Guerre & Bêêêh !

10 juin 2011 | par UltraLord

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
2
Date
10 juin 2011

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
à 2 joueurs exclusivement
Âge
à partir de 10 ans
Durée
15 minutes
Mécanismes
Capture
Thèmes
Animaux
Date de sortie
1 janv. 2002
Auteur(s)
Bruno Cathala
Illustrateur(s)
Cyril Saint Blancat
Editeur(s)
Jeux Descartes, Eurogames

Scores

# Nom Score
1 UltraLord 33
2 Delphine 16
Réagir à cette partie de jeu

Il y a 1 commentaire

UltraLord
By UltraLord | 10 juin 2011 10:09

Tentant d'élargir ma ludothèque avec des jeux accessibles à ma dame, j'étais tombé sur Guerre et Bêêêêh !. En lisant les différents avis et critiques, j'étais arrivé à la conclusion que je devrai arriver à la sortir à la maison. Une lecture des règles mardi soir achevait de me convaincre. Ne restait plus qu'à le sortir. Et ce fût donc mercredi soir le jour de vérité pour cette nouvelle acquisition.

Ce qui m'intéressait dans ce jeu, c'est que finalement, il amène à terme aux jeux de développement. Oulà, je les entends les gros joueurs dire que Guerre et Bêêêêh, c'est tout sauf un jeu de développement. Attendez, laissez moi finir. Ma compagne est très très très loin des jeux de développement. Un jour, peut être ... mais dans bien bien longtemps. Mais dans Guerre et Bêêêêh, on doit gagner des points de victoires ... et pour cela, on a le choix entre différentes actions.

Bon, je vous l'accorde, on est loin de l'étude de l'arbre des développements possibles sous 7 Wonders. Cependant, on sort des jeux où le seul choix est de poser une carte ou d'en défausser une (type Lost Cities). Voyons le donc comme un "Mon premier jeu de développement", accessible dès 7 ans ...

Je commence donc par l'explication des règles à Delphine. Au passage, le livret de règle est bien, on comprends tout de suite le jeu une fois qu'on l'a lu (chose qui n'est pas toujours le cas). Et là, première difficulté. Mais y'en a encore combien des actions possibles ? Oui, je sais, il n'y a que 5 actions possibles ... Mais la faute à ma pédagogie sans doute ... Delphine s'inquiète de savoir si elle arrivera à se rappeler de tout. Je la rassure, et de toute façon, pour une première partie, tout le monde découvre, et c'est en jouant que l'on assimile les mécanismes.

Rassurée, elle est prêt à commencer une partie. Le plateau est en place, et c'est parti. On va résumer la première moitié de la partie simplement. Chacun à tour de rôle inspectons 2 tuiles et déplaçons un mouton sur celle qui nous intéresse le plus. Les points s'accumulent à tour de rôles, et une fois de temps en temps, une carte arrive dans la main d'un joueur.

Cependant, Delphine n'a pas assimilé la condition de victoire. Elle ne veut pas perdre le moindre mouton ... La seconde moitié est donc comme la première pour Delphine, quand de mon côté, je n'hésites plus à me saisir des jetons à 5 points, faisant sortir par la même occasion des moutons. De même, je ne regarde plus les tuiles et me jette dessus. Tant pis s'il s'agit d'un loup, il ne reste plus beaucoup d'herbe à brouter.

Au final, je l'emporte haut la main, 16 contre 33, la faute à Delphine qui voulait garder tout ses moutons. Pour la prochaine, il faudra donc qu'elle retienne la condition de victoire ... les moutons n'apportant aucun point de victoire (sauf carte spéciale ...).

Ainsi donc, si Delphine n'était pas tout à fait convaincu par le jeu, les mécanismes sont assimilés. Reste à découvrir la partie stratégique ainsi que les cartes spéciales. En tout cas, les parties sont vraiment rapides, ce qui aidera sans doute aussi à le ressortir.