Gaïa

7.4 /10 (5 notes)

C'est le début de tout, car rien n'existe ! Vous êtes prêt à créer le monde ?

Doté de pouvoirs et de votre imaginaire, vous commencez à créer et peupler l'univers. En donnant forme à votre première montagne, en donnant vie aux plaines et aux forêts, vous réalisez que vous n'êtes pas seul et d'autres essayent également de créer le monde !

Serez-vous celui qui prospèrera ? Deviendriez-vous le grand créateur de Gaïa?

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

A son tour un joueur doit effectuer deux actions parmi :

- piocher une carte

- jouer une carte de sa main

Si le joueur joue une carte “Nature”, il la place devant lui et prend la tuile correspondante au type de terre (plaine, forêt, montagne…) et la place à côté d'une tuile déjà placée (ou au centre de la table si c'est la première tuile). Les cartes natures qu'il place devant lui, peuvent lui permettre de réaliser un des objectifs présent. Si c'est le cas, il place un de ces meeples sur cet objectif et plus personne ne peut le faire bien entendu.

Si le joueur joue une carte “Vie”, il place quatre animaux ou une ville sur une des tuiles libres en fonction de ce qui est indiqué sur la carte.

Chaque ville possède des besoins. Afin d'en construire une, il faut que deux des besoins présents soient respectés. En effet chaque ville lors de sa construction doit posséder ce qu'elle désire à côté d'elle et orthogonalement : par exemple, une prairie, du poisson,... Le joueur y place ensuite un de ses meeples.

Si un joueur améliore les satisfactions d'une ville qu'il n'a pas construite, il peut également placer un de ses meeples sur la ville. Par contre, si une ville perd de la satisfaction, les meeples retournent chez leur propriétaire et la ville peut être détruite.

Au début du tour d'un joueur, les cités doivent également être nourrie si possible. Pour ce faire, on retire un token de l'animal correspondant à la tuile adjacente. S'il n'y a plus d'animaux, une ville perd une de ses satisfactions…

Il existe également des règles avancées avec des cartes “pouvoir”.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Âge
à partir de 8 ans
Durée
30 minutes
Mécanismes
Tuiles, Gestion de main
Date de sortie
oct. 2014
Auteur(s)
Olivier Rolko
Illustrateur(s)
Julien Castanié
Editeur(s)
TIKI Editions Inc.

avatar

Au moins il est joli...

| 18 mai 2017 | limp
Quelle déception que ce Gaïa ! Car visuellement, il est attirant... Mais en fait, à part le fait que je le trouve joli, je ne lui accorde que peu d'intérêts. Pourquoi ? Parce qu'il s'agit d'un jeu où la pioche va être déterminante, le hasard omniprésent. Oui, mais attendez, ce hasard là je l'accepte volontiers sur certains jeux, mais je l'avoue bien moins sur ceux qui comme Gaïa se veulent sérieux et demandent du calcul et de l'optimisation. Gaïa ne propose à mes yeux rien de fun. Il va falloir bien réfléchir pour jouer au mieux. Et même si ses nombreuses versions (une version avec ou sans des cartes évènements, une autre ou on choisi si on peut virer un pion adverse pour mettre le sien ou juste ajouter le sien) auraient pu l'aider, il n'en est rien : ce jeu reste pour moi un simple jeu de pioche de cartes, de hasard, mais se voulant sérieux. Chez moi, c'est raté...
Voir plus d'avis
Voir plus d'articles
bastif

bastif

bastif

15 sept. 2016

Deuxieme partie en peu de temps! Une première lors du festival de Plouvorn et une seconde lors d'une soirée bien sympathique chez Ludik Addict! Les deux fois une configuration à 5 joueurs, les pouvoirs des dieux changent...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie