Via Romana

8 /10 (1 notes)

Construisez des routes et des châteaux-forts dans la Gaulle conquise.

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Les joueurs débutent la partie avec 5 cartes.

A chaque début de leur tour, ils défaussent des cartes de leur main pour en avoir 7 maximum.

Un tour de jeu consiste à jouer de 0 à 3 cartes de sa main puis d'en repiocher 2.

En jouant une carte, on peut jouer une borne sur une route de même couleur, ou deux bornes sur une route de même couleur ET de même symbole. Pour jouer une borne sur une cité, on doit jouer une carte de même couleur que la cité.

Les bornes jouées doivent l'être à côté d'autres bornes ou de châteaux forts.

Pour construire un château fort dans une cité (libre), on doit jouer deux cartes de même couleur, cette dernière devant correspondre à la couleur de la cité.

Tout lot de deux cartes d'une même couleur peut servir de joker et remplacer une couleur de carte (mais ne permet pas de dépasser la limite de 3 cartes jouées).

Quand une route est terminée et les deux cités qui la relient remplies (de châteaux ou de bornes), on fait un décompte.

Le joueur majoritaire choisi un des jetons marqueur d'une des deux cités (au début, les cités ont toutes des valeurs comprises entre 2 et 4. Chaque jeton pris en laisse un nouveau face visible d'une valeur minorée de 1, avec un minimum de 1): il donne autant de PV. Les autres joueurs ayant joué dans ces cités ou cette route reçoivent des cartes, qu'ils choisissent parmi un lot proposé. La route ne peut plus être décomptée.

La partie s'achève quand un tant de routes sont décomptées. Le joueur ayant provoqué le dernier décompte gagne 2PV et les autres joueurs jouent un dernier tour.

Puis les scores finaux sont calculées: chaque joueur additionne la valeur de ses marqueurs à ceux se trouvant à côté des châteaux qu'ils ont placé sur le plateau. Ils marquent aussi 5PV supplémantaires s'ils ont réussi à remplir leur objectif secret, qui réclamait d'avoir en fin de partie réussi à avoir 4 marqueurs de différentes couleurs, précises.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 8 ans
Durée
45 minutes
Mécanismes
Majorité
Thèmes
Antiquité
Date de sortie
1 janv. 2008
Auteur(s)
Christian Fiore, Knut Happel
Editeur(s)
Goldsieber

avatar

Quand China rencontre aventuriers du rail Marklin...

| 18 mai 2017 | limp
... et donne une impression de plus léger que ces deux là au final. Via Romana est un bon jeu. Il propose de construire des routes comme à China ou Marklin, le système de majorité faisant qu'on se bat dessus tout autant qu'on s'entre-aide (il faut bien les terminer, ces routes !). Il propose aussi des objectifs secrets, pas facile à remplir si on veut bien jouer (se focaliser totalement dessus est une erreur, tenter de les réaliser en jouant avec le jeu est un bon compromis). Le système de "compensation" est très bien trouvé et ne semble pas en être un (on peut même jouer en ce sens). Très interactif (pourrissage, semi-coopération), le jeu est réussi. Même son système de décompte est plus simple que celui des deux jeux vers lesquels il lorgne. Et c'est là son seul péché : rien de nouveau à bord. On lui trouvera même des jeux proches. Reste qu'ensuite, il reste un bon jeu de majorité familial, mélant hasard, calcul et ineteraction, le tout en moins d'une heure de jeu. Ne boudons pas trop notre plaisir... 7,5
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles