Okiya

6.2 /10 (6 notes)

Ce jeu symbolise, de façon poétique, la lutte d'influence entre deux okiyas (maisons de geishas) pour s'attirer les faveurs de l'empereur.

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Après avoir construit le plateau de jeu de façon aléatoire, proposant des parties chaque fois différentes, les joueurs jouent à tour de rôle.

Reprenant le principe de contrainte de jeu que l'on retrouve dans d'autres jeux abstraits (Mana, Kamisado, Kamon, Quarto, pour ne citer qu'eux), à savoir que le choix que vous ferez limitera le choix adverse, le but du jeu reste lui aussi assez sobre, à savoir constituer une ligne de quatre pièces avant son adversaire.

On forme tout d'abord un carré de 4x4 tuiles, de façon aléatoire. Les joueurs se placent de part et d'autre de ce jardin nouvellement constitué.

Le premier joueur choisit une tuile en bordure du jardin et la remplace par un de ses pions geisha. La tuile écartée est conservée entre les joueurs de façon à rester bien visible. Son adversaire ne pourra jouer que sur une tuile possédant soit la même végétation, soit la même spécificité. Il la retire et la remplace par un de ses pions, donnant par la même occasion ses contraintes à son adversaire.

Le jeu promet des parties rapides, les règles proposant même de jouer en plusieurs manches ou en comptant des points (un point par tuile jardin encore en jeu au moment de la victoire).

Spécifications


Nombre de joueurs
à 2 joueurs exclusivement
Âge
à partir de 7 ans
Durée
20 minutes
Mécanismes
Placement, Simultané
Thèmes
Asie
Date de sortie
sept. 2012
Auteur(s)
Bruno Cathala
Illustrateur(s)
Cyril Bouquet
Editeur(s)
Jactalea, Blue Orange

avatar

Pour apprendre à jouer aux échecs

| 18 mai 2017 | Ryleh
Voilà un petit jeu de placement qui va vous permettra d'apprendre aux débutants à mieux jouer aux échecs. De fait,le principe est celui du morpion, mais la chose se complique car vous obligez par votre placement votre adversaire à jouer sur un certain type de case. Donc, le but est de prévoir par quatre ou cinq coups à l'avance la situation qui va vous permettre de gagner, d'amener l'adversaire à l'endroit que vous avez choisi pour lui. Rien de novateur, mais un superbe graphisme qui donne envie de rejouer, et rejouer encore pour gagner, de façon très abstraite la faveur de l'empereur...
avatar

maison de geisha

| 18 mai 2017 | Shanouillette
Dans ce jeu chaque joueur essaie de réaliser un alignement de geishas façon puissance 4, mais ce n'est pas si simple car chaque pose d'un pion impose une contrainte à l'adversaire pour la pose suivante. [color=#bf0000:22svc5f3]Okiya [/color:22svc5f3]c'est rapide à mettre en place et à expliquer (3 minutes) rapide à jouer (5 minutes) joliment illustré et édité (un jeu abstrait avec une thématique, c'est agréable) très calculatoire facile à transporter in the pocket pas très innovant mécaniquement (kamon, Dao, Quarto, toussa toussa) assez vite répétitif :arrow: efficace dans sa catégorie, à l'habitude de Monsieur Cathala. A votre ludothèque de décider si ces geishas lui apporteront un joli petit "plus", frais et direct comme un haiku... ou si ça ferra doublon avec autre chose (voir jeux susnommés).
Voir plus d'avis
Les geishas ouvrent leurs portes...

Les geishas ouvrent leurs portes...

Haru Ichiban en jeu de plateau ?

Haru Ichiban en jeu de plateau ?

Voir plus d'articles
Bardatir

Bardatir

Bardatir

25 mars 2013

Une partie d'Okiya avec un voisin. Un jeu base sur le Puissance 4, avec un systeme de forcing de l'adversaire comme un a vu dans quelques autres jeux du genre. Les graphismes sont jolis. Sceptique après...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie