Les Master Print prévu en 2016 chez Quined Games

Quined Games est un éditeur des Pays-Bas, qui propose une gamme de jeu appelée "Master Print". Cette gamme propose des jeux "européens" en version multi-langues, dans un tirage limité et avec des boites qui donnent l'impression d'avoir un livre quand on les met sur la tranche.

Parmi ces "Master Print", on retrouve Carson City, Keyflower, The Golden Ages... Chaque année, Quined Games nous propose, en moyenne, deux jeux dans cette gamme.

Cette année, il y aura trois nouveaux titres, qui donneront naissance aux "Master Print" 16, 17 et 18.

Master Print 16 - Vanuatu

Vanuatu n'est pas un nouveau jeu. Il est sorti pour la première fois en 2011 chez Krok Nik Douil Editions. Une campagne Kickstarter avait été lancée il y a quelques années pour l'édition d'un nouveau jeu, qui permettait également d'avoir la réimpression de Vanuatu et son extension, mais le projet a coulé et a entrainé la faillite de l'éditeur. Ceux qui avait pledgé à l'époque n'ont donc jamais reçu leur jeu, ni récupéré leur mise... Le jeu est donc devenu, actuellement, impossible à trouver, sauf en seconde main... Mais plus pour longtemps :p

En effet, Quined Games a annoncé que Vanuatu allait être leur Master Print 16 ! Celui-ci comprendra le jeu avec un graphisme entièrement revu, l'extension "Montée des eaux" et la tuile spéciale du Gouverneur.

Mais c'est quoi Vanuatu ?

Dans Vanuatu, vous êtes un habitant de l'île qui souhaite devenir prospère durant les 8 tours que compose le jeu. Pour cela, vous devrez utiliser les ressources naturelles, des objets rares, des "vatus" (qui représentent la monnaie locale) et les touristes. Pour gagner de l'argent ou des points de prospérité, vous pouvez également dessiner sur le sable, transporter des touristes à travers toute l'île de Vanuatu ou échanger des cargos avec d'autres pays. A chaque tour, l'archipel s'agrandit et vous devrez programmer vos actions avec 5 jetons. Vous placez un ou plusieurs de ces jetons sur l'espace représentant l'action que vous choisissez et, à votre tour, vous ne pourrez réaliser une action choisie que si vous êtes majoritaire sur celle-ci. Donc, vous devrez parfois attendre que vos adversaires aient effectué l'action et retiré leurs jetons, afin de pouvoir à votre tour faire cette action. Si vous n'êtes majoritaire sur aucune action, vous devez retirer tous vos jetons présents sur une action et vous ne pourrez donc pas effectuer celle-ci sur ce tour. Une bonne stratégie est donc de bloquer les autres joueurs. Par exemple, ils ne pourront pas vendre du poisson avant d'en avoir pêché... Et oui, l'ordre à de l'importance. Les îles et les ressources de la mer sont rares, donc soyez rapides et prenez les dès que possible.

Vous n'aurez pas vraiment le temps de devenir riche sur Vanuatu. Lorsque vous possédez 10 vatus, ils sont automatiquement convertis en 5 points de prospérité et vous devenez donc, à nouveau, pauvre. La vie est dure, mais vous pourrez rencontrer 10 personnages pour vous aider. A chaque tour, vous en choisirez un pour augmenter les bénéfices d'une action que vous réaliserez. Comme toujours, être le premier joueur vous permettra de choisir en premier.

En bref, Vanuatu est un jeu stratégique de programmation et de majorité qui permet le développement, le blocage et beaucoup d'interactions entre les joueurs.

La campagne Kickstarter est en cour actuellement pour financer cette édition.

Et puis, il y a une bonne surprise pour tous ceux qui avaient pledgé pour le jeu à l'époque... Toutes les personnes qui avaient pledgé à l'époque pour le jeu et/ou son extension et qui ne l'ont jamais reçu, vont pouvoir enfin le recevoir et ce gratuitement ! Pour ce faire, vous devez juste envoyer un mail à kickstarter@quined.nl avec votre nom complet, votre adresse, votre numéro de téléphone et une copie originale du mail de confirmation que vous avez reçu pendant la campagne Ulule/Indiegogo, reprenant les détails de votre participation. Le mail avec lequel vous envoyez votre demande doit être le même que celui qui a été utilisé pour confirmation à l'époque. La seule chose qui vous est demandé, c'est de participer aux frais de port. Vous aurez également la possibilité de le récupérer sur différents salons : Essen 2016, Spellenspektakel 2016 et Spel 2016. Vous devez les contacter avant le 31 août 2016.

Master Print 17 - La Cosa Nostra

La Cosa Nostra est également la réédition d'un jeu déjà existant. La campagne Kickstarter est prévue pour Juin 2016.

