Darkest Night

8 /10 (1 notes)

Pouvez-vous sauver le royaume des ténèbres ? Aurez-vous le courage, la ruse et la capacité de résister au nécromancien et à ses forces démoniaques ? De la stratégie, de la planification et tirer le meilleur de vos compétences vous permettront de mettre fin a la Nuit la plus Sombre... (Darkest Night) !

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Parcourir le royaume fournit de nouveaux pouvoirs et de l'équipement pour vous rendre, vous et vos alliés, plus forts, ainsi que les clés pour trouver les reliques sacrées et vaincre le nécromancien. Vous pouvez acquérir des capacités puissantes - uniques pour chaque héros - qui peuvent aider à combattre les morts-vivants, vous permettre d'échapper aux forces du nécromancien, accélérer vos recherches d'objets et d'artefacts, etc... Le chevalier est un combattant brave et puissant ; le prince peut rassembler et influencer le peuple ; le savant excelle pour localiser et rajeunir les trésors du passé.

Mais les morts-vivants affamés rodent, et tandis que le nécromancien continue d'étendre son pouvoir, ils dévastent les terres dans une armée chaque jour plus grande. Plus le jeu approche de la fin, plus le nécromancien devient puissant, réanimant des morts de plus en plus vite. Si une région est condamnée, elle disparait submergée - et cela se transmet au Monastère... Si le monastère lui-même est submerge, le nécromancien gagne la partie, et le royaume sombre du cote obscur a tout jamais...

Darkest Night, de l'auteur Jeremy Lennert est un jeu de plateau coopératif jusqu'à 4 joueurs, qui a lieu dans un royaume dévasté, sous la domination d'un nécromancien. Chaque joueur incarne un des derniers héros du royaume (neuf personnages sont disponibles), chacun ayant un set spécial de compétences, tandis qu'ils établissent un plan pour sauver le royaume.

Spécifications


Nombre de joueurs
1 à 6 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
150 minutes
Mécanismes
Coopératif, Dés
Date de sortie
sept. 2012
Auteur(s)
Jeremy Lennert
Illustrateur(s)
Clark Miller, Dan Taylor
Editeur(s)
Victory Point Games

avatar

La nuit sera sombre...

| 18 mai 2017 | jiba
Darkest night est un jeu coopératif, dans la lignée de Horreur à Arkham. Le nécromancien a envahi le royaume, et quatre courageux héros doivent retrouver 3 clefs puis un artefact pour pouvoir l'affronter. L'ambiance du jeu et le côté coopératif évoque le jeu de rôle (même s'il s'agit bien d'un jeu “ de plateau ”). Le jeu est produit par un éditeur “ indie ” américain (donc en anglais). Côté matériel, c'est assez particulier : on ressent que cela provient d'un “ petit ” éditeur, mais en même temps, on ne peut pas dire que le matériel soit de mauvaise qualité. Les cartes sont dans un carton inhabituel (et inhabituellement épais !). Les dessins sont assez peu nombreux mais de qualité et l'ensemble plonge bien dans l'ambiance du jeu. Les règles sont claires (mais en anglais). Le seul vrai problème vient des jetons et pion en carton : si le carton est de bonne qualité (on dirait presque du bois !), la découpe est faite au laser... et le laser laisse une sorte de “ suie ” noire de carton brûlé. Il faudra donc essuyer tout ça avant de commencer à jouer (compter 1 heure de boulot !). Par rapport à Horreur à Arkham, la différence la plus notable est la présence du “ grand méchant ” sur le plateau de jeu. Il est là, il rôde, son oeil maléfique vous cherche... et gare à vous s'il vous trouve ! En plus de points de vie, chaque personnage dispose de points de secret indiquant à quel point il est dissimulé aux yeux du grand méchant. Tout cela fait immanquablement penser à Sauron qui cherche l'anneau ! L'autre point clef réside dans les personnages que l'on joue. Il y en a 9 différents, allant du classique (magicien, voleur) à d'autres beaucoup plus originaux (devin, prince, érudit). Chacun a son paquet de cartes, et suit une mécanique propre. Par exemple le magicien a des cartes puissantes, mais ne pourra les utiliser qu'une seule fois avant de se reposer. L'érudit pourra quand à lui trouver des reliques anciennes... malheureusement la plupart sont des bâtiments (refuges anciens, etc) et devront donc être utilisées sur place. Il pourra aussi utiliser ses compétences d'anatomie en combat, pour viser les points faibles des adversaires... marrant, on ne m'a pas tout à fait appris ça en anat' ! Il sera donc crucial de réunir une équipe de 4 personnages en synergie. Points positifs : * Les personnages originaux * Le grand méchant et les points de secret Points négatifs : * La découpe au laser * La part assez importante de hasard * Le jeu est prévu pour 4 joueurs (si vous êtes moins nombreux, il faudra quand même vous répartir 4 personnages)
Voir plus d'avis
Plus blanc que blanc, ou pas !

Plus blanc que blanc, ou pas !

Voir plus d'articles