Jeu des cochons

5.8 /10 (5 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

D'après les recherches du professeur Schwein, nos ancêtres les Pigmaniens lançaient en l'air, à l'occasion de fêtes porc-pulaires, de véritables cochons vivants et interprétaient leur position de retombée comme autant de signes heureux et funestes…

Cette tradition s'est perporctuée jusqu'à aujourd'hui ! Mais étant beaucoup plus civilisés que nos ancêtres (et étant sous le joug des différentes ligues protectrice des cochons), nous ne jouons actuellement qu'avec des postiches : des cochons en plastique.

But du jeu

Jeter les petits cochons en plastique et marquer autant de points que possible en un tour. Le 1er joueur qui parvient à marquer 100 groins est déclaré Gros Porc…!

Pendant votre tour de jeu, vous pouvez relancer plusieurs fois les petits cochons en cumulant les scores et ce jusqu'à ce que vous décidiez de vous arrêter. Vous relevez alors votre total de groins pourceau tour.

Plus les combinaisons et les postures sont difficiles à réaliser (double groin-groin : les deux petits cochons retombent sur le groin et les pattes de devant ; double tournedos : les deux petits cochons retombent sur le dos…), plus vous marquerez de groins…

Rédigé par : Rémy-lee via Trictrac

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 6 joueurs
Âge
à partir de 7 ans
Durée
20 minutes
Mécanismes
Hasard, Pari
Date de sortie
1 janv. 1977
Auteur(s)
David Moffat
Editeur(s)
Winning Moves, MB

avatar

Le cochon c'est bon, mangez-en

| 18 mai 2017 | Bardatir
Voici un vrai bon jeu con, simplissime et hyper simple à emmener au bout du monde. C'est notre jeu de voyage de prédilection avec Can't Stop. Le principe est simple, du stop ou encore, addictif avec des dés en forme de cochons dont la création est juste incroyable. On se prendre à aimer un jeu de dés, et on ne se prend surtout pas la tête en vacances loin de tout.
avatar

Le jeu mythique, la quintessence même du jeu

| 18 mai 2017 | Meeeuuhhh
Type de jeu : Qui permet de faire une satire de ses propres critiques. Nombre de parties jouées : >>>10 Avis compendieux : Le seul reproche sérieux que j’aurai faire à ce jeu est qu’une figure revient assez souvent et n’est pas prise en compte dans les règles : quand le cochon retombe ni vraiment sur le dos, ni vraiment sur le flanc (coincé qu’il est par son oreille). Alors, que fait-on ? Certains prônent de relancer ; d’autres de considérer qu’on a un flanc, ou un dos ; d’autres proposent d’attribuer 7 points à cette figure. D’autres de taper sur la table. Et si on ne joue pas sur une table ? On se fait mal à la main, c’est malin. Bref, en tout cas, un excellent jeu pour faire de petites parties entre midi et deux heures entre collègues. Clarté des règles (5) : Bon, les règles tenant en quelques lignes, il aurait été vicieux de les rendre peu claires quand même. Qualité du matériel (3) : Les petits cochons sont très jolis, sauf les yeux, la couleur bave. Or, normalement, le cochon bave de la bouche, pas des yeux. En plus, il y a deux truies, pas de verrat : et la parité truie/verrat ?? Le calepin n’a que quatre colonnes. Quand on veut jouer à plus, c’est embêtant, on est obligé d’utiliser deux feuilles, vraiment trop dur. L’appointe-crayon n’est pas fourni. C’est véritablement scandaleux. La boîte fait très classieuse (et non chassieuse, contrairement aux yeux des cochons), mais en cuir (de cochon, bien sûr), c’eût été mieux. Elle est cependant un poil (ou une soie) trop grande pour rentrer dans la poche d’un pantalon. C’est très gênant pour prendre ça discrètement à la cantine en passant devant le bureau de son chef (qui ne va pas à la cantine). Reflet du thème (3) : Ça dépend du point de vue. Du point de vue du cochon, ça m’étonnerait qu’il y ait un quelconque thème ; du point de vue humain, j’ai du mal à croire au petit récit qu’il y a au début des règles. Alors je sais pas (parfois, ce n’est pas facile de s’astreindre à des paragraphes fixes dans ses critiques). Avis comportant ratiocinations et autres superfétations : C’est un petit jeu bucolique qu’on peut sortir avec tout le monde, qui plaît en général à tout le monde (sauf à y jouer des heures), où on rigole, distrayant, tout ça, quoi. On y a joué tout un été entre midi et deux heures avec les stagiaires et maintenant avec des collègues, le succès à été total : règles simples (c’est pas parce que c’est des stagiaires que je dis ça), parties rapides (faut retourner bosser), on peut y jouer à 10 si on veut (les stagiaires, ça se multiplie vite). Sinon c’est un jeu de stop ou encore, à l’évidence. Et le premier qui dit que c’est 100% de la chance, hein, bon. Et quand on fait des cochons nuls à chaque premier lancer, c’est qu’on ne sait pas lancer, assurément. Faut savoir leur parler, aux cochons, les motiver, tout ça. Et puis ne pas leur donner de cochonneries à manger (ben oui, c’est pas cannibale le cochon, non plus (quoique)) et éviter de les lancer là où le terrain est trop lourd. Sinon, niveau stratégie (ben oui, monsieur madame, je vois pas pourquoi on ne pourrait pas parler de stratégie à propos du jeu des cochons ?), la place dans le tour de jeu est primordiale : en effet, si un joueur jouant tôt dans le tour atteint les 100 points, il va hésiter à essayer de creuser le score pour enfoncer le clou au risque de perdre les points acquis et de ne pas dépasser les 100 du coup, ou à en rester là en espérant que personne ne fasse mieux que lui. S’il choisit la première solution, la stratégie (oui madame, la stratégie) pour les autres sera simple (oui, quand même, c’est pas non plus ASL (connais pas ASL, je sais juste que ça veut dire « Advanced Squad Leader »)) : essayer de coiffer le premier sur le poteau. Ce qui fait qu’être premier n’est pas une position facile. Un peu comme à Puerto Rico, finalement… Bref, un jeu qui symbolise la quintessence même de l'esprit du jeu, c'est-à-dire un jeu auquel on joue pour s'amuser, un jeu duquel on peut dire en écrivant sa carte postale à mémé "je mange bien et je rigole bien avec les copains".
avatar

Double Bajooooooouuuuuuuuuuuue

| 18 mai 2017 | slong
Le jeu d'apéro qui fonctionne à chaque fois et avec n'importe qui...pour ceux qui aiment le hasard.
Voir plus d'avis
De l'art du cochon...

De l'art du cochon...

Voir plus d'articles
Bardatir

Bardatir

Bardatir

4 sept. 2013

De nombrueses parties de cochons en Islande avec mademoiselle ! On s'est ben amusé, et nous avons même fait joué un jeune couple Danois dans une guesthouse un soir... D'excellent souvenir pour ce jeu tellement simple....


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie