Reef Encounter

8.7 /10 (3 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
90 minutes
Mécanismes
Capture, Placement, Tuiles
Thèmes
Maritime, Animaux
Date de sortie
1 janv. 2005
Auteur(s)
Richard Breese
Illustrateur(s)
Mariano Iannelli
Editeur(s)
Quined Games, Z-Man Games, What's Your Game?

avatar

Qui aurait cru à une telle lutte sousmarine...

| 18 mai 2017 | Bardatir
Les fonds marins aux accents si paisibles devant notre écran ne sont qu'un leurre... À y regarder de plus près, une lutte sans pitié fait rage sur chaque caillou pour le développement des coraux... Reef Encounter, sous ses airs de jeu plein de couleurs, recèle un jeu hautement tactique aux règles subtiles et extrêmement riches... Le jeu, tel tigre & Euphrate ne se révèle qu'après quelques parties. En effet, le système de pose avec les tuiles et les cubes n'est absolument pas naturel mais très bien pensé. Quand on l'a saisit, on comprend toute la portée de la chose... Il peut se passer des retournement de situation prévu de longue date par un joueur sournois en un clin d'oeil. Alors que parfois... la situation est d'un calme Olympien... Bref un jeu au graphisme magnifique qui ne vous laissera pas indifférent !
avatar

L'ivresse des profondeurs

| 18 mai 2017 | Monsieur Bilbo
Concevoir un jeu de stratégie ayant pour thème la vie des fonds marins, dans lequel les joueurs incarnent des poissons perroquets cherchant à engloutir des coraux défendus par des crevettes, il fallait oser. Grand bien en a pris à Monsieur Richard Breese d'être allé au bout de sa démarche. Car son Reef Encounter est une véritable perle ludique: l'ivresse des profondeurs tient ici tant au thème, qu'à l'incomparable richesse des mécanismes, qui font de Reef un très grand jeu de stratégie et l'un des tous meilleurs jeux à deux. Piocher des tuiles de couleur, développer des domaines, gérer leurs conflits: tout ceci aurait peu fleurer bon le Tigre & Euphrat réiventé à la sauce madrépore. Bref, un classique jeu de placement, de rivalités et de lutte de pouvoir. Pourtant, Reef Encounter n'est pas un jeu intrinsèquement agressif, principalement par le fait que les attaques sont généralement initiées par les joueurs contre eux mêmes. Au delà du jeu de placement et d'affrontements, Reef est donc aussi et surtout un jeu de gestion, dans lequel on investit ses ressources pour mieux les rentabiliser plus tard. Un peu comme à Imperial on y fait fluctuer les rapports de force, sauf qu'ici l'auto-dégénérescence de ses propres positions est le nerf de la guerre. En ce sens, non seulement la comparaison avec Tigre & Euphrat, qui a certainement fait plus d'ombre à Reef qu'elle ne l'a aidé, n'est que très superficielle, mais qui plus est la très grande originalité de ce système de jeu vient bouleverser les habitudes ludiques. La liberté d'action offerte dans ce jeu est en effet immense : pas moins de dix actions possibles par tour, chacune riche en conséquence, avec des choix parfois cruels (à quel moment commencer à ingurgiter ses crevettes, sachant qu’on affaiblit par là-même ses propres positions ?). Alors certes, ce côté contre-intuitif rend le jeu difficile d'accès: la lecture des règles se fait en apnée totale, la première partie est elle aussi une plongée en eaux troubles, et ce n'est qu'à la seconde qu'on s'aperçoit de la richesse de ces fonds marins. Reef Encounter est donc un jeu exigeant, qui s'apprivoise sur la longueur, mais qui en vaut vraiment la peine. L'absence de conflits frontaux font que certains reprochent à Reef un certain manque d'interaction. C'est que là encore, l'originalité dans l'interaction vient bouleverser les usages: elle a trait à la relation au temps et à l'espace. Savoir occuper, bloquer et défendre des positions, influer sur les rapports de force, orienter le timing du jeu par son développement ou ses phagocytages, bloquer les dominances, choisir les bons lots: autant de données essentielles à maîtriser qui vont modeler la physionomie de la partie et lui insuffler son rythme, mais aussi perturber le jeu adverse. D'ailleurs, contrairement à beaucoup de jeux de gestion, qui ont généralement un caractère très linéaire, le temps et l'espace sont ici singulièrement dynamiques, en cohérence avec le thème, poétique à souhait. La vie des récifs est toujours mouvementée: les coraux se développent, s'absorbent ou changent de couleur d'un tour sur l'autre, apparaissent, disparaissent, se téléportent, au gré des méandres d'algues et de crevettes...On sent bien le cycle de la vie marine dans les profondeurs. Et c'est aussi grâce à un matériel proprement sublime et haut en couleurs. Vous l'aurez compris, Reef Encounter est un jeu cérébral, novateur, captivant, mais qui demande de la patience et de la persévérance avant d'être domestiqué. Pour ma part, il rejoint sans hésitation mon top ludique. Alors pourquoi ne pas laisser la mer vous changer les idées ?
Voir plus d'avis
Reef encounter sur votre Pc !

Reef encounter sur votre Pc !

Voir plus d'articles
Le Zeptien

Le Zeptien

Le Zeptien

27 août 2010

Une partie de Reef Encounter hier soir, config 4, Unkle étant le découvreur du jeu pour cette partie. Avec 4 joueurs à la table, Reef est bien plus ardu par rapport au plateau de haute mer : 3 joueurs jouent avant vous, 3 joueurs peuvent...


En savoir plus
Le Zeptien

Le Zeptien

Le Zeptien

18 juin 2010

Une partie config 4, durant laquelle monsieur Magicnes va imposer son tempo, et qui s’est terminée sur un score serré en tête, entre un joueur qui a donné par 4 fois de la nourriture à son poisson-perroquet et un autre qui l’a nourrit 2 fois…et seulement...


En savoir plus
Le Zeptien

Le Zeptien

Le Zeptien

6 juin 2010

Après une rude partie de "1830", rien de mieux pour se détendre qu'une petite baignade dans l'eau bleue claire des lagons, histoire de finir l'après-midi et d'entamer la soirée... Grignotage des coraux adverses, boulimie sur ses propres coraux,...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie

Variantes de produit

Reef Encounter

Reef Encounter

  • Sortie : 1 janv. 2005
Auteur(s)
Richard Breese
Illustrateur(s)
Juliet Breese
Editeur(s)
R&D Games

Dans la même série

Reef encounter of the second kind

Reef encounter of the second kind

  • 2 à 4 joueurs
  • à partir de 10 ans
  • Sortie : 1 janv. 2009
En savoir plus

Extensions

Reef encounter of the second kind

Reef encounter of the second kind

  • 2 à 4 joueurs
  • à partir de 10 ans
  • Sortie : 1 janv. 2006
En savoir plus