeu pour une vingtaine de partie ou plus, celui-ci est fait pour vous.

L'avis de Krissou Pas mal

Trajan est très original par son système d'awalé que j'adore, mais en même temps, on s'en lasse. On fini par avoir l'impression de toujours faire la même chose et au final l'awalé devient une mécanique comme une autre.

Au début, j'ai adoré mais maintenant je m'en lasse... J'y rejouerai avec grand plaisir mais sporadiquement.

Par contre, il a l'avantage de très bien tourner à 2.