Strasbourg

1 oct. 2013 | par Ed_

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
4
Date
1 oct. 2013

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
3 à 5 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
90 minutes
Mécanismes
Enchères, Objectif secret
Thèmes
Renaissance
Date de sortie
7 avr. 2011
Auteur(s)
Stefan Feld
Illustrateur(s)
Alexander Jung
Editeur(s)
Pegasus Spiele

Scores

# Nom Score
1 Matthieu (bleu) 55
2 V' (jaune) 52
3 Romain (vert) 48
4 Ed (noir) 46

Photos

Réagir à cette partie de jeu

Il y a 1 commentaire

Ed_
By Ed_ | 1 oct. 2013 19:51

Pour ce soir, nous jouons à l'un de mes coups de coeur de 2012. Avec ma Dame (absente ce soir) nous avions acheté ce jeu un peu à l'aveugle et parce que nous sommes tous les deux originaires de Strasbourg. J'avoue, il y a mieux comme raison pour acheter un jeu mais bon, nous avons eu un sacré flair parce que lorsque nous l'avons découvert (même pas avec notre propre boîte), on s'est juste dit qu'il nous fallait absolument ce jeu. Ouf, nous l'avions déjà acquis de façon préventive :).

Bon alors sur cette partie, comment ça s'est passé. Mes 3 partenaires du soir découvrent le jeu. J'ai pris beaucoup de pincettes en disant bien que le thème était un peu plaqué et qu'on ne se fendait pas trop la bourriche histoire que certains n'aient pas une mauvaise surprise. Comme d'habitude lorsque je joue à ce jeu, j'ai une montée d'adrénaline lorsque je dois sélectionner mes objectifs. La plupart se valident plutôt en fin de jeu donc c'est légèrement très stressant de choisir au début sans possibilité de retour. Mes compagnons ont bien compris cela, nous prenons bien un quart d'heure pour analyser l'enchaînement des manches et l'ordre d'apparition des bâtiments.

Sur les 5 objectifs que j'ai en main initialement, j'en garde 3 à savoir : placer 3 personnages dans le quartier rouge, avoir 3 personnages dans le Conseil en fin de partie et avoir au moins 1 personnage adjacent à 4 bâtiments différents. Je ne me souviens plus ce que j'avais écarté, mais ça me semblait avoir moins de synergie que cette triplette là. Malheureusement, je ne vais pas réussir à bien voir les possibilités que m'offraient mes objectifs. Je vais me laisser distraire par les enchères et je vais prendre des décisions assez douteuses.

Cependant, ej me rends compte chez mes adversaires, c'est un peu la même galère. Erreurs, choix non payants, beaucoup de déchets dans nos jeux mais c'est la résultante de la tension qui ne quitte pas la partie du début à la fin. C'est là qu'on se rend compte qu'on peut perdre son sang froid. Surenchérir fortement pour une guilde alors qu'on en a n'a pas vraiment besoin (souvent, on croit avoir besoin de la 1ère place alors que non), surenchérir fortement pour une vente alors d'après les coups précédents on peut deviner que les adversaires ne sont pas très intéressés, voilà des exemples d'erreurs classiques. J'en ai fait quelques unes (trop) sur les guildes et ça m'a empêché d'avoir toutes les chances de mon côté pour les vraies enchères que je ne devais pas perdre (au dernier tour notamment).

Du côté de mes adversaires, Romain a couiné assez vite car je lui ai coupé (sans le savoir bien sûr) l'herbe sous le pied pour une place à côté du gros bâtiment à 6 PV. Il comptait faire 2 objectifs en un coup avec ça (avoir 2 personnages à côté du bâtiment à 6 PV et avoir 3 personnages à côté d'un même bâtiment). Malheureusement pour lui, moi aussi j'avais besoin d'une place à côté d'un bâtiment et j'ai mis les moyens pour me placer là, ce qui a clairement compliqué sa tâche (d'ailleurs il ratera cet objectif au final). Ce bâtiment était en bord de plateau donc il n'avait que 3 emplacements adjacents, pari risqué et non payant pour Romain. V' aura bien géré sa partie, réussissant tous ses objectifs et exécutant une partie très solide. C'est probablement lui qui a était le plus stable dans la partie, pas de gros coups d'éclat mais pas de coups foireux non plus. Matthieu l'emporte après avoir été clairement dans une grosse mouise. Il réussit tous ses objectifs dont un complètement in extremis et qu'il pensait avoir perdu dès la mi-parcourt. Mais il a su ne pas paniquer et a quand même réussi son coup dont le plus grand perdant fut moi-même car je visais la même place que lui. Et malgré une très grosse enchère, Matthieu avait encore plus que moi. Et moi ben, malgré mon expérience par rapport à mes adversaires du soir, je finis dernier, oh pas très loin mais quand même. Je manque mon objectif de présence à côté de 4 bâtiments différents (Matthieu m'a soufflé la dernière place). Pourtant j'aurai pu, mais j'ai pris de mauvaises décisions, trop occupé par mon objectif de présence au Conseil.

En tous les cas, cette partie fut très serrée et tout autant intéressante. J'ai lu qu'on se posait la question si le jeu est 4 est tendu par rapport au jeu à 5, alors oui à 5 c'est la tension max sans aucun doute, mais le jeu à 4 l'est à peine moins. Ca va plus dépendre des objectifs gardés par les joueurs. Il peut y avoir des configurations où les joueurs se marcheront moins dessus que d'autres. En l'occurrence ce soir, on s'est bien marché dessus puisque j'ai bousillé une option de Romain et Matthieu m'en a bousillé une. V' était un peu plus tranquille car ses objectifs étaient plus "pacifiques", mais aussi moins lucratifs. Finalement, la victoire s'est surtout joué entre les 3 bagarreurs car celui qui réussissaient tous ses objectifs l'emportaient, et ce fut Matthieu ce soir.