Carson City

10 févr. 2010 | par Le Zeptien

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
3
Date
10 févr. 2010

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
90 minutes
Mécanismes
Placement, Pose d'ouvriers
Thèmes
Western
Date de sortie
1 janv. 2009
Auteur(s)
Xavier Georges
Illustrateur(s)
Alexandre Roche
Editeur(s)
Quined White Goblin Games

Scores

# Nom Score
1 Le Zeptien 48
2 nico 44
3 M'ame Charlotte 33
Réagir à cette partie de jeu

Il y a 1 commentaire

Le Zeptien
By Le Zeptien | 10 févr. 2010 00:00

Hier soir, première partie de Carson city pour les joueurs présents, avec une table à 3 et une table à 4 joueurs...et un peu d'inquiétude (j'avais juste fait un début de partie à 2), je me suis lancé dans les explications du jeu pour les deux tables

J’ai réalisé alors que Carson city est bien plus complexe qu’il en a l’air, en raison des multiples petites règles pour la pose des bâtiments, les pouvoirs des personnages, ou encore pour les cases action. Si bien que dans une ambiance bon enfant mais dissipée, il m’a fallu du temps pour tout présenter...et j’étais déjà claqué avant de commencer la partie !

Nous avons joué avec la règle dite de "La loi du plus fort" pour les duels, règle qui donne une petite dimension stratégique supplémentaire au jeu, tout en y conservant une part d’aléatoire amusante. Je dois préciser également que nous avons joué avec le plateau coté "sans rivière" et avec les personnages coté "chiffre jaune".

Nous avons été parfois hésitants sur quelques points de règles(notamment les règles concernant les revenus, qui ne sont pas toujours faciles à appréhender, avec un brin d'imprécision), et un joueur peut réfléchir longtemps avant de poser un cow-boy, mais globalement, le jeu est fluide, riche en astuces et en fourberies. L’argent joue un rôle important, que ce soit pour l’achat de terrains, de bâtiments...ou de points victoire.

En ce qui me concerne, j’ai disputé 7 duels, avec des succès variables, mais on peut par exemple choisir de perdre volontairement un duel (pour se débarrasser d’une petite tuile), récupérer ainsi un cow-boy dans la réserve personnelle pour être plus fort sur les prochains duels et avoir un cow-boy de plus au tour suivant. Dans le même registre, nous avons découverts de nombreux "trucs" très interessants et qui vont dans le sens d’une grande richesse du jeu : L’importance des cases "argent contre point-victoire", la prise du banquier au dernier tour, l’occupation de bâtiment adverse, l’intérêt d’occuper montagnes et/ou maisons, etc...

Bref, nous avons disputé 2 bonnes parties, avec néanmoins un temps de jeu assez conséquent : la partie à 4 joueurs s’est terminée bien au-delà de minuit (début des explication : 20h45). Oui, Carson city, en règles ou en temps de jeu, c'est pas du léger-léger ! Je comprends mieux pourquoi le jeu est limité à 4 tours, ce qui, sur le papier et comparativement au nombre de phases, pourrait paraître assez peu.

Enfin, une bien belle découverte que ce Carson city, qui donne envie d’en refaire une rapidement, et de le faire connaître à d’autres joueurs.