Schotten-Totten

8.2 /10 (12 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Les neufs cartes bornes sont posées en une ligne séparant les deux joueurs au centre de la table.

Chaque joueur a 6 cartes en main, le premier joueur place une de ses cartes sous une borne puis pioche une nouvelle carte. Puis c'est au tour du joueur suivant.

Sous une même borne peut être placé 3 cartes maximum et chaque joueur va essayer d'obtenir une meilleur combinaison que son adversaire aux différentes bornes.

Les combinaisons :

1/ clan organisé : tierce de même couleur (3 cartes avec des valeurs consécutives de la même couleur).

2/ équipe : brelan (3 cartes de même valeur)

3/ clan : couleur (3 cartes de la même couleur

4/ groupe organisé : tierce (3 cartes avec des valeurs consécutives)

5/ peuple : n'importe quel combinaison de 3 cartes

Pour gagner il faut revendiquer sa supériorité sur 3 bornes adjacentes.

Chaque carte étant représentée qu'une seule fois, on peut revendiquer une majorité sur une borne non terminée par son adversaire en démontrant que les cartes qui pourraient être jouées par l'adversaire pour obtenir une combinaison plus forte sont déjà jouées sur d'autres bornes. Pour cela, il faut tout de même avoir constitué la combinaison de son côté de la borne.

En cas d'égalité sur une borne, on additionne la valeur des 3 cartes. Si cela constitue toujours une égalité, le joueur ayant complété son groupe de 3 cartes le premier remporte cette borne.

Spécifications


Nombre de joueurs
à 2 joueurs exclusivement
Âge
à partir de 8 ans
Durée
20 minutes
Mécanismes
Combinaisons
Thèmes
Guerre, Médiéval
Date de sortie
8 juil. 2016
Auteur(s)
Reiner Knizia
Illustrateur(s)
Jean-Baptiste "Djib" Reynaud
Editeur(s)
Iello

avatar

La melee irlandaise, une vraie confrontation

| 18 mai 2017 | Bardatir
Et une vraie réussite du grand maitre Knizia. Voila un jeu simple, avec pas mal de hasard, mais une impression de contrôle très intéressante. Le theme pour le coup colle bien, et les illustrations cartoon sont marrantes. On compte les cartes, on tente tout, ou alors on réserve pour profiter de l'empressement de l'adversaire... Tout est question de vitesse de jeu ici, un peu comme a Take 5, il faut du feeling dans ce jeu pour sentir la façon de jouer... J'aime ! Mes adversaires pas toujours car je gagne souvent, comme quoi, ce n'est pas un jeu que de hasard...
avatar

A consommer sans modération

| 18 mai 2017 | Le savant fou
Schotten-Totten, j’adore et ma copine aussi, on sans lasse pas. Ce jeux est simple et pourtant on enchaîne les parties sans fin. C’est du bon. Seul critique négative les couleurs ne sont pas terrible, j’ai un ami joueur qui est daltonien et c’est dur pour lui. Mais il suffit de faire de petits symboles sur les cartes pour que les daltoniens puissent jouer.
avatar

Il n'a l'air de rien et pourtant...

| 18 mai 2017 | Actorios
Schotten-Totten ou le meilleur "filler" pour deux joueurs. Il est petit, il n'est pas particulièrement beau, son thème n'est pas follement excitant, sa finition laisse à désirer (orthographe des règles, illustration fausse sur une carte) mais, ce jeu est mythique. Pourquoi donc? Parce que c'est un concentré de réflexion, de déduction et de tactique pour deux joueurs en 20mn. Dans ce délai, il n'y a guère que Genial qui me fait cet effet-là mais je dois reconnaître que Schotten-Totten est sans doute plus profond. Schotten-Totten, c'est de la prise de risque, de la maîtrise des probabilités sans efforts de mémoire. Toute l'information est sur le plateau: il n'y a qu'à l'interprêter. Comme à Tigre & Euphrate, l'aspect "lecture de l'adversaire" est importante et passionnante. Pourquoi joue-t-il ici ? Qu'espère-t-il faire ? Plus que tout, ce jeu est tendu comme une arbalète: tout est interconnecté et une décision mal prise entraîne des déconvenues en cascade. Un ou deux coups d'attente peuvent permettre de faire le bon choix (ou du moins de ne pas le faire en aveugle). Oui, il y a une part de chance dans ce jeu mais au regard de sa durée, elle est tout ce qu'il y a de plus acceptable. Sur 4 ou 5 parties, le joueur expérimenté fera toujours la différence sur le débutant... Mais, rien n'interdit d'apprendre très vite. Si on le compare à ses concurrents dans sa catégorie (Cités Perdues, Ballon Cup), Schotten-Totten se montre plus riche et plus cérébral sans doute. Il n'en reste pas moins un jeu "instinctif" où la certitude des résultats n'est pas de mise.
Voir plus d'avis
[CDLB] Schotten-Totten

[CDLB] Schotten-Totten

19 sept. 2016 24 C'est dans la boîte

Les écossais sont connus pour leur attachement à leur indépendance et à leurs frontières... Prenez en main...

En savoir plus
Schotten-Totten  le come back

Schotten-Totten le come back

Critique de Schotten-Totten

Critique de Schotten-Totten

13 août 2007 44 Critiques

Il y a de la tension dans les Highlands: deux clans s'affrontent pour le contrôle de la frontière: Saurez-vous positionner vos valeureux guerriers afin...

En savoir plus
Voir plus d'articles
ozark

ozark

ozark

2 mars 2016

je gagne aisément la première partie qui est une partie de découverte pour solenn .( 5 bornes a 0 ) la deuxième partie est bcp plus serrée Solenn ayant assimilé les ficelles du jeux . nous ne pouvons...


En savoir plus
ozark

ozark

ozark

6 avr. 2014

on enchaine 3 parties avec mon père . je gagne la première assez facilement en récupérant 3 bornes voisines. la seconde aussi , mais plus difficielment avec 5 bornes contre 4 la troisième est...


En savoir plus
Bardatir

Bardatir

Bardatir

21 juin 2013

Trois parties a deux joueurs avec un newbie de la baston Irlandaise ! Bon feeling de ce petit jeu. Je prend la première tranquillement, perd la seconde a un poil près sur une erreur de flanc sur lequel attaquer qui lui...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie

La règle du jeu

PDF | 13 juin 2016 | Ajouté par Krissou
Voir plus de fichiers Proposer un fichier

Variantes de produit

Schotten-Totten

Schotten-Totten

  • Sortie : 8 juil. 2016
Auteur(s)
Reiner Knizia
Editeur(s)
ASS
Schotten-Totten

Schotten-Totten

  • Sortie : 8 juil. 2016
Auteur(s)
Reiner Knizia
Editeur(s)
Ubik

Dans la même série

Battle line

Battle line

  • à joueur exclusivement
  • Sortie : 1 janv. 2000
En savoir plus