Risk

28 juil. 2011 | par UltraLord

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
3
Date
28 juil. 2011

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
120 minutes
Mécanismes
Conquêtes, Affrontement, Objectif secret
Thèmes
Colonisation, Guerre
Date de sortie
1 janv. 1959
Auteur(s)
Albert Lamorisse, Jean-René Vernes
Editeur(s)
Parker, Hasbro

Scores

# Nom Score
1 UltraLord 0
2 Maman 1
3 Papa 0
Réagir à cette partie de jeu

Il y a 1 commentaire

UltraLord
By UltraLord | 28 juil. 2011 12:08

J'avais déjà une boite de Risk, à laquelle il ne manquait qu'une carte joker. Et puis en brocante, je suis tombé sur une boite, en bon état, et surtout, c'était exactement la même édition à laquelle je jouais avec mes parents petits. A 2 euros qui plus est ... Vivent les brocantes ...

Bref, la boite achetée, restait à la sortir, avec mes parents bien sûr, nostalgie oblige. Mais Delphine n'étant pas trop jeu, la soirée jeu fût repoussée, soir après soir ... et les 10 jours de visite des mes parents n'auront pas suffit. Ne me restait qu'une soirée pour convaincre, et au final, nous n'y avons pas joué à 4 mais à 3.

A la distribution des territoires, je suis déçu. Je n'aurai aucun avantage tactique sur quelque petit continent que ce soit. J'ai des pattés ici et là en Europe et en Asie. Le reste ne sont que territoires isolés face une domination difficile à retenir. Ma mère bénéficiera d'une forte position en Océanie et en Europe. Mon père lui s'impose en Amérique du Sud et du Nord. L'Afrique, quant à elle, est partagée entre mes deux parents.

Le placement des pions est sans diplomatie aucune, et certains objectifs se laissent entrevoir. En toute évidence, mon père confirme sa volonté de conquérir l'Amérique. Avec un déploiement massif de troupes en Amérique du Sud, j'imagine un objectif Amérique du Nord et Afrique.

De son côté, ma mère s'installe légèrement en Océanie, mais attaque surtout l'Europe et l'Amérique du Sud, avec seulement 1 territoire. Approximativement 15 pions pour mon père contre 8. Il ne leur restera que peu de pions pour le reste du monde. Mais l'objectif de ma mère semble transparent : l'Europe et l'Amérique du Sud.

Pour ma part, je me concentre sur l'Asie et l'Europe. Mais l'Asie est bien grande, et l'Europe, bien "troupée". Bizarrement, l'Afrique est totalement délaissée. Pas une seule troupe. Les forces sont en place. Le jeu peut commencer.

Rapidement, mon père possède l'Amérique du Sud (au premier tour de souvenir). Pour l'Amérique du Nord, un mauvais calcul lui fera attendre quelques tours (2 ou 3 ème). Ma mère elle prend l'Océanie dès le premier tour, et s'installe en Europe paisiblement.

Les premiers tours verront donc les forces s'équilibrer au fur et à mesure. Ma mère, fin stratège, et grande chanceuse aux dés, empêchera pendant toute la partie mon père de bénéficier de 5 pions supplémentaires pour l'Amérique du Nord. S'il la reconquis presque à chaque tour, il ne commencera jamais un tour en la possédant.

De mon côté, je m'installe doucement en Asie et en Europe sur sa partie Est. Je dispose d'un gros territoire, mais jamais je n'obtiens de pion pour un continent. Rapidement, j'ai dans les 18-20 territoires. Je profite des conflits entre mes parents pour me développer dans mon coin.

Plus tard, j'en profiterais même pour conquérir l'Afrique délaissée de tout le monde. Avec seulement l'Afrique du Sud, en trois tours, j'ai un continent. Mais je sais qu'il est convoité. Ma mère à besoin de passer par là pour conquérir l'Amérique du Sud. Et j'imaginais encore que mon père l'avait pour objectif.

Et puis, le temps passant, nous arrivons vers le 6ème tour. J'ai désormais l'Asie, et l'Afrique une fois sur deux. Je me positionne pour rasez l'Océanie à ma mère, mais j'attends d'échanger mes cartes.

Mais, sur le 7 ème tour, ma mère échange ses cartes. 20 pions en Europe du Sud. Elle part en guerre pour l'Amérique du Sud. J'aurai pu lui enlever ce territoire, elle n'avait qu'un pion dessus. Mais j'étais ailleurs. Mon père aussi d'ailleurs, il venait de me prendre l'Afrique du Nord. Ça aurait été 5 pions de moins ...

Elle part donc en guerre, et rafle la mise ... L'Europe, l'Amérique du Sud, et un troisième continent de son choix ... Argh ... J'avais oublié le troisième continent ... J'avais l'asie, et plus d'armées qu'elle à ses portes. Mais j'attendais d'échanger mes cartes, pour "assurer" ... Dommage, à un tour près, je prenais l'Océanie, je récupérais l'Afrique ... et je passais facilement la barre des 24 territoires ...

Mon père, quant à lui, devait éliminer les armées de ma mère. Ironie, c'est elle qui l'aura combattu pendant toute la partie, arrivant, au comble de la change aux dés, à lui supprimer le Groenland à 6 contre 8 sans perdre un seul pion ... Une chance aux dés, et une bonne stratégie.

Bref, une bonne partie, assez rapide et beaucoup plus amusante que mes nostalgiques souvenirs ... J'aurai presque eu envie d'en enchainer une autre ... Mais non, ce sera pour une prochaine fois ...