Time stories

16 janv. 2016 | par ozark

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
5
Date
16 janv. 2016

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
1 à 6 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
90 minutes
Mécanismes
Coopératif, Cartes personnages
Thèmes
Science-fiction
Date de sortie
sept. 2015
Auteur(s)
Manuel Rozoy
Illustrateur(s)
Vincent Dutrait, Benjamin Carré, Pascal Quidault, David Lecossu
Editeur(s)
Space Cowboys

Scores

# Nom Score
1 Stéphane
2 ozark
3 stephane
4 baraym
5 wildmarie
Réagir à cette partie de jeu

Il y a 3 commentaires

ozark
By ozark | 18 janv. 2016 19:03

T.I.M.E. Stories avec Wild Marie , Baraym et stéphane .

ce jeu m'a fait penser à un jeu vidéo sur plateau ...ça fait bien longtemps que je n'ai plus joué aux jeux vidéo , mais TIME S. m'a ramené à l'époque lointaine du premier Résident evil sur playsation I ( ou 2 peut-être ? . en tout cas un temps que les moins de 20 ans etc ... ).

Il sa'gissait alors d'un jeu d'enquete dans un manoir qu'il fallait explorer : ouvrir des portes , fouiller des placards , des tiroirs , trouver des clés pour ouvrir d'autres portes derrieres lesquelles on trouvait des indices pour résoudre l 'énigme , du materiel , d'autres clés etc ...et des fois dès créatures hostiles qui n'avait pour but que de nous croquer tout crus. quand on perdait , il fallait tout recommencer depuis le début ou le dernier ckeck point , mais on progressait ^plus vite connaissant les endroits ou aller , ceux a éviter , ce qu'il fallait faire , ce qui était inutile etc ... bon je pense que les jeux vidéos d'aujourd'hui sont calqués sur le même modèle , l'aspect enquète moins présent , peut e^tre d'après ce que j'ai pu en voir .

Dans T.S c'est pareil , sauf qu'il n'y a pas de check point ...donc quand il faut recommencer , c'est depuis le début à chaque fois et c'est le bémol que je mettrai à ce jeu . recommencer 4 fois la meme aventure , même si ça va beaucoup plus vite à chaque fois pour les raisons susdites , ça peut être un peu lassant et ça fait durer le jeu ( 4h30 dans le cas présent ) . néanmoins comme on est bien accroché par le scénario , on recommence pour connaitre le dénouement , pour réussir à résoudre l 'énigme ...et à cela , on s'amuse vraiment ...on écahnge beaucoup , on cherche ensemble , on diverge , on s'accorde ...bref , du bon coopératif . même si à la base ce n'est pas ce que je préfère , le coopératif , il faut reconnaitre que j'ai pris beaucoup de plaisir a cette partie dans un univers que j'affectionne ( on est proche de Lovecraft ) . les cartes sont magnifiques et on ressent , à la découverte d'un nouveau lieu , ces mêmes sensations que celles ressenties dans le jeu vidéo susnommé à la découverte d'un nouveau lieu ...c'est très beau !!!

bon il ne faut pas spoiler scénario , mais comme je le disais , il est suffisamment prenant et bien fichu , pour qu'on ne le lache pas jusqu'à la fin .

belle découverte donc . merci à mes ^petits camarades d' aliénés pour la bonne ambiance autour de la table ...condition primordiale au succès du jeu .

ensuite pour finir et avec Yannick en plus , 4 tours de ZERO toujours plaisant et efficace ...

ozark
By ozark | 18 janv. 2016 19:05

le commentaire de Baraym :

Merci à Wildmarie pour cette présentation de TIME Stories. Je craignais un peu qu'il ne faille planifier 2 ou 3 sessions pour accomplir la mission proposée par le jeu (ce qui aurait impliqué de conserver le même groupe de joueurs, donc pas simple), mais finalement une soirée aura suffit laissant même un peu de rab pour jouer à un petit jeu de fin de soirée :)

Personnellement j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir petit à petit les divers éléments de l'histoire, à échafauder tous ensemble diverses hypothèses, divers plans d'actions. De plus, les illustrations permettent de se plonger dans l'ambiance et tout cela laisse une trace, on y repense encore après la partie, comme un bon film qui nous a marqué.

Ce jeu devrait plaire à tous les joueurs qui aiment, ou ont aimés, les jeux de rôles, les "livres dont vous êtes le héros", les jeux vidéo avec les enquêtes à tiroirs. A ceux là, je ne peux que leur conseiller d’enfiler leur combinaison, de monter dans leur capsule et d'attendre les instructions. Vous ne devriez pas être déçu, en tout cas j'y reviendrai si l'occasion se présente, que ce soit pour présenter le jeu à un groupe voulant tenter l'expérience ou sur une nouvelle mission en tant que joueur ;)

ozark
By ozark | 18 janv. 2016 19:06

le commentaire de wildmarie :

T .i.m.e. stories : Dans un futur proche la science a trouvé le moyen de retourné dans le passé, en transférant la conscience d’une personne, à l’intérieur de corps d’autre personne (qu’on appelle réceptacle) ayant réellement existé. Le lien créer par cette technique ne dure que peu de temps au bout duquel on est rapatrier dans notre corps d’origine.

