Chefs-d'œuvres

5.5 /10 (2 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Chefs-d'œuvre qui est appelé les Grands Maîtres (Parker Brothers) de ce côté de l'Atlantique (NB : au Québec) a été un des jeux auquel j'ai le plus joué adolescent. Je vais vous le décrire selon mes souvenirs, mais il me fera plaisir de corriger ma description si vous me signalez une erreur.

Une pile de chefs-d'œuvre est mise au côté d'une pile de valeur des tableaux au centre du plateau qui varient de zéro (un faux) à 1,000,000$. Tout au long du jeu, à chaque fois qu'un chef-d'œuvre sera pris, on y attachera à l'aide d'une pince un carton donnant sa valeur, ce qui permet ainsi de renouveler à chaque partie la valeur associée à chaque chef-d'œuvre. Chaque joueur commence avec un million de dollars et un chef-d'œuvre. Seulement le propriétaire du chef-d'œuvre peut voir la valeur réelle de celui-ci. Remarquez cependant que le propriétaire changera souvent au cours d'une partie.

Le but du jeu est de terminer la partie avec le plus d'argent en achetant et en vendant avec profit des chefs-d'œuvre.

Pour débuter le jeu, chaque joueur place son pion sur la case de son choix. Chaque joueur déplacera à tour de rôle son pion sur le plateau dans le sens horaire selon le résultat de deux dés et suivra les instructions de la case où son pion est tombé. Il peut s'agir d'une mise aux enchères publiques (un chef-d'œuvre de la banque est mis aux enchères), une mise aux enchères privées (un chef-d'œuvre du joueur est mis aux enchères), un achat ou une vente à prix fixe d'un chef-d'œuvre, une vente de tableau selon sa valeur réelle, un gain de x milliers de dollars, etc.

Le jeu s'arrête lorsque le dernier chef d'œuvre de la banque a été vendu, chaque joueur compte alors combien il a en main pour déterminer le vainqueur.

Rédigé par : Ybkam via trictrac.net

Spécifications


Nombre de joueurs
3 à 6 joueurs
Âge
à partir de ans
Durée
Mécanismes
Enchères, Négociation
Thèmes
Art
Date de sortie
1 janv. 1971
Auteur(s)
Marvin Glass
Editeur(s)
Miro Company

avatar

un titre prétentieu !

| 18 mai 2017 | TAZTAAF
avec d'autre règle cela aurait pu être bien Peu d'intérêt dans ce jeu d'enchères. Des tableaux sont mis en vente par la banque, et personne ne connaît leur valeur réelle. Autant dire qu'on enchérit dans le vide et sans filet. Par la suite, les tableaux se vendront entre particuliers. Vous êtes censé deviner, à la tête du vendeur, s'il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise affaire. Peut-être une bonne initiation au bluff pour les plus jeunes. Sans plus… La Vente aux enchères était éditée auparavant sous le nom de « Chefs-d'œuvre ».
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles

Dans la même série

La vente aux enchères

La vente aux enchères

7/10

  • 3 à 6 joueurs
  • Sortie : 1 janv. 1987
En savoir plus