Prosperity

7.7 /10 (7 notes)

Vous êtes le leader d'une grande nation en pleine expansion et vous avez sept ans devant vous pour construire infrastructures et industries pour rester compétitif. Mais dans le même temps, il vous faudra surveiller la pollution et savoir lutter correctement contre elle...

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Dans Prosperity, les joueurs vont devoir concilier les préoccupations en énergie et en écologie, avec un besoin constant d'argent et le but d'avoir le plus de point de prospérité à long terme.

Le jeu démarre avec 24 tuiles disponibles : 12 tuiles pour le côté "énergie" et 12 tuiles pour le côté "écologie" du plateau commun. Deux tuiles de chaque côté sont placées sur les niveaux de 1 à 6 et les joueurs possèdent chacun 2 marqueurs de recherche (énergie et écologie) qui commencent au niveau 1.

Chaque joueur possède un plateau individuel, avec des espaces de couleurs pour les tuiles, une échelle de pollution et une échelle pour l'énergie et l'écologie.

Une pile de 36 tuiles (classée par décénies : les 6 tuiles pour 2030 en bas de la pile, puis les 5 tuiles de 2020,... jusqu'au 5 tuiles de 1970) est également mis en place sur l'air de jeu.

Dans un tour, un joueur pioche la première tuile de la pile. Ensuite, tout le monde applique le symbole en surbrillance sur cette tuile :

  • Energie : Les joueurs vont gagner ou perdre de l'argent. Ils peuvent également augmenter leur niveau de pollution.
  • Ecologie : Fait fluctuer (augmente ou diminue) le niveau de pollution des joueurs.
  • Capital : Les joueurs gagnent de l'argent variant selon le nombre de symboles Capitale sur les tuiles qu'ils contrôlent.
  • Recherche : Les joueurs avancent leurs marqueurs recherche en fonction du nombre de tuiles avec le symbole Recherche u'ils contrôlent.

  • Prospérité : Les joueurs gagnent es points de victoire en fonction du nombre de symboles Prospérité présent sur les tuiles qu'ils contrôlent, mais également si leur niveau de pollution n'a pas atteint son seuil maximum.

Une fois que chacun a fait ça, le joueur dont c'est le tour fait deux actions, dans l'ordre qu'il veut (et deux fois la même s'il le souhaite), parmi :

  • Prendre de l'argent
  • Diminuer sa pollution
  • Augmenter son niveau de recherche
  • Acheter une tuile, en vérifiant avoir les niveaux d'énergie, de Recherche et/ou d'écologie adéquats. Une tuile d'un niveau inférieur à votre niveau actuel coute 50$, une de votre niveau, 100$, et vous devrez dépenser 100$ de plus par niveau supérieur...

Les joueurs ont des emplacements limités sur leurs plateaux individuels.

Les emplacements ainsi que les tuiles pour les y mettre ont des couleurs précises qu'il faut respecter : un bâtiment se met sur un emplacement de même couleur. Si vous le placez sur un emplacement d'une autre couleur, vous perdez certains bénéfices ou allez avoir un malus.

Quand la dernière tuile est piochée, le joueur dont c'est le tour termine on tour, puis tout le monde calcule ses points de fin de partie :ils doublent les valeur inscrites sur leurs niveaux d'Energie et d'Ecologie et gagnent autant de points, une fois pour leur capitale ainsi que pour leurs niveaux de Prospérité et de Recherche.

Le joueur ayant le score le plus important l'emporte...

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 13 ans
Durée
60 minutes
Date de sortie
oct. 2013
Auteur(s)
Reiner Knizia, Sebastian Bleasdale
Illustrateur(s)
Arnaud Demaegd, Signé Neriac
Editeur(s)
Ystari Games

avatar

léger mais sérieux

| 18 mai 2017 | william150574
Jeu de gestion au thème bien ressenti avec une touche d'esthétique très "seventies"... c'est simple et fluide mais très stratégique...Encore une pépite d'ystari cosignée par Dr knizia. Il faut l'essayer
avatar

Un excellent cru de Knizia-Bleasdale

| 18 mai 2017 | Ryleh
Ce jeu est un bijou de concision, finement équilibré, surement lentement mis à jour par deux auteurs de génération différente, mais ayant trouvé une belle osmose. Vous avez 70 ans pour amener votre nation européenne sur le chemin de la prospérité, en négociant un difficile équilibre entre la rentabilité, la production d'énergie, l'écologie et la recherche. A deux c'est de la stratégie pure. A plus, l'opportunisme entre certainement en ligne de compte. On pourrait lui reprocher un manque total d'innovation. Et puis aussi le fait qu'on gère chacun de notre côté notre nation, et qu'il n'y a pas de réelle interraction entre elles. Mais cette recette bien équilibrée est quelque part un nirvana ludique. Merci à Oberon, mon fournisseur officiel de plaisir ludique de Bourges, de me l'avoir conseillé celui-là. J'était complètement passé à côté.
avatar

Un Ystari familial

| 18 mai 2017 | cyril83
Avec Prosperity, le docteur Knizia signe pour Ystari un jeu familial +. Les règles sont très simples (10 minutes) et la partie rapide (environ 1 heure). Le matériel est de bonne facture même si certains lui trouveront un style graphique passable voir inexistant, mais tout est question de gout :) Le reproche majeur du matériel est la piste de score qui est inutilisable : celle-ci est représenté par un colimaçon serré pour chaque joueur, du coup on a une chance sur 2 de reculer au lieu d'avancer, dommage pour un jeu ou l'on score souvent mais de peu de points ... Le jeu alterne entre l’opportunisme dans sa version 4 joueurs et la tactique pure dans sa version 2 joueurs. La stratégie de jeu est très importante et il ne faudra rien négliger pour l'emporter. Le hasard de la pioche sera toujours présent pour venir perturber ou équilibrer la partie, même si l'on peut souvent deviner ce qui va arriver puisque à chaque décennie, un décompte de chaque type a toujours lieu Cerise sur le gâteau si l'on est pas du tout écolo on perdra irrémédiablement (c'est presque éthique) :D La pioche à chaque tour d'un nouveau bâtiment renouvelle régulièrement les possibilités et un décompte à chaque tour de jeu de chaque joueur vient pimenter le jeu. Bref sans être un jeu novateur, ni magnifiquement beau, Prosperity apporte un réel plaisir de jeu tout en permettant diverse stratégies pour des résultats souvent serrés. Bref comme presque tous les jeux Ystari, Prosperity est un très bon jeu mais plus familial que d'autre.
Voir plus d'avis
La sortie Essen chez Ystari : Prosperity!

La sortie Essen chez Ystari : Prosperity!

Voir plus d'articles
cyril83

cyril83

cyril83

18 janv. 2014

Seconde partie de Prosperity à 2 joueurs. La partie est hyper tendu car chacun sait qu'il ne faut pas trop déséquilibrer sa ville mais tout en maximisant tout de même les points de prospérité ... Je...


En savoir plus
Bardatir

Bardatir

Bardatir

3 nov. 2013

Essen 13 Day 1 De retour à l'hotel, après les différentes obligations, nous débutons un petit prosperity acquis par Cyril les yeux fermés. Et bien, pas une déception du tout; bien au contraire. Le...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie

La règle du jeu en Français...

PDF | 18 oct. 2013 | Ajouté par limp
Voir plus de fichiers Proposer un fichier