Le BGF 2016 vers de nouveaux horizons !

Les 27 et 28 août 2016 a eu lieu la 4ème édition du Brussels Games Festival, surnommé le BGF.

Pour cette quatrième édition, ce festival a prit un nouveau tournant en changeant de lieu pour être encore plus grand et offrir de nouvelles possibilités.

Je vous propose de vous faire découvrir ma visite du festival. Cette année j'y allais plus pour moi, pour me changer les idées et avoir l'occasion de jouer. Je ne vous ramène donc pas tout plein de photos, mais juste mon vécu de ce festival que j'aime tout particulièrement (bon en même temps, ce n'est pas très loin de chez moi).

La soirée d'ouverture

Vendredi avait lieu la soirée d'ouverture pour la presse, les éditeurs, les associations, les auteurs,... C'était l'occasion d'avoir une présentation du Festival et de ses organisateurs, mais également de pouvoir discuter autour d'un verre et d'un bon sandwich.

Et puis, ça m'a permi de découvrir le nouveau site qui nous attendait dès le samedi. J'avais déjà eu l'occasion d'aller au Parc du Cinquantenaire et au Musée Royal de l'Armée, mais j'ai pu voir comment tout cela avait été aménagé et ça donnait déjà très envie ! Pas mal de tentes installées, espaces qui semblent bien aérés... vous êtes sûr qu'il faut attendre demain ? :p

Cette année, 49 éditeurs et distributeurs étaient annoncés, 6 boutiques, 18 stands d'animations, 8 ludothèques, 4 stands de jeux de rôle, 2 stands de jeux de figurines et 14 associations. Mais, il y avait aussi, 22 tournois répartis sur les deux jours, du GN (grandeur Nature), 35 prototypes, un Escape Game avec 3 animations différentes et des expositions.

Et puis, il y avait la nuit du jeu, à laquelle cette année je n'ai pas participé.

Le Hall Bordiau du Musée Royal de l’Armée

Le Hall Bordiau du Musée Royal de l’Armée

Le Hall Bordiau du Musée Royal de l'Armée a accueilli la soirée d'ouverture, mais également les prototypes, les tournois, les expositions, la brocante,... pendant tout le Festival.

Toute l'équipe du BGF

Toute l'équipe du BGF

La journée de samedi

La journée de samedi a été, pour moi, la visite du Festival avec un ami. On a fait le tour de tous les stands, on a joué, on a discuté...

Une carte unique pour les Aventuriers du Rails : Bruxelles

Une carte unique pour les Aventuriers du Rails : Bruxelles

Premier arrêt, le stand d'un ami qui accueillait plusieurs jeux géants et jeux en bois (Colt Express, Takenoko, River Dragon,...)

Et notamment, il a créé pour l'évènement une carte spéciale pour les Aventuriers du Rail : la carte de Bruxelles ! Où on retrouve les métros, les trams et les bus de Bruxelles, les petites subtilités de la vie bruxelloise et même le Brussels Games Festival qui permettait de gagner des points en plus.

Personnellement, je dis chapeau pour le travail fourni, c'était un excellent clin d'oeil.

Flying Kiwi

Flying Kiwi

Ensuite, petit arrêt chez Huch ! Et oui, nous avons tous les deux des enfants, donc on a un peu regardé ce qui pourrait leur faire plaisir.

Nous avons d'abord eu une explication de Gigi Gnomo, un jeu de mémoire et d'ambiance qui a l'air très sympa. Puis, nous avons joué à Flying Kiwi. Le but du jeu est de faire voler ses Kiwi (des oiseaux) dans la boite du jeu afin de former un carré. Et c'est avec une sorte de petite fronde, composée d'un support en carton et d'un élastique qu'on fait voler nos oiseaux, même sur nos adversaires ou en dehors de la table :p

Très drôle, même entre adultes. Un bon moment.

Ice cool

Ice cool

Ensuite, arrêt chez Atalia où je suis intriguée par Ice Cool. Mais il est grand ce plateau !!!

Je trouve l'idée excellente, toutes les boites s'imbriquent pour être rangé et on les attache avec des petits poissons pour installer le jeu.

