Indigo : la règle du jeu en français...

Qui parviendra à amener le plus de perles jusqu'à lui ?

Petit retour sur le dernier jeu de Reiner Knizia, puisque depuis peu, via l'excellent site Ludism, vous pouvez télécharger gratuitement les règles du jeu en français, qui se trouvent être du fait d'un autre site ludique référence : Jeuxsoc.fr

Pour rappel, dans ce jeu, à tour de rôle, les joueurs posent une tuile hexagonale sur le plateau de jeu, qui indique un ou plusieurs chemins. Ce faisant, chacun essaie de mener vers son côté du plateau de jeu un maximum de gemmes, en essayant d'en avoir de toutes les couleurs car ce sont elles qui, à la fin de la partie, détermineront le vainqueur.

Réagir à cet article

Il y a 4 commentaires

jedisjeux
By Martin Vidberg | 18 avr. 2012 19:09

Un bon cru ce nouveau Knizia : Indigo a un petit parfum de jeu abstrait mais le gros intérêt et la principale originalité est qu'à 3 et surtout à 4 joueurs, la différence se fera sur la négociation autour de la table plus que sur la stratégie (le jeu est assez simple).

Dans Indigo il faut gagner des pierres en construisant un labyrinthe. À 4 joueurs, les portes de sortie sont partagées à chaque fois entre 2 joueurs. L'un des aspects du jeu est donc de convaincre les adversaires/partenaires qu'ils ont tout intérêt à conduire les pierres, à leur tour de jeu, vers la sortie qu'ils partagent avec vous. Et ça, c'est rigolo.

jedisjeux
By Elgarion | 19 avr. 2012 08:40

Martin > Ce que tu en dis confirme un peu l'opinion que j'en avais, un jeu abstrait plutôt familial, qui gagne en intérêt avec le nombre.

Par contre, j'ai quand même l'impression qu'il ressemble furieusement à Droplitz (ou que Droplitz lui ressemble furieusement, d'ailleurs)... Je n'ai pas vu d'info confirmant que Knizia avait participé à ce jeu vidéo.

Ceci dit le rapprochement que je fais est purement visuel, n'ayant joué ni à l'un, ni à l'autre. Mais de ce que j'ai pu lire, les deux mécaniques semblent très proches (le système de chemins/guides n'est pas révolutionnaire non plus, donc là encore, loin de l'accusation de plagiat ; juste une réflexion).

jedisjeux
By Martin Vidberg | 19 avr. 2012 09:24

Elgarion > Il y a des ressemblances évidentes avec Tantrix par exemple ou Tsuro. C'est vrai, mais comme dans beaucoup de jeux : les mécanismes vraiment originaux deviennent rares. Et tu as raison de ne pas parler de plagiat puisque si le matériel semble proche et si ces jeux ont peut-être servi d'inspiration à Knizia pour imaginer Indigo, les sensations de jeu sont suffisamment différentes pour qu'Indigo figure comme un jeu complètement original.

De ce que j'en ai vu, il n'y a que peu de rapport avec Droplitz : apparemment dans Droplix tu tournes des formes pour guider une bille vers la sortie et il s'agit d'un jeu solo. Dans Indigo, le plateau est vide au début et tu places les tuiles. Par ailleurs, les sorties sont partagées ce qui est à mon sens, le mécanisme le plus important.

Droplix semble clairement inspiré de 10 de chute.

jedisjeux
By Elgarion | 19 avr. 2012 10:13

Oui c'est vrai, bien vu la parenté Droplitz=>10 de chute :-)