[CDLB] Bärenpark

Bärenpark est un jeu sorti en 2017. J'en ai fait l’acquisition à  Essen l'année derniere (après quelques parties sur le salon).

Le jeu est paru en Allemand/Anglais chez Lockout games et au Pays-Bas chez 999 games.

Pour une basse raison pécuniaire ( 4€50 d’économie ! ) c’est la version néerlandaise que je vais vous faire découvrir. Pas de stress pour les non-néerlandophones, seule la règle est impactée par la langue !

L’objectif du jeu est de construire le plus beau Parc à Ours : Ours Bruns, Ours Blancs, Pandas et Koalas … bon, ok on accorde cette petite erreur dans la classification des plantigrades : les Koalas ne sont pas des ours vu qu’ils appartiennent à la familles des marsupiaux mais cela ne gène en rien la jouabilité.

Vous allez voir le jeu est simple, rapide mais efficace.

La boîte.

Côté esthétique le point faible c'est la boîte. Elle n'est pas franchement attirante, c'est une question de goût mais cette dominante Rouge-Marron et l'illustration de l'ours et la garde du parc pas très réalistes, rien de très engageant.

C'est un peu dommage, mais bon, comme ont dit, qu'importe le flacon pourvu que l'on ait l'ivresse

L’intérieur.

C'est beaucoup plus sympa, car les illustrations "cartoon" sont bien mieux réussies que celle de la boîte.

Par ailleurs (surtout pour le prix de la version NL) il y a pas mal de matériel :

15 planches regroupent des tuiles, des emplacements pour construire votre parc, des objectifs bonus et un énigmatique rayonnage de la boite.

On trouve aussi un plateau central destiné à accueillir pendant la partie les tuiles que les joueurs n'ont pas encore récupérées.

Les emplacements de départ

Chaque joueur commence la partie avec un emplacement de parc de 16 cases et une tuile "sans ours". 

Pendant la partie, à tour de rôle les joueurs vont placer une tuile sur leur emplacement et recevoir les bonus qu'ils auront recouvert.

Pour chaque brouette recouverte on récupère une tuile brouette (sans ours) au choix. Pour chaque bétonnière recouverte on récupère une tuile bétonnière, et, pour les pelleteuses c'est une tuile ... pelleteuse. Cela peut avoir l'air enfantin mais c'est plutôt tactique.

Tous les emplacements des parcs ont aussi une case representant un trou entouré de barrières. Cette case ne peut pas être recouverte par une tuile, elle est réservée pour les statues d'ours : un bonus attribué dès que les 15 autres cases de l' emplacement sont intégralement recouvertes.

Les tuiles brouette.

Il existe 4 tailles différentes de ces tuiles :

  • 1 case : tuiles WC
  • 2 cases : tuiles jeux d'enfants,
  • 3 cases en ligne : tuiles baraques à frites
  • et 3 cases en V : tuiles rivières

A noter que les toilettes sont très pratiques pour occuper un petit coin :p

Les tuiles bétonnière

C'est là que l'on commence à trouver des points.

Sur le plateau toutes les tuiles sont rangées dans l'ordre décroissant (de 7 points à 1 point quand on joue à 4).

Les tuiles pelleteuse

12 formes plus ou moins étranges et incongrues. Elles rapportent de 6 points à 8 points en fonction de la difficulté de placement.

Les tuiles statue d'ours

Ces tuiles sont récupérées et placées par les joueurs quand ils ont recouvert intégralement un emplacement.

Elles valent de 16 points à 1 point et elles sont disposées dans l'ordre décroissant.

Les emplacements supplémentaires (extension de parc)

Ils sont récupérés quand on recouvre un plot de chantier.

Chaque joueur peut prendre jusqu'à 3 extensions. Ce n'est que lorsque les 4 emplacements d'un joueur sont intégralement recouverts de tuiles que la partie se termine.

A noter que seuls ces emplacements supplémentaires possèdent des bonus "pelleteuse" : donc un joueur ne peut récupérer au maximum que 3 tuiles « pelleteuse ».

Le plateau

Simple et illustré  avec humour. On peut juste regretter que les formes prévues pour recevoir les tuiles pelleteuse ne soient pas orientées pour que les points soient tous affichés dans le même sens.

Les tuiles objectif.

Ces tuiles sont optionnelles. Elles rajoutent une course au point supplémentaire.

Quand on décide de jouer avec les objectifs on en sélectionne de 3 types, et on les dispose dans l’ordre décroissant à coté du plateau. Le premier joueur qui rempli un objectif récupère la tuile avec la valeur la plus importante.

Le rayonnage du fond de la boite.

Bon là je pense qu'il ne faut pas chercher à comprendre.

Il est conseillé d'assembler les 3 morceaux A B et C pour former le fond de la boite.

Oui, mais pourquoi ???

La boite est généreusement remplie de sachets plastiques permettant de ranger correctement les différentes catégories de tuiles, alors à quoi bon perdre de la place en créant ces 3 sous espaces. Si vous avez la réponse vous gagnerez ... toute mon estime.

La règle

Bon ok c'est en hollandais mais elle bien illustrée et le pdf en français que l'on trouve en ligne reprend exactement les mêmes graphiques.

Famillial mais tactique, si vous avez l'occasion de tester Bärenpark de l'auteur australien Phil-Walker Harding (Sushi Go !, Cacao, Imhotep...), n'hésitez pas et lancez vous !

Réagir à cet article

Il y a 2 commentaires

nico
By cyril83 | 28 sept. 2018 21:55

Merci nico pour le coup de projo sur cet excellent jeu familial à la fois simple et tactique avec un super mato bien illustré, le tout pour des parties express.

Bref un gros coup de coeur de Essen dernier en effet ! :D

nico
By bgarz | 28 sept. 2018 22:23

Je cherche toujours aussi à quoi sert les 2 morceaux de carton... surprise