Dans ce jeu, au début, vous contrôlez une équipe de gangsters et une paire d'entreprise. Pendant la partie, vous allez engager de nouveaux gangsters pour effectuer le sale boulot et récupérez votre argent. Des investissements mèneront vers de nouvelles lignes commerciales ou des positions de monopole. Prenez le contrôle du trafic de drogue, du prêt d'argent ou de la prostitution. Soudoyez les politiciens et la police, investissez votre argent dans les boites de nuit, les casinos ou dans l'industrie de gestion des déchêts. Pour obtenir les plus gros deals, vous aurez besoin de coopérer avec les autres familles, mais ne vous fiez jamais à ces "amitiés". Les autres prendront la première opportunité pour vous poignarder dans le dos, il vaut donc mieux que vous le fassiez en premier...

Chaque joueur contrôle des cartes gangster qui permettent aussi bien de gagner de l'argent, que d'attaquer d'autres joueurs. Les actions sont planifiées secrètement. Elles sont placées face cachées, puis révélées. Souvent, vous aurez besoin de certaines cartes commerciales pour atteindre votre but. Si vous ne les possédez pas vous même, vous pourrez négocier un deal avec les autres joueurs. Les joueurs pourront négocier, espionner, menacer, et se tromper les uns les autres.

Chacun des quatre tours apporte de nouvelles cartes actions dans le jeu et le nombre de gangsters augmentent. Donc, la possibilité pour les actions devient de plus en plus diversifiée, les boulots sont de plus en plus profitables et les attaques sont de plus en plus puissantes. La coopération devient de plus en plus attirante, mais la trahison aussi, car au final... seul l'argent comptera à la fin de la journée !

Master Print 18 - Papà Paolo

Cette fois, il s'agit d'un nouveau jeu de Fabrice Vandenbogaerde (connu pour “Warlock”) et sa campagne devrait être lancée avant la fin 2016.

Dans Papà Paolo, 2 à 4 joueurs entrent en compétition pour livrer le plus de pizzas aux consommateurs affamés de Naples. Vous devrez surpasser vos adversaires en étant un bon investisseur, en misant sur les bonnes tuiles "ville" et en créant votre propre petit district de Naples. Pendant une course impitoyable de 5 tours, les joueurs devront en premier lieu planifier leurs actions consciencieusement, choisir s'ils veulent soit investir dans de nouvelles pizzerias, faire des livraisons express, être sponsorisé par la banque ou décider d'étendre leur district.

Une fois que tous les joueurs ont utilisé leurs jetons d'action, ils seront récompensés en recevant des "Lira", qu'ils pourront ensuite utiliser dans une phase d'enchère qui va déterminer combien de livraisons vous pourrez effectuer et combien de pizzas vous pourrez livrer. Quand vous aurez livré vos clients affamés, ils vous récompenseront en améliorant vos habilités, rendant chaque action plus puissante au fur et à mesure que la partie avance. Chaque décision compte, mais Papà Paolo est un jeu accessible, qui charmera les joueurs de tout âge.

Réagir à cet article

Il y a 3 commentaires

jedisjeux
By limp | 24 juin 2016 10:37

Pour La cosa Nostra, le jeu devait sortir pour Nuremberg à la place mais sa sortie a été décalée.

Me suis demandé si ce n'était pas parce qu'il y avait des cartes "raffle" (pour ne donner que cet exemple) sur lesquelles on voit un mec dans une voiture mitrailler un café-bar...

jedisjeux
By Psined | 2 juil. 2016 00:01

Je trouve l'idée des "Master Print" et plus exactement la transformation des boites en pseudo livre vraiment excellente et permettant une meilleure appropriation du jeu de société par un public adulte.

Enfin une collection au désign "adulte" avec un designe chic et sobre, et non un design jeune/adolescent avec des boite multicolores et aux illustrations top kawai qui rend sa ludothèque complètement bariolée et attirante seulement pour les enfants de moins 8 ans.

Bref, j'applaudis l'effort de Quined Games et aimerai bien que les éditeurs français s'en inspirent un peu.

Ensuite pour ce qui est des trois jeux en eux même, j'avoue ne pas les connaître...Mais pour en avoir déjà quelques uns hors collection "master print" tel que trajan et keyflower, je me dis qu'il serait bon que j'étudie de plus près cette collection.

jedisjeux
By Le Zeptien | 2 juil. 2016 11:56

Je trouve l'idée des "Master Print" et plus exactement la transformation des boites en pseudo livre vraiment excellente et permettant une meilleure appropriation du jeu de société par un public adulte.

- Psined

Tout a fait en accord avec ça. On a ainsi un ensemble cohérent installé sur les étagères et je dois avoué que depuis quelques années, je suis assez regardant sur ce point.

Toutefois, deux critiques quand même : premièrement, les transformations sont surtout extérieures (Cela dit, "l'intérieur" de El Capitan est superbe)... j'aurais bien aimé que le changement cosmétique soit complet. Ensuite, il y a le choix des titres... Yspahan, Chocolatl, et même Leonardo da Vinci que j'ai toujours trouvé un peu bizarre avec ces deux dernier tours ,... m'ouai, j'aurais préféré d'autres jeux quoi. Cosa nostra, je connais pas, mais le thème mafia m'inspire peu. Quand à Vanuatu, jeu que j'apprécie beaucoup, j'ai la première édition, tout comme celle de Carson city. Donc cette série Master print est bien sympa, mais c'est pas pour moi.