Colossus Arena

7.2 /10 (5 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Colossus Arena est la réédition de "Titan The Arena", sorti chez Avalon Hill en 1997. Titan a été, entre temps, réédité chez Fantasy Flight Games, en 2003, sous le nom de "Colossal Arena".

L'histoire de ce jeu de pari ne s'arrête pas là. En effet, la mécanique du jeu apparaît pour la première fois en 1996, dans le jeu Grand National Derby, avec le thème des courses hippiques, édité par Piatnik. À noter qu'en 2000, c'est sous le nom de "Galaxy The Dark Ages", chez GMT Games, qu'on retrouve ce jeu aux multiples visages.

Welcome to the Arena :

Des créatures fantastiques (colosse, cyclope, gorgone, etc...) vont s'affronter au sein d'une immense arène. Les joueurs vont parier sur ces créatures tout en essayant d'influer sur l'issu des combats. Les créatures ont des pouvoirs spéciaux, qui s'active ou non, selon le déroulement de la partie et dont les joueurs vont essayer de bénéficier.

Pour débuter la partie, 8 cartes créature, sur les 12 disponibles, sont choisies, puis disposées sur l'aire de jeu afin de former une rangée sous laquelle cinq autres rangées vont se former au fil des manches.

Pour chaque créature il existe 11 cartes combats (numérotées de 0 à 10).

Les joueurs commencent avec une main de 8 cartes.

À son tour, chaque joueur :

- A la possibilité de faire un pari sur un des 8 combattants, en plaçant un des ses jetons sur la carte de la créature concernée. Il ne peut y avoir qu'un pari par manche et par combattant. A noter qu'un joueur peut également effectuer un pari caché en utilisant une carte de sa main, mais seulement lors de la première manche.

1)doit jouer une de ses cartes : créature ou spectateur.

- une carte créature modifie la force de la créature concernée et permet d'activer et d'utiliser son pouvoir spécial.

- une carte spectateur, modifie également la force de la créature et annule l'éventuelle activation du pouvoir spécial de la créature lors de la prochaine carte posée sur cette créature.

2)compléter sa main pour avoir de nouveau 8 cartes

Une manche se termine dès qu'au moins une carte de chaque combattant a été jouée et que la force de l'un d'entre eux est inférieure à tous les autres. Cette créature est alors éliminée et une nouvelle manche peut commencer.

C'était le bon poulain ou un mauvais bourrin ? :

La partie se termine à la fin de la cinquième manche ou dès que la pioche est épuisée.

Les joueurs ayant parié sur les créatures encore présentes dans l'arène marquent des points : les paris cachés et révélés en cours de partie rapportent le plus de points, ensuite, plus les paris ont été fait tôt dans la partie et plus ils sont juteux. A l'inverse les paris éffectués dans la cinquième et dernière manche ne rapportent rien.

Le joueur qui possède le plus de points en fin de partie, peut être suspecté de délit d'initiés, mais est aussi déclaré grand vainqueur.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Âge
à partir de 8 ans
Durée
45 minutes
Mécanismes
Placement, Pari
Thèmes
Antiquité, Fantastique, Monstre
Date de sortie
1 janv. 2005
Auteur(s)
Reiner Knizia
Illustrateur(s)
Thierry Doizon, Dan Harding
Editeur(s)
Ubik

avatar

Ah Reiner...Arène, heurts...

| 18 mai 2017 | limp
Un bon petit jeu de cartes très sympa à trois. Il semble moyen, on lui préférera souvent un autre... oui mais finalement contrairement à certains jeux, celui ci ne se passera pas de mode et ne vous lassera pas. Laissez vous tenter !
avatar

L'arène des damnés

| 18 mai 2017 | Monsieur Bilbo
Une fois de plus, l'ami Reiner nous livre une belle réussite, servie par une réédition magnifiquement illustrée par Ubik. Colossus Arena est un jeu mêlant paris, bluff, combinaisons et prise de risque; le tout est suffisamment tactique pour plaire aux joueurs chevronnés tout en faisant appel à assez de chance et à des règles assez simples pour plaire aussi aux autres. C'est qu'il en faut pour tous les goûts. Les mécanismes sont aussi accrocheurs que le thème, plutôt original (parier sur les survivants d'un combat dans l'arène parmi des créatures monstrueuses), et les parties s'enchaînent facilement. C'est simple il a tout pour plaire: de la stratégie, de l'ambiance, de la tension, du suspense... et des jolis coups d'enfoirés en perspective ! A beaucoup, le jeu est plus fun, moins controlable, avec pas mal de diplomatie pour convaincre les autres que non, ce n'est pas vous le gros vilain sur lequel il faut s'acharner, mais qu'il vaut mieux pourrir les autres qui font rien qu'à vous embêter vos favoris. A moins, il est plus stratégique, et, fait rare, le jeu est même excellent à deux. C'est d'ailleurs de très loin ma configuration préférée Le fait d'avoir donné des capacités spéciales (assez équilibrés) aux créatures rajoute une dimension stratégique supplémentaire, et le choix de huit combattants parmi douze permet de varier les plaisirs. Les parties sont rapides; elles sont d'ailleurs trop rapides à plus de trois joueurs, où l'épuisement de la pioche empêche le combat d'être mené jusqu'à son terme. Il est donc conseillé à 4 ou 5 d'appliquer la variante selon laquelle les joueurs doivent essayer de vider leur main au maximum avant la fin de la partie. Colossus Arena est au final un jeu agréable, plus riche à deux qu'à plus, et dont l'achat risque d'être rentabilisé en un clin d'oeil.
Voir plus d'avis
Colossus Arena is back... again !

Colossus Arena is back... again !

Voir plus d'articles

Variantes de produit

Colossus Arena

Colossus Arena

  • Sortie : 1 janv. 2005
Auteur(s)
Reiner Knizia
Illustrateur(s)
Thierry Doizon, Dan Harding
Editeur(s)
Edge Entertainment

Dans la même série

Colossal Arena

Colossal Arena

Bienvenue à la Colossus Arena­ ! Aujourd'hui pour votre plus grand plaisir, huit créatures féroces...

  • 2 à 5 joueurs
  • à partir de 8 ans
  • Sortie : 1 janv. 2003
En savoir plus