Salem : Le Jedistest

Le principe même des jeux de rôles est de collaborer pour venir à bout des pièges mis sur le chemin des joueurs par le maitre du jeu.

Cthulhu est l'un des jeux de rôles parmi les plus connus et quoi de plus naturel, quand un jeu de société en reprend la thématique, d'en faire un jeu coopératif ?

Mais prenez garde cette fois-ci, car le maitre du jeu sera encore plus implacable, ce dernier n'ayant même pas de coeur : non, le jeu lui-même veut vous faire perdre !

Mais vous, que gagnerez-vous à jouer à Salem : du plaisir ou de l'ennui ?

Ce test va tenter de faire sortir la réponse de l'ombre...

Avis de la rédaction

avatar
Au pays des jeux de coopération, Salem se porte très bien. Il possède son univers et de nombreux atouts pour réussir à mériter d'entrer dans n'importe quelle ludothèque, qu'il y ai déja des jeux du même genre ou non. On prendra plaisir à jouer et rejouer au jeu, à mieux gérer ses priorités, puis, plus tard, pour les meilleurs des plus aguerris, à s'extasier sur ce nouveau score, synonyme de sanglante défaite, de défaite monstrueuse, défaite de folie... Oui, Salem, c'est tout le contraire d'une mélasse: c'est une victoire bien propre sur le mal.
avatar
Salem n'est pas un jeu sur les sorcières du même nom, mais sur le mythe des Grands Anciens de monsieur H.P. Lovecraft. Bref, il a tout pour plaire sur le plan thématique. Sur le plan mécanique il n'est pas mal non plus, les différents problèmes que doivent gérer les personnages sont rattachés à des lieux et obligent (comme dans LCDLTR) à s'y déplacer. Comme la plupart des jeux de coopération, la difficulté est présente, mais pas insurmontable. Il demandera tout de même 2 ou 3 parties pour connaître les cartes les plus méchantes et celles qu'on peut se permettre de laisser de côté un moment. En revanche et c'est le gros point noir du jeu, si le thème est bien respecté, l'esprit Lovecraftien n'y est pas du tout. On imagine mal des aventuriers être confrontés dans la même ville à autant de créatures du mythe différentes, et surtout on imagine très mal ces mêmes aventuriers pouvoir y faire face dans une histoire contée par le maître de l'horreur. Je vous laisse à présent vous faire votre idée, et retourne dans les méandres du temps effectuer mes innommables tâches...
Réagir à cet article

Il y a 3 commentaires

jedisjeux
By Blue | 18 janv. 2010 23:34

y'a pas à dire quand Franz Vohwinkel essaye de faire du Menzel, c'est beaucoup plus classe !

Blue, fondateur du comité des gens qui détestent les illus de Menzel !

jedisjeux
By loic_425 | 19 janv. 2010 00:38

y'a pas à dire quand Franz Vohwinkel essaye de faire du Menzel, c'est beaucoup plus classe !

Blue, fondateur du comité des gens qui détestent les illus de Menzel !

- Blue

j'aime beaucoup les illustrations, par contre ça a l'air bien dark !

Merci à l'éditeur en tout cas de nous avoir fourni si vite les illustrations du jeu pour compléter la fiche et le test.

jedisjeux
By kevetoile | 19 janv. 2010 10:04

J'ai testé le jeu avec Limp et c'est vrai qu'il est bien sympa (même si on a perdu :-( ). Par contre un poil long, mais ça semble être la constante des jeux de coop' (à l'exception de Pandémie peut être)