On nous propose de faire une partie... De base, je ne suis pas jeu de pichenette... Le seul auquel je joue c'est Pitch Car, au week-end JedisJeux, parce qu'apparement c'est un incontournable auquel on ne peut pas échapper :p Mais bon, voyons voir...

Et bien très sympa au final. Le nombre de manches dépend du nombres de joueurs, afin que chaque joueur puisse jouer l'inspecteur. Lors d'une manche on a donc un inspecteur et un ou plusieurs voleurs de poissons. Le but des voleurs et d'attraper les poissons de sa couleur, en franchissant les portes où ils sont situés. Le but de l'inspecteur est d'attraper les voleurs en les touchant, afin de prendre leur passeport. On reçoit des cartes avec des points de victoire pour chaque poisson qu'on récupère et pour chaque passeport en notre possession en fin de manche.

Je me suis vraiment bien amusée et on peut faire de superbes effets, souvent sans le vouloir :p

Deus

Deus

Petit arrêt chez Pearl Games, où une connaissance était tout seul à la table de Deus et on lui propose de le rejoindre.

Bien entendu, comme on connait tous le jeu, on nous propose de découvrir la future extension qui sera disponible à Essen !

Deus Egypt propose de nouveaux paquets de cartes pour chaque type de bâtiments (y compris les temples). Le but est que lors d'une partie, on choisit si on veut jouer avec le deck du jeu de base ou celui de l'extension pour chaque bâtiment. Dans notre cas, on a remplacé trois decks : celui des bâtiments commerciaux, des bâtiments civils et des bâtiments scientifiques. Chacun apportant leur nouvelles caractéristiques. J'ai vraiment bien aimé, ça renouvelle le jeu et donne de nouvelles possibilités tout à fait intéressantes.

Deus

Deus

La journée de dimanche

Dimanche, une tout autre journée puisque nous sommes allés en famille ! Bon mon homme est tout aussi joueur que moi et ma puce commence à demander beaucoup pour jouer aussi :) Mais ça reste une sortie en famille :p

L'avantage du BGF, c'est qu'il y en a pour tous les publics. Même si ma grande, à 4 ans, n'a pas encore beaucoup d'animation qu'elle peut faire, ça valait le coup d'essayer :)

Gigi Gnomo

Gigi Gnomo

Tout d'abord, retour chez Huch! où j'avais justement repéré des jeux pour elle. Tout d'abord, on a joué à Flying Kiwi. J'avais peur qu'elle s'emballe et face n'importe quoi, mais au final elle a trouvé plus facilement le coup de main que moi et a même remporté la partie fièrement.

Ensuite, Gigi Gnomo. Bon, on m'informe que c'est à partir de 5 ans, et qu'avec ses 4 ans ça va être difficile. Mais, je rassure notre guide en lui disant qu'elle joue déjà à des jeux 5 ans comme l'Age de Pierre Junior.

Chaque joueur doit donc retrouver les 5 objets qu'il a sur son plateau joueur. Pour ce faire, on lance des dés, on se déplace au maximum du nombre de pas obtenus et éventuellement, on fait tourner le plateau une ou plusieurs fois en fonction du nombre de spirales obtenues. Lorsqu'on arrive sur une case, il faut retrouver l'arbre sous lequel se cache l'objet correspondant à celui dessiné sur la case où on est. Et, lorsqu'on tourne le plateau, si un ou plusieurs joueurs tombe, il retourne au dernier campement et reçoit un sortilège. C'est la partie amusante pour les enfants, vu que le sortilège nous oblige à faire des choses non stop ou à son tour ou à la fin du tour de chaque joueur. Genre taper du pied, se taire, sourire, faire le bruit du cochon,...

Ma fille a assez rapidement assimilé le jeu et elle est assez violente dans les jeux de mémoire, c'est très difficile de la battre. Les quelques arbres qu'on avait vu lors de l'explication du jeu, elle les avait déjà mémorisés ! En tout cas, elle a adoré :)

Kodama

Kodama

Ensuite, arrêt chez Capsicum Games, où un gentil monsieur nous propose de nous faire découvrir Kodama, malgré la présence de la puce qui est encore un peu trop petite.