Malheureusement les méchant du futur eux aussi utilise cette nouvelle technique de transfert pour créer des failles temporelle, histoire de modifié le future.

Les gouvernements ont donc créé des équipes d’Agents temporelle donc nous faisons partie, pour pouvoir contré cette menace.

L’agence temporelle a repéré une probable faille en 1921, dans l’asile de Beauregard.

On nous confie donc à nous 4 Baraym, Stéphane, Ozark, et moi mêmes notre première mission, allez jeter un œil sur ce qui se trame.

Pour le choix de nos réceptacles, on va devoir choisir des pensionnaires de cet asile. Baraym prendra Edith Jolibois une cannibale qui finit par mangé une partie de ses victimes, Ozark sera Vasil la fouine un cocaïnomane qui ne doit surtout tomber en manque, Stéphane lui prendra Eugène Bosquet qui croit avoir perdu l’usage de ses jambes et qui va nous faire donc perdre du temps, et quand à moi je prends Marie Bertholet une Erotomane qui a pas mal de bagou.

Au final, nous voilà donc transférer pour notre première tentative que l’on appelle un RUN, pour 25 unités de temps (UT).

1er Run : on découvre les lieux, on questionne des gens, on commence à entrevoir que les choses ne passe pas normalement, et bien sur le temps de s’adapter on est vite à court de temps puisque chacune de nos action consomme un temps des plus précieux. De retour dans le futur, notre chef nous demande d’y retourné aussi vite pour finir notre travail.

2ème Run : on connait déjà beaucoup de chose, ce qui nous permet de raccourcir notre trajet et nos actions, mais on n’a pas pu explorer tous les lieux la 1ère fois et on sait qu’il nous manque des indices, donc on pousse un peu plus loin notre exploration. Malheureusement on suit trop de fausse piste qui vont nous faire perdre énormément de temps et de nouveau on est renvoyé dans le futur. Notre supérieur commence à s’échauffé.

3ème Run : Là on est chaud on touche au but, on perfectionne notre trajet, on raccourci au maximum, puis des choix s’offre à nous et on fait le mauvais, puisque l’on tombe dans une embuscade qui coute cher à notre 4 agents, puisque l’on meurt tous les 4. Dans ce cas le lien est interrompu immédiatement, et on est renvoyé d’office dans le futur. Notre supérieur, nous propose de nous remplacer par d’autres agents, mais nous ne renonçons pas et voulons finir cette histoire.

4ème Run : De retour en 1921, on file droit au but explorant les derniers recoins, on se tord l’esprit pour essayer de résoudre l’énigme puis on finit enfin par éviter que la faille temporelle ne se créer en accomplissant notre mission. Dur labeur, mais grand plaisir.

Alors que dire de cette partie de T.i.m.e Stories. J’ai pour ma part passé un excellent moment en compagnie de mes camarades aliénés et je trouve que c’est un bon jeu. Très bon scénario, mêlant intrigue, combat, exploration, épreuve, et réflexion. Je ne suis pas toujours fan des jeux coopératif, parce que au final il y a souvent un chef de meute, mais là, de faite que chacun est seule à voir la carte qu’il explore, la coopération et le dialogue est obligatoirement de mise. De plus chacun ayant des niveaux de capacité différente on en vient toujours à demander l’aide de l’un ou de l’autre. Il y a bien sur des mésententes sur le chemin à emprunter et le Time Capitaine (qui change à chaque tour) est là pour trancher les différents. Je trouve donc la coopération parfaite.

Bien entendu vu que c’est un jeu narratif il faut des joueurs impliqué dans l’histoire pour en faire ressortir toute l’âme, et je pense qu’a cette tablé on a plutôt bien joué le jeu.

Alors ces défauts sont bien sur la re-jouabilité qui est nul puisque, lorsque l’on connait l’énigme et la trame du jeu, plus aucun intérêt d’y rejoué. On pourra toujours dans quelque mois le ressortir pour le présenté comme l’on regarderai un bon film, dont on a déjà vu la fin. Notre mémoire nous fera surement défaut sur le cheminement et les lieux des objets, mais les faits marquants comme la fin ou l’énigme, ça, il est sûr qu’on ne l’oubliera pas de sitôt.

En tous cas une très bonne soirée et une super ambiance.