Camelot

6.6 /10 (21 notes)

Vous êtes un héros de la table ronde et vous allez à Camelot pour en découdre avec les plus grands chevaliers lors de joutes. Tout ça pour avoir droit au joli baiser de la princesse.

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Les joueurs démarrent la partie avec 8 cartes chacun, distribuées au hasard. Le reste des cartes est posé, face cachée, au centre de la table, pour former la pioche. Les jetons sont mis de côté.

À son tour, le joueur actif va pouvoir ou devoir effectuer 3 actions :

1/ Tirer une carte de la pioche. Il n'y a pas de limitation de carte en main.

2/ Jouer une ou plusieurs cartes. Si le joueur est toujours dans le tournoi, il peut abattre autant de cartes qu'il veut.

Il y a 3 types de cartes :

- les cartes de couleur : Il y a 5 couleurs représentants des armes, 14 cartes par couleur. La répartition des valeurs dépends de la couleur. On ne peut jouer des cartes que de la couleur du tournoi en cours.

- Les cartes de soutien : elles sont au nombre de 20 et de couleur blanche. Elles peuvent être jouées avec n'importe quelle couleur de tournoi.

- Les cartes action : elles aussi au nombre de 20, elles ont des actions aussi différentes que variées. Lorsque l'on joue une carte action, on applique le texte de la carte.

Pour rester dans un tournoi, il faut que la somme de la valeur des cartes devant soi dépasse le total du joueur précédent encore en lice, sauf pour les tournois verts (la lutte) ou toutes les cartes jouées (même les cartes soutien) valent 1.

3/ Abandonner un tournoi. Si vous n'atteignez pas une valeur suffisante pour rester dans le tournoi, ou si, tout simplement, vous le décidez, vous pouvez quitter le tournoi. Vous défaussez alors les cartes posées devant vous et vous ne jouez plus jusqu'au prochain tournoi. Si un joueur abandonne un tournoi alors qu'il a une "Dame" en soutien (carte de valeur 6 qui ne peut être qu'en un seul exemplaire dans son propre camp) il perd un jeton de la couleur qu'il veut, si tant est qu'il en ai.

Lorsque qu'il ne reste plus qu'un joueur dans un tournoi, il gagne 1 jeton de la couleur du tournoi. Si on gagne un tournoi d'une couleur que l'on possède déjà, on ne prend pas de jeton.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Âge
à partir de 10 ans
Durée
30 minutes
Mécanismes
Enchères, Plis
Thèmes
Médiéval
Date de sortie
1 janv. 2010
Auteur(s)
Reiner Knizia
Illustrateur(s)
François Bruel
Editeur(s)
Asmodee

avatar

Joue-t-on ?

| 18 mai 2017 | philmarie
Ce fut un plaisir certain de redécouvrir ce jeu qui prendra toute sa saveur si l’on y joue avec une humeur joviale et décontractée, sans chercher à être trop calculatoire.Retour ligne automatique La part de bluff et la présence des cartes actions apportent un certain chaos agréable et nécessaire pour un jeu qui serait sans doute assez rébarbatif sinon.Retour ligne automatique Le matériel est de bonne qualité et les illustrations pleines d’humour.Retour ligne automatique Si le jeu peut durer en longueur, il suffit d’aménager les règles en réduisant le nombre de tournois victorieux pour gagner.Retour ligne automatique Le côté léger du jeu peut déplaire à certains joueurs trop sérieux. A l’inverse, d’autres aimeront le côté décalé des parties. Au final, Camelot n’a pas trop mal vieilli et reste un bon petit jeu de début ou de fin de soirée.
avatar

bim bam boom

| 18 mai 2017 | Zebinho
jeu sympa, drôle, avec plein de rebondissements, ça fuse dans tous les sens avec les combos pas difficile pour un sou bref, un très bon jeu pour toute la famille
avatar

"Sloubi 1, sloubi 2, sloubi 3...."

| 18 mai 2017 | Le Zeptien
Alors Kamelott...heu...pardon, Camelot, est l'un des nombreux jeux d'enchères de Reiner Knizia. C'est un jeu de cartes plutôt rigolo. Mais c'est un jeu de cartes...et les jeux de cartes, globalement, c'est pas mon truc....peut-être parce que j'en ai fait des indigestions autrefois, des nuits entières à jouer au tarot ou au 7 et demi. J'avais acheté le jeu depuis 6 mois, sans l'avoir essayé....un beau jour, je lance une partie, et j'ai trouvé le jeu amusant. Et puis il y a eu une journée dans un bar ludique bien connu par chez nous consacrée aux jeux Asmodée, avec petits tournois et des jeux a gagner. Et je suis reparti avec une boîte de Can't stop ! Mais pour cela, j'avais été obligé de batailler ferme à une table de Camelot. Avec un petit enjeu, cela change tout, et la partie fut serrée. Bref, le jeu m'amuse...à condition d'en faire une partie disons...par trimestre. Sinon, ben, non, c'est pas pour moi, je m'ennuie vite, tirant les cartes et les jouant les yeux un peu dans le vague, comme au tarot ou à la belote. Mais que cela ne vous empèche pas d'essayer ce jeu qui a ses fans. Les dessins sont assez drôles et les renversements possibles de situation en font un jeu très tactique. Et les règles sont plus simples que celles du Sloubi (les connaisseurs comprendront...)
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles
UltraLord

UltraLord

UltraLord

10 nov. 2011

J'ai eu droit, pour mon anniversaire, à ce petit jeu dont je ne connaissais que le nom et l'auteur. Sitôt offert, sitôt testé. Nous avons donc testé ce petit jeu hier soir. A la lecture des règles,...


En savoir plus
loic_425

loic_425

loic_425

3 juin 2006

Un jeu bien fun. Bonne partie !


En savoir plus
loic_425

loic_425

loic_425

20 mai 2006

Partie test, une enchère à fond perdue avec un thème de chevaliers : léger et sympathique


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu

Dans la même série

Ivanhöe

  • 2 à 5 joueurs
  • Sortie : 1 janv. 2000

Attacke

  • 2 à 5 joueurs
  • Sortie : 1 janv. 1993

Gem Dealer

  • 2 à 5 joueurs
  • Sortie : 1 janv. 2008