Le but est de faire pousser un arbre pour faire plaisir aux esprits de la forêt, les kodamas, qu'on a chacun dans notre main. On doit rajouter des branches en respectant le dessin de l'arbre et une carte ne peut toucher qu'une seule carte à la fois, quand on la pose. Ensuite, on marque des points en fonction des éléments présent sur la carte qu'on vient de poser et qui sont également présent sur les autres cartes, sans discontinuité en ce dirigeant vers le tronc. On fait trois décomptes pendant la partie, pendant lesquels on joue un kodama de sa main pour marquer des points.

Vraiment très sympa, petit coup de coeur pour ce jeu tout mignon. Et ma fille a adoré construire l'arbre avec moi :p Même si elle ne sait pas jouer entièrement (vu qu'il y a du texte sur les kodamas), elle avait déjà bien compris le principe de l'arbre (même si parfois l'esthétique comptait plus que les points :p)

On a également été faire un Ice Cool sur le stand d'Atalya où ma fille s'est éclaté même si ce n'est pas encore facile pour elle de faire les pichenettes :)

Ce qui a attiré l'oeil

Pixie Queen, un Kickstarter prévu pour le 9 septembre

Pixie Queen, un Kickstarter prévu pour le 9 septembre

En se baladant sur le festival, mes yeux ont été attirés par un jeu dont je n'avais jamais entendu parler : Pixie Queen. Comme quoi le graphisme peut être important pour attirer les gens :p

Je n'ai pas eu l'occasion d'en savoir plus sur le jeu. Tout ce que je sais c'est qu'il a gagné le prix du Zommer Spiel Festival, qui est un autre festival belge, mais qui a lieu du côté flamand (Gand)

Et pour le reste

A côté de tout cela, sur les deux jours, j'ai pu voir Dice Forge. Hélas, on n'a jamais réussi à avoir une place pour y jouer. On a également essayé de jouer à Outlive, mais on a fait chou blanc aussi (sniirrff).

Et puis j'ai été un peu déçue sur le stand de Morning Players. J'aurais bien aimé, au moins, avoir quelques explications sur l'extension de Kumo et sur leur nouveau jeu Olnak. Hélas, la seule fois où on est passé et qu'il n'y avait pas trop de monde, seule une personne était présente sur le stand et elle expliquait Hope. Avec les deux petits, je ne pouvais pas me permettre d'attendre, c'est dur de rester sur place sans toucher (surtout pour la grande :p)

J'ai aussi pu voir des gens jouer au Quiddich... Bon j'ai un peu de mal, mais ça m'a fait rire. Je pense que le plus difficile, c'est de courir avec ce baton entre les cuisses:p

Au final ?

Au final, moi je dis, vivement l'année prochaine !!!

Le BGF est un Festival que j'adore et le nouveau cadre est magnifique et très aéré. Difficile de dire le nombre de visiteurs qu'il y a eu, mais on arrive à circuler sans se marcher dessus et c'est très agréable. Et ce n'est pas pour ça, pour autant, qu'il est facile de trouver une table de libre pour jouer :p

Le festival était axé cette année sur l'accessibilité du festival aux personnes à mobilité réduite. Donc, on se dit chouette quand on a une poussette :p Mais ça s'est avéré beaucoup plus difficile à l'intérieur du Musée de l'Armée. Il y avait bien un monte charge pour accéder à la brocante, mais réservé au personnel. On a donc dû monter et descendre les escaliers avec la poussette à bout de bras... Ben oui, c'est pas parce qu'on a un bébé, qu'on peut pas venir sur un festival...

Mais à côté de ça, on sent que le BGF a prit un autre tournant et je lui souhaite encore une très longue vie pour notre plus grand plaisir et en espérant pouvoir faire découvrir cet univers très riche qu'est le jeu de société.

Réagir à cet article

Il y a 4 commentaires

jedisjeux
By Blue | 7 sept. 2016 07:28

Merci pour cet article Krissou.

ça donne envie d'y être !:)

jedisjeux
By cyril83 | 7 sept. 2016 09:28

oui je rage d'être si loin de bruxelle :/

jedisjeux
By Elgarion | 7 sept. 2016 11:00

Super CR, merci ;)

jedisjeux
By Krissou | 10 sept. 2016 21:50

C'est avec plaisir :) Surtout si je vous donne envie de nous rejoindre l'an prochain :p