[CDLB] Llamaland

Lors du festival d'Essen 2017, l'équipe Jedisjeux avait eu un gros coup de coeur pour le jeu Barenpark de Phil Walker-Harding. Alors forcément quand l'auteur australien récidive avec Llamaland et qu' encore une fois Funforge nous propose la VF, on est très attentif, et d'autant plus quand plusieurs des mécaniques viennent de notre même coup de coeur. On nous promet un jeu un plus expert sur le thème cette fois-ci de l'élevage de lamas et la culture de ses aliments favoris que sont les pommes de terre, le maïs et le cacao.

Je vous propose de commencer comme il se doit par le tour du matériel tout en images avant de vous donner mon avis et vous dire de quoi il en retourne.

La boite

Une boîte haute en couleur qui nous rappelle qu'on est bien dans la même gamme que Barenpark.

Une boîte haute en couleur qui nous rappelle qu'on est bien dans la même gamme que Barenpark.

Les règles

Règles claires et bien expliquées.

Règles claires et bien expliquées.

Le dos de la boîte

Un matériel et un thème qui donne envie.

Un matériel et un thème qui donne envie.

Le depunchage

Attention chérie : ça va dépuncher !!!

Attention chérie : ça va dépuncher !!!

Du carton super épais

Plus de la moitié de la boîte est pleine de carton super épais de plus de 2mm !!!

Plus de la moitié de la boîte est pleine de carton super épais de plus de 2mm !!!

Les tuiles et les jetons

Une fois dépunché, on a plein de tuiles de 5 formes différentes et des jetons ressources, des pièces, et des jetons joueurs.

Une fois dépunché, on a plein de tuiles de 5 formes différentes et des jetons ressources, des pièces, et des jetons joueurs.

Les différentes cartes

Différents dos pour différentes cartes.

Différents dos pour différentes cartes.

Les cartes lama pomme de terre

2 cartes de chaque valeur de 5 à 12.

2 cartes de chaque valeur de 5 à 12.

Les cartes lama maïs

Mêmes valeurs mais couleur différente et attitude différente.

Mêmes valeurs mais couleur différente et attitude différente.

Les cartes lama cacao

Pas de surprise ici.

Pas de surprise ici.

Les cartes villageois 1/2

Ici les villageois permettent de faire des échanges entre ressources et pièces.

Ici les villageois permettent de faire des échanges entre ressources et pièces.

Les cartes villageois 2/2

Place aux spécialistes qui rapporteront des bonus sous certaines conditions lors de la pose de tuiles.

Place aux spécialistes qui rapporteront des bonus sous certaines conditions lors de la pose de tuiles.

Les cartes objectif bleu

Pas mal d'objectifs  assez différents qui renouvelleront chaque partie.

Pas mal d'objectifs assez différents qui renouvelleront chaque partie.

Les cartes objectif violet

Certains de ces objectifs seront plus difficiles que d'autres en fonction du nombre de joueurs

Certains de ces objectifs seront plus difficiles que d'autres en fonction du nombre de joueurs

Les cartes objectif doré

Ces objectifs sont réservés à la variante avancée car ils seront départagés par les majorités

Ces objectifs sont réservés à la variante avancée car ils seront départagés par les majorités

Le bloc de score

Pas indispensable mais 20 feuilles seulement c'est un peu chiche...

Pas indispensable mais 20 feuilles seulement c'est un peu chiche...

Les lamas

Je dois avouer que ces lamas blancs ou alpaga sont terriblement mignons.

Je dois avouer que ces lamas blancs ou alpaga sont terriblement mignons.

Conclusion

La mise en place, un peu longue, mais différente lors de chaque partie proposera des objectifs différents (allant d'obtenir simplement 5 pièces ou 4 cartes lama d'une couleur mais pourront demander également de placer des lamas à une certaine altitude ou selon une ligne ou non en bord de vos terrains ce qui complexifiera grandement vos constructions) qui garantiront une bonne rejouabilité.

A chaque tour et chacun son tour on devra placer une tuile soit à côté (pour agrandir notre terrain et se placer sur un objectif) soit au dessus de nos tuiles existantes (pour récolter les ressources ainsi cachées), on pourra ensuite nourrir un lama avec nos ressources et ainsi marquer de précieux points. Simple mais terriblement efficace.

Si l'on ajoute les villages qui permettent d'obtenir (à la façon d'un deckbuilding) des cartes villageois parmi une rivière et qui proposeront des bonus (allant de l'échange de ressources au gain supplémentaire sous conditions), on obtient un jeu à la fois simple mais très riche et intéressant et proposant diverses stratégies.

Personnellement et pour mon groupe de joueurs Llamaland est un véritable nouveau coup de coeur plus profond et plus stratégique que Barenpark mais toujours facile d'accès avec des parties relativement rapides.

Llamaland propose donc un superbe matériel et des règles très simples avec une profondeur de jeu intéressante et évolutive pour un jeu qui ravira tant les plus jeunes ou débutants (avec la variante idoine) que les joueurs les plus avancés (avec également la variante dédiée).

Réagir à cet article

Il y a 2 commentaires

cyril83
By Soyonsdignes | 5 sept. 2021 à 03:40

Le a l'air pas mal, je le testerais surement  avec des amis. Merci pour la présentation.

cyril83
By cyril83 | 5 sept. 2021 à 17:58

Merci 

Je confirme après plusieurs parties qu'il tourne vraiment très bien. 

On peut même y faire jouer les plus jeunes en supprimant les objectifs.