Essen 2019 jour 4

Le dimanche, c'est toujours plus dur de se lever. Il faut fermer ses valises, quitter sa chambre et son auberge et surtout se rapprocher lentement du moment de reprendre l'avion vers la France.

Heureusement pour nous, nos avions respectifs ne décollant qu'en fin d'après-midi, on va pouvoir faire un stop sur la route au Messe pour profiter encore quelques heures de notre Spiel 2019.

Alors on y va de suite.

Fin du séjour à l'auberge. Il est temps de quitter définitivement Bochum pour rejoindre Essen pour quleques heures avant de reprendre nos avions.

Une photo souvenir matinale pour se rappeler plus tard que la Team Jedisjeux était bien là pour cette édition 2019.

Chez Days Of Wonder, c'est le désert (Ah non, ça c'est chez Iello !) cette année ?

Eh non, ce dernier matin Cyril notre fidèle éclaireur nous attend bien serein chez DoW pour une partie de Deep Blue des danois Asger Harding Granerud (Flamme Rouge) et Daniel Skjold Pedersen qui ont créé à tous les deux Copenhagen et Bloom Town, 

C'est la fête des illustrateurs dans Deep Blue !!! Biboun, Miguel Coimbra, Cyrille Daujean, Xavier Gueniffey Durin, Jérôme Fleury, Nicolas Fructus, Pierô, Jean-Baptiste Reynaud et Régis Torres... ouf

On passe un bon moment pour notre dernier "gros"jeu du salon car Deep Blue est plutôt un jeu familial. On est dans de la prise de risque où les joueurs vont explorer des épaves sous-marines et tenter d’en ramener les richesses à la surface. Encore un bon jeu bien édité... comme on dit souvent c'est un DoW !

 

Curios chez AEG, un jeu simple de bluff et déduction. On en ramènera une boite.

Un petit tour dans les allées d'Essen pour voir un surdimentionné de Ice Cool...

Ou le traditionnel stand de Kaplas dans la Galeria. Non ce n'est pas que pour les enfants !!!

Un petit Pyramids (édité en VF chez Iello) à 7€. J'ai quand même hésité...

Ce midi, pause déjeuner cafet' en excellente compagnie.

Comme à chaque Essen, Bruno nous fait l'amitié de partager avec nous un peu de son temps précieux. Cette année il était accompagné d'un célèbre illustrateur français...

On ne s'est pas privé de faire durer ce moment. Le jeu c'est du partage alors on a beaucoup partager !!!

Surprise : Vincent nous sort de son sac un avant goût de son travail sur Lost Atlantis un jeu à venir chez AEG. Quand je vous dis que tout ça c'est que du partage.

Il nous reste encore à peine deux heures sur le salon. Dans ces cas là on file sur notre stand fétiche : le pavillon coréen.

On fait une partie de Crime Hotel de Susumu Kawasaki chez Happy Baobab. Sympa mais sans plus.

Cyril et Thibault tentent un autre jeu d'adresse chez Happy Baobab (pour le nom je vous laisse le prononcer...)

Il y a toujours un jeu foufou chez les coréens. Il y a quelques années c'étaient Coconuts ou Toc Toc Woodman et bien pour cette fois ce sera Kushi Express du célèbre auteur Yohan Goh (Fold it, Battlefold, magic Fold) chez Mandoo Games et illustré par... Vincent Dutrait.

Un jeu de rapidité ou il va falloir fabriquer une brochette Kushi en enfilant 4 cubes, des fois en les enroulant d'une bande de tissu (la galère avec les doigts) ou crier fort Kushi.

Un excellent moment de franches rigolades, et on remercie Alexandre, un joueur de passage, qui s'est joint à nous en voyant l'ambiance autour de la table.

En face du stand coréen on trouve le petit stand de Mozi Games pour essayer Beeru and Sausages, un jeu à partir de 5 ans qui nous intéreassait Cyril et moi.

On ne saura jamais si c'était la fatigue des 4 jours du salon mais on était vraiment au bout de notre vie avec ce jeu. On n'y a vu aucun intérêt ni pour nous ni pour des enfants de 5 ans à part la peluche vendue avec.

Dommage mais on a quand même pleurer de rire !

On retourne en face car on a repérér une famille qui jouait à un jeu de Toc Toc : Penguin Trap !

Tu lances le dé, tu tapes sur la couleur du morceau de banquise indiqué. Si tout tombe tu perds.

En pleine concentration, Thibault "l'ingénieur" mais pas de la Nasa (!) n'a pas assez analysé le terrain. Tant pis pour lui, il va faire exploser la banquise et couiner fort !

Voyant que ça sent la fin, Nico curieux va faire un tour dans le hall 7... c'est très calme.

En sortant du salon pour rejoindre notre voiture, on croise des acheteurs de jeux et là on se dit qu'à nous quatre on a été quand même cette année très raisonnables !!!

Le Spiel 2019  là c'est vraiment la fin...

Malgré le X Wing qui nous dirige, on n'est plus dans un jeu mais sur la route de l'aéroport.

La Team Jedisjeux rentrant de sa balade ludique...

Le traditionnel dernier jeu d'Essen : la pesée.

Et encore une fois sur ce coup là c'est Cyril qui gagne.

Après l'effervescence du salon un peu de calme en attendant notre avion à l'aéroport de Dusseldorf autour d'un café cela fait vraiment du bien.

Oui quand on est geek, on aime montrer au reste du monde qu'on y était !

Essen 2019 c'était aussi une année avec beaucoup de chiffres...

- 1 200 exposants

- 53 pays différents représentés.

- 1 500 nouveautés environ (y compris les extensions).

- 86 000 m2 sur 6 hallls et la Galeria.

- 209 000 visiteurs en 4 jours de salon (record battu).

Voilà ainsi se termine notre voyage au Spiel 2019. Nous avons comme toujours passé de très bons moments ensemble, beaucoup joué, discuté, rigolé et peu dormi (Nico il te manque quelques heures de sommeil je crois...). Nous espérons vous avoir fait partager notre passion à travers ces différents reportages et nous vous donnons rendez-vous dans quelques mois, voire quelques semaines, à Cannes pour le Festival International des Jeux qui se déroulera du 21 au 23 février 2020... mais cette fois-ci on joue chez nous !

Réagir à cet article

Il n'y a aucun commentaire

bgarz
By cyril83 | 7 déc. 2019 19:23

Merci beaucoup Bruno d'avoir pris le temps de monter ce superbe photo-reportage qui retranscris bien ce que c'est Essen et qui ne me donne qu'une envie : y retourner !!!

Merci à la team jedisjeux Essen 2019 : Bruno, Nico et Thibault pour ces super souvenirs !!!

bgarz
By Krissou | 9 déc. 2019 20:10

C'est marrant Pinguin Trap on l'a depuis un bon bout de temps, mais c'est un vrai succès :p

Merci pour ces reportages qui m'auront fait vivre le salon sans y être allé :)