Palenque, chez Z-Man Games...

Si, dans les nouveautés qui paraissent, il y a un type de jeux de plateau qui se fait de plus en plus rare, c'est bien celui utilisant le principe de majorités.

Mais heureusement, chez Z-Man Games, ils ont remarqué la chose et nous proposent pour le mois de Juin (notre guide des sorties ici) de rectifier un peu la chose avec Palenque.

Dans Palenque, Pacal, le roi de la cité maya, Palenque, essaie de contrôler toutes les ressources de Yucata. En temps que roi d'une des cités voisines, vous avez d'autres projets. En utilisant votre influence pour contrôler les ressources des royaumes bordant le Yucata, vous deviendrez le plus grand des rois Maya. Construisez des temples et contrôlez les ressources !

Chaque joueur débute la partie avec deux cartes.

A tour de rôle, les joueurs placent leurs jetons de contrôle en jeu. Le premier joueur en place un, puis le second ... jusqu'à ce que tous aient été placés.

Puis la partie débute.

A son tour, un joueur pioche une carte (s'il s'agit d'une carte décompte -il y en a quatre- alors, un décompte a lieu) puis joue une des trois cartes de sa

Il a alors 3 points d'action pour :

- placer un premier marqueur sur une case adjacente à un de ses marqueurs déjà en jeu (1Pa). La case en question doit illustrer la ressource présente sur la carte jouée.

- Placer un second marqueur, adjacent au premier posé, selon les mêmes contraintes (2Pa).

- Placer un premier marqueur sur une case libre de son choix (2Pa). La case en question doit illustrer la ressource présente sur la carte jouée.

- Déplacer un marquer d'une case (1Pa).

- Intervertir l'emplacement de deux marqueurs (2Pa).

- Placer un temple (3Pa). La case en question doit illustrer la ressource présente sur la carte jouée.

- Mettre 1Pa de côté pour un tour ultérieur (1Pa). Cette action ne peut être faite qu'une fois par tour.

Lors d'un décompte, le joueur ayant le plus de marqueurs dans un royaume remporte autant de PV que de marqueurs présents dans ce royaume. Le second remporte autant de PV que le joueur le plus présent a de marqueurs.

Et bien entendu, le but du jeu est d'avoir le plus de Pv possible...

Le jeu semble à mi-chemin entre China et les jeux abstraits. A voir si son système de majorités et ses points d'action lui destinent une carrière aussi brillante que celle de Tikal et consors...

Réagir à cet article

Il y a 1 commentaire

jedisjeux
By limp | 3 mai 2011 07:07

Les règles de jeu de ce lointain cousin de Origo se trouvent sur Ludigaume