Der Palast von Alhambra : Die Schatzkammer des Kal

9 /10 (1 notes)

Vous devez construire la plus belle Alhambra en tentant d'obtenir des majorités d'un type de bâtiment pour remporter le plus de points de victoire possible.

Cette quatrième extension au jeu de base propose quatre modules/extensions qui peuvent s'ajouter au jeu de base, chacun indépendamment des autres.

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

- L'extension "la chambre des trésors" apporte une nouvelle majorité sur laquelle s'affronter lors des décomptes.

En effet, son plateau est découpé en trois "chambres", chacune contenant quatre coffres, parmi les six couleurs des bâtiments de base, qui sont tirés au hasard depuis un sac en tissu. A son tour, un joueur peut dépenser 8 argent, en provenance de divers types de monnaie s'il le désire pour prendre tous les coffres d'une des trois chambre et les placer sur des tuiles de son alhambra qui doivent être des tuiles du jeu de base, et de même couleur que ces coffres. De plus, chaque tuile ne peut contenir qu'un coffre. Si le joueur ne parvient pas à placer les quatre coffres, il passe les suivants au joueur à sa gauche, qui tente alors de les mettre dans son Alhambra et ainsi de suite. Tout coffre qu'aucun joueur ne peut placer retourne dans le sac en tissu. On pioche ensuite quatre nouveaux coffres pour remplir de nouveau la salle de la chambre aux trésors vidée. De plus, payer la somme exacte pour cette action ne procure d'action bonus.

- Les bâtisseurs propose 16 cartes monnaies à ajouter à celles du jeu de base. De valeur "3", ces dernières peuvent être utilisées comme des cartes de base, mais peuvent aussi être défaussées lors de son tour pour avoir droit à une action "remoduler son Alhambra" bonus.

- Les envahisseurs est une extension qui fait que lors de chaque décompte, des barbares vont venir attaquer votre Alhambra de par le Nord, le Sud, l'Est ou l'Ouest. Les joueurs perdront des points pour chaque tuile ne protégeant pas son Alhambra de cette attaque . Pour se protéger, il faut que des murs empêchent les barbares d'entrer dans l'Alhambra.

- Les bazaars sont de nouvelles tuiles qui une fois piochées se posent à proximité du marché. Chacun possède un symbole de monnaie qui précise que la tuile peut être achetée au même prix que le bâtiment se trouvant sur le plateau marché sur la même monnaie. Les tuiles bazaars n'ont pas de murs et ne donnent des points de victoire qu'en fin de partie. Chacun est affilié à trois couleurs de bâtiments. A la fin de la partie, les joueurs regardent les tuiles qui entourent le bazaar (8 tuiles maximum donc). Chaque bâtiment du jeu de base étant d'une des trois couleurs du bazaars va rapporter des points. Combien ? Autant que le nombre de couleurs de ces bâtiments qui se retrouvent sur la tuile bazaars. Ainsi, par exemple, si cinq tuiles qui entourent un bazaar sont d'une des trois couleurs du bazaar, et que seules deux des trois couleurs du bazaar sont représentées parmi ces cinq tuiles, le bazaar rapporte 5X2pts = 10pts de victoire.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Âge
à partir de 10 ans
Durée
Mécanismes
Placement, Tuiles, Majorité, Gestion de main
Thèmes
Ville
Date de sortie
1 janv. 2006
Auteur(s)
Dirk Henn, Wolfgang Panning
Illustrateur(s)
Jo Hartwig
Editeur(s)
Queen games

avatar

Pas de déchet

| 18 mai 2017 | limp
Il n'est pas évident de dire quelle est la meilleure extension pour Alhambra. Je ne suis pas certain que ce soit celle-ci mais il se trouve que c'est au final celle à laquelle j'accorde la meilleure note car elle est la seule (la troisième également, mais certains modules restent tout de même anecdotiques) dont chacun des quatre module est intéressant à ajouter au jeu de base : - La chambre des trésors ajoute une nouvelle action possible, pour plus de diversité et de profondeur au jeu. Elle permet de se battre pour de nouvelles majorités et scoring lors des différents décomptes du jeu, et n'est pas hasardeuse, puisqu'on voit quels sont les coffres disponibles. Un très bon ajout au jeu. - Les cartes bâtisseurs peuvent s'ajouter aux cartes monnaies et c'est un véritable plus, car avec les extensions, les possibilités de dépense de son argent étant plus nombreuses, moins de tuiles bâtiments apparaissaient, ce qui pouvaient un peu nuire au jeu (une couleur rare pouvaient n'apparaitre qu'une fois jusqu'au premier, voir au second décompte, par exemple). Avec ces cartes, on gagne en tours de jeu (et on allonge certes la durée des parties) et on espace un peu les décomptes, ce qui est mieux. De plus, ces cartes proposent une action de modulation de son alhambra. C'est certes anecdotique, mais parfois on sera bien content de pouvoir le faire, surtout que dépenser l'action de son tour pour ça était lourd. Maintenant, on pourra moduler ET jouer (même si on a pris un tour pour récupérer cette carte monnaie. Mais vu sa valeur, on en aura peut être récupéré une autre au passage...). - Les envahisseurs, s'ils sont joués avec les scouts, apportent un aléa que je n'apprécie pas en ce qui me concerne. Mais sans, en révélant la carte (comme proposé dans les règles), ce petit ajout devient une contrainte supplémentaire à la construction, qui fera des noeuds aux cerveaux. Un bon ajout également. - Enfin, les bazaars, sans être indispensables, apportent une nouvelle façon de marquer des points. Certains joueurs feront leur partie sans s'en occuper tandis que d'autres en prendront et tenteront de les maximiser pour gagner de nombreux points supplémentaires. Bon ajout au jeu, puisque sans alourdir ce dernier, ils proposent plus de choix et peuvent n'être pas si anecdotiques que ça...
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles