Essen 2019 Jour 2

Réveil un peu plus tardif ce vendredi 25 octobre 2019, deuxième jour du Spiel. On va vite le regretter...

Voici la suite des aventures ludiques allemandes de la Team Jedisjeux... le tout en images.

 

Prendre quelques minutes supplémentaires le matin au réveil c'est bien mais pour le Spiel tu le regrettes très vite...

A 10 minutes près tu tombes dans les bouchons de la Norberstasse et tu te retrouves dans la vague 2 à l'extérieur de l'entrée pour le hall 1...

Oui le deuxième jour il y a aussi du monde à 9h00 du matin !!!

Faudra se reprendre les jours suivants.

En lien direct par sms avec notre éclaireur Cyril, déjà dans le Messe avec son badge presse, on récupère enfin une table de Rune Stones.

Le dernier Rudiger Dorn chez Queen Games, avec des couleurs bien à l'allemande. On fera un début de partie (jusqu'à 30 PV), on a bien aimé le jeu mais sans plus. A rejouer peut-être sur une partie complète.

A 10h15, il y a déjà pas mal de monde dans le hall 1...

On tente une nouvelle fois notre chance chez Lookout Games pour essayer Expedition To Newdale, l'un des deux Pfister de cette année mais les places sont très très chères à trouver. Et en 3 jours et demi de salon on n'y arrivera pas.

On se rabat sur le stand de White Wizard Games (Star Realms, Epic Card...) pour jouer à Sorcerer un jeu de card drafting de Peter Scholtz repéré par Cyril. 

On fait une manche, avec deux jeux, en un contre un. Je constate vite que le jeu n'est clairement pas pour mois avec beaucoup trop de textes et de pouvoirs sur chaque carte mais les 3 autres Jedis l'apprécient.

Le Messe d'Essen c'est aussi sympa à voir de l'extérieur. C'est beaucoup plus calme et plus appréciable surtout quand il fait beau (oui en Allemagne il y a assi du soleil... presque comme sur la Côte d'Azur !).

Pause déjeuner, rapide et efficace bien sûr, pour la Team Jedisjeux. S'agit pas de perdre trop de temps de jeux !!!

Et on retourne dans l'antre ludique. Chez Blackrock, on croise Camille Chaussy l'illustratrice (Jurassik Snak, Ice Team, Micropolis, Edenia, Grand Bois...) qui dédidace son dernier jeu l'Ile de Pan chez Lumberjacks Studio.

On arrive chez Pandasaurus Games (Dinausor Island, Arraial) pour découvrir Wayfinders qu'on avait sur nos tablettes.

C'est le nouveau jeu de Thomas Dagenais-Lespérance, l'auteur de Decrypto chez Le Scorpion Masqué.

Au vu du matériel, des explications et du prix du jeu, Nico et Thibault repartiront avec une boite.

Petite visite chez les japonais d'Itten, qui proposent toujours des jeux au matériel et aux mécanismes originaux (Tokyo Highway, Hatsuden).

Cette année c'est Moon Base de Naotaka Shimamoto qui nous attirait.

Le plateau de jeu de Moon Base avec le matériel.

Les explications de ce jeu abstrait donnent envie mais on ne craquera pas... quoique Nico a presque été faible !!

On enchaine chez Cranio avec Lorenzo : Masters Of Renaissance que j'avais repéré.

C'est le jeu de cartes du célèbre Lorenzo Il Magnifico de Simone Luciani. Celui-ci a été créé avec Nestore Mangone, son compère du jeu Newton.

Les illustrations sont de Klemenz Franz et Roberto Grasso.

On passe un bon moment. Il y a pas de de tension dans la gestion de son stock de ressources et surtout avec le marché des billes/ressources car il s'agit de ne pas ouvrir trop de possibilités à ses adversaires. 

On file chez Bombyx pour voir si les boites de Conspiracy ont enfin quitté la douane... mais non.

Je ferai chou blanc tous les jours, la loose complète. Mais pas autant que pour l'éditeur, à voir la tête pleine de désespoir d'Erwan ou de Loïc !

Derrière on en profite pour se faire une petite partie de Décrocher la lune, le très joli jeu malin de Fabien Riffaud et Juan Rodriguez.

On continue à se chercher une table de jeu dans le hall 5 et on atterit chez Mandoo Games pour essayer Queenz un jeu de Johannes Goupy et Bruno Cathala illustré par Vincent Dutrait.

On salue au passage Bruno et Vincent qui discutent après leur séance de dédicace.

Quoi de mieux pour comprendre et appércier un jeu que d'écouter les explications de l'auteur !!!

Malgré la fatigue, c'est encore avec beaucoup de gentillesse et de disponibilité que Bruno se met à nous expliquer son jeu Queenz (enfin moi je connaissais un peu... mais faut pas le dire).

La table n'est pas très grande pour jouer à quatre mais chacun reste attentif et à l'écoute du Boss même 13 ans plus tard... n'est-ce pas Thibault ?

La team au grand complet profite pleinement de ce moment de partage impromptu.

Mon tableau final qui marque 67 points. 

