Membres
invité
Bienvenue Anonyme





se connecter automatiquement


Publicité
medina

Medina (2015)

  • 11 notes

  • Complexité
  • Hasard
  • Stratégie
  • Interactivité

Médina, la vieille ville aux pieds des Monts Atlas, doit être reconstruite. Allez-vous être celui qui bâtira les plus grands palais ?

Matériel

  • 1 plateau de jeu
  • 4 écrans
  • 4 jetons "Tour"
  • 4 jetons "Palais"
  • 80 pièces en bois "Palais"
  • 16 pièces en bois "Dômes"
  • 12 pièces en bois "Étables"
  • 25 pièces en bois "Marchands"
  • 32 pièces en bois "Murs"
  • 4 pièces en bois "Tour"
  • 1 règle du jeu

Description du jeu

La Médina.
Le plateau de jeu représente la ville, vierge de toutes constructions. Un rectangle de 176 cases (11x16) entouré par 54 cases "Muraille" jointes aux quatre coins par 4 cases "Tour". Chaque joueur reçoit 4 "Toits" à sa couleur et un paravent derrière lequel il va cacher ses bâtiments, ses bergeries, ses murailles et ses bonhommes. Tous ces éléments sont en bois. Il y a 4 couleurs de bâtiments (orange, noir, gris et marron), le reste des éléments étant blanc. On place les 4 tours en bois aux 4 coins des murailles et les plaques "Palais" et "Tour" à côté du plateau.

Le syndrome des bâtisseurs.
À son tour, le joueur actif va poser 2 éléments, quels qu'ils soient et pris derrière son paravent, sur le plateau, en respectant les règles de pose.

1/ Bâtiments : ils forment les palais. Un palais ne peut en toucher un autre, même en diagonale. Il n'a pas de limite de taille et est en "Construction" tant qu'il n'a pas de "Toit". Pour une couleur donnée, il ne peut y avoir que 1 palais en construction. Une pièce bâtiment se posera donc sur une case vide touchant, horizontalement ou verticalement, une pièce du (seul) palais de sa couleur en "Construction". Si aucun palais de la couleur de la pièce n'est en "Construction", on la posera sur n'importe quelle case vide (sans toucher un autre palais).

2/ Toits : ils terminent la "Construction" d'un palais. Un joueur qui pose un "Toit" (à sa couleur) sur un palais en prend possession. Un palais avec un "Toit" ne peut plus être agrandi avec des bâtiments, seulement avec des bergeries. On ne peut pas poser un "Toit" sur un palais si on possède déjà un palais de cette couleur. Si, quand on pose un "toit" sur un palais, il s'avère que celui-ci est le plus grand de sa couleur, on récupère (même si elle est chez un autre joueur) la plaque palais correspondante.

3/ Bergeries : elles se posent collées à un bâtiment, horizontalement ou verticalement, et ne doivent pas gêner la circulation des "Bonhommes" entre les palais. Elles peuvent être accolées à n'importe quel palais, même s'il possède un "Toit".

4/ Bonhommes : ils se posent en file indienne, un "Bonhomme" ne peut donc être posé que sur une case vide près d'un autre "Bonhomme". Attention, un "Bonhomme" ne peut toucher qu'un seul autre "Bonhomme". Autorisation est faite de commencer une ligne quand la file de "Bonhommes" en cours ne peut plus être continuée (par un bout ou l'autre).

5/ Murailles : elles se posent sur une case muraille vide autour du plateau en partant des tours des coins. Les murailles de 2 tours ne peuvent entrer en contact.

Quand un joueur pose un "Toit" pour terminer un palais et que ce palais touche une muraille, ce joueur récupère (même si elle est chez un autre joueur)la plaque "Tour" correspondante.

Mais, comment je gagne ?
Un joueur qui n'a plus de pièce ne joue plus. Lorsque la partie s'arrête ( quand plus aucun joueur n'a de pièces à poser) on passe au comptage. Chaque joueur calcule son score en additionnant la valeur de ses palais et des plaques "Tour" et "Palais" qu'il a devant lui. La valeur d'un palais est égale au nombre de pièces qui le forme, plus les "Bergeries" accolées, plus les "Bonhommes" et les "Murailles" qui le longe.

Celui qui a le score le plus élevé est déclaré "Grand Vainqueur !".

Note : le jeu ne comporte aucun élément en allemand.



Rédigé par : Monsieur Phal
Description issue du site "Tric Trac"