Pas d'achat car le jeu est déjà Sold Out en ce vendredi.

C'est vrai que je ne suis pas trop mécontent de ma victoire. A peine !

Bon j'avoue que j'avais quelques notions du jeu et des stratégies pour avoir déjà eu l'occasion de découvrir le jeu avec Bruno au dernier Festival International des Jeux à Cannes..; mais là je ne vous donnerai pas le score final !!!

Comme on est bien sur le stand, qu'on aime beaucoup le Pavillon coréen et qu'on trouve souvent de la place pour jouer on enchaine avec Firefly Dance un jeu de Josep M.Allué (l'auteur de Baobab et surtout de Kikou le coucou As d'Or enfant 2017) chez Korea Boardgames.

C'est un jeu de mémoire avec un peu d'électronique dedans annoncé à partir de 4 ans (en Asie ils sont souvent plus avancés que les nôtres...).

Avec la fatigue, Nico et moi nous sommes plutôt à la ramassse.

Quand Thibault et Cyril donneront tout dans la partie... à nous dégoûter.

Et on enchaine avec un jeu encore plus "con", ce qui n'est pas péjoratif pour les joueurs que nous sommes, j'ai nommé Cocobanana de Roberto Fraga chez Mandoo Games.

Notre plus grosse tranche de fous rires à tous les quatre. Nico extrêmement fatigué n'ayant pas tout écouté des consignes au début , se met à faire n'importe quoi, ça part en sucette et ensuite il s'y met à fond me mettant un bon coup de noix de coco dans l'arcade au lieu de se protéger la tête avec !!!

Une nouvelle table pour un nouveau jeu : No Swap, no Pay ! un jeu d'Olivier Cipière toujours chez Mandoo Games. Un jeu de card drafting avec du bluff et du guessing. On commence la partie en se disant que le jeu n'est pas terrible et plus on continue à jouer plus on comprend les finesses du jeu. Une belle surprise !

On déambule dans le hall 5 en cette fin d'après-midi, on passe par hasard deavnt le stand de Yoka by Tsume et on s'installe sur une table bar pour la découverte du jeu 13 couronnes un jeu de Romain Caterdjian.

C'est un petit jeu de cartes avec de la gestion de main plutôt pas mal, ça couine !, mais sans plus.

Pendant notre partie de 13 couronnes, une petite boite noire et des cartes tarot de chats me font de l'oeil. Je propose au reste de la Team de s'asseoir pour essayer le jeu.

Très belles illustrations de Vincent Joassin ( Contract, Bruxelles 1897).

Justement Vincent Joassin, c'est lui : auteur, illustrateur et pour l'occasion démonstrateur de son jeu.

On se lance dans une partie à 5. Une très bonne ambiance autour de la table avec beaucoup de coups de p... le jeu nous plait beaucoup. C'est une excellente découverte car nous ne l'avions pas dans nos radars.

Vincent nous annonce qu'il ne reste que 4 boites du jeu à la vente. On se regarde et on dégaine nos piécettes.

On repart avec les 4 dernières boites du stand, une dédicace et le souvenir d'un bon moment de partage avec cet auteur très sympathique

Fin de journée, c'est bientôt la fermeture du salon mais Cyril tient absolument à nous faire découvrir Feelinks Revelations le jeu de Vincent Bidault chez Act In Games sur le stand de Blackrock.

En compagnie de la charmante Joséphine nous découvrons un excellent jeu qui renouvelle bien le Feelinks que nous avions découvert ici à Essen en 2015. Le jeu n'est pas si coquin que ça et fera un très bon jeu d'ambiance puisqu'il se joue de 2 à 8 joueurs. On repart avec 2 boites.

Pendant notre partie de Fellinks nous saluons David Perez le boss de The Flying Games qui passe à côté de notre table. On discute quelques minutes, et ni une ni deux, David nous sort la boite de Mosquito Show le prochain jeu de la gamme deux joueurs de Bruno Cathala et Andrea Mainini, toujours illustré par Camille Chaussy.

Le dos de la boite avec les explications du jeu. Ultra rapide et ultra fun avec du beau matos comme d'habitude chez cet éditeur.

En parlant de matos, on aura aussi le droit aux 4 figurines du jeu. Merci à David pour sa gentillesse et à bientôt à Cannes pour la sortie du jeu.

Traditionnel moment de détente le soir après le salon...

Ce soir pour nous faire plaisir, on nous sort les serviettes en papier de circonstance. Doivent pas voir souvent des français dans le coin...

Allez ce soir on se lâche, sauf Nico très raisonnable, pour notre dernier repas du soir dans notre repaire.

La photo du jour où on voit que ça commence légèrement à monter en hauteur.

Après une petite partie de Mauwi et de Coevorden, tout le monde au dodo (ou presque !) pour être prêt pour notre déjà dernière grosse journée sur le salon demain...

 

Réagir à cet article

Il n'y a aucun commentaire

bgarz
By cyril83 | 25 nov. 2019 19:51

merci bruno pour ce beau phot-reportage et que de bons souvenirs !!!

J'ai déjà envie d'y retourner :D