Müll & Money

7.5 /10 (4 notes)

Vous êtes tous gérants d'une usine d'on ne sait pas trop quoi, mais votre but est clair : faire un max d'argent et rendre votre entreprise la plus efficace.

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Chaque joueur possède un plateau individuel qui correspond aux besoins de son usine pour produire (en employés, ressource), l'émission de pollution et la pollution présente autour du site de l'entreprise.

Un plateau central permet de voir le rendement de chaque usine et le nombre d'employés (si ce nombre est inférieurs à celui nécessaire, la production est impossible).

Chaque tour de jeu va se dérouler en 2 phase : Choix des lots de cartes constitués par le premier joueur, puis une phase d'actions qui va dépendre des cartes choisies. Il peut y avoir un contrôle anti-pollution de temps en temps, et malheur à celui qui sera dans le rouge !

Les cartes sont de tout ordre, on peut produire, vendre des ressources, améliorer son entreprise, améliorer son revenu en faisant de la pub, virer ou embaucher des employer. Il existe deux autres cartes spéciales, nettoyer la pollution ou la déverser chez le voisin. La première permet d'améliorer une action ou de rembourser un emprunt. La seconde permet de corrompre l'inspecteur de l'hygiène pour qu'il ferme les yeux sur toute la pollution qu'on a émise.

Müll+Money se veut être un jeu qui dénonce les dérives de notre monde ultra-capitaliste, on vire, on pollue à outrance et on corrompt pour pas que ça se voit.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
60 minutes
Mécanismes
Enchères, Combinaisons, Simulation
Date de sortie
1 janv. 2001
Auteur(s)
Jürgen Strohm
Illustrateur(s)
Franz Vohwinkel
Editeur(s)
Rio Grande Games, Hans im Glück

avatar

Pas de moule si pas de monnaie

| 18 mai 2017 | limp
J'avoue être un tout petit peu partagé sur mes sentiments envers ce jeu. D'une part, il est très bon, avec de réels choix à faire, une thématique assez bien rendue et une richesse tactique relativement attirante. D'autres part, si le coup de coeur n'est pas loin, il n'est pas total. Ceci est peut être dû au fait qu'au final on ressent à peine cette petite frustation qui dit qu'on aurait voulu un jeu encore plus dense, plus riche et un peu plus long. Et en même temps, c'est probablement le point fort du jeu : un vrai jeu de gestion, à base de cartes, pour ne pas effrayer les joueurs qui craignent les "gros jeux", et d'une durée de partie tout aussi raisonnable que la complexité de ses règles. A l'heure actuelle, où on essaie de raccourcir la durée des parties des jeux (enfin, de manière générale, car de bons "gros jeux" sortent encore régulièrement), on se dit que ce jeu, sortit en 2001 (et donc il y a 10 ans à l'heure où je rédige ses lignes), est encore d'actualité. Même sa mécanique, si elle n'a rien de surprenant, ne fait pas surannée. Et je ne vous parle pas de la thématique, qui parle de faire le meilleur profit avec son entreprise, en virant du salarié à tour de bras et en faisant attention de ne pas trop polluer. Non, en fait, si vous chercher un jeu pas trop long et assez riche, Müll & Money reste encore et toujours un très bon choix.
avatar

c'est pas que de la müll !

| 18 mai 2017 | loic_425
Un très bon jeu dans le principe du développement à la "Goa". Bon y'a pas tant que ça de point commun avec le jeu et les sensations sont vraiment très différentes en y jouant. Juste que l'on retrouve le principe des différents "niveaux" du tableau de développement. Simple (plus que Goa), court (plus court que...), seul le thème et la boite peuvent rebuter et pourtant... Oui en y jouant, virer des gens parce qu'ils nous coûtent trop chers chaque année, ben oui on le fait avec plaisir ! :)
avatar

Passer de l’autre côté de la barrière

| 18 mai 2017 | Meeeuuhhh
Type de jeu : Pour voir que la vie des patrons c’est pas si facile Nombre de parties jouées : 3 Avis compendieux : Un jeu au thème original (ou comment fonctionne le cerveau des patrons véreux : et s’ils étaient forcés par le « système » ?) servi par une mécanique que l’on doit chercher à optimiser tout au long de la partie. Je n’ai pas assez d’expérience pour en être sûr, mais il me semble que la position dans le jeu conditionne fortement la tactique à employer. Un bon jeu à servir pour faire découvrir une belle mécanique à des joueurs un peu expérimentés. Clarté des règles (4) : On me les a expliquées, elles sont assez simples, et puis bon, elles parlent de choses que les moins de 20 ans connaissent bien, les plus de 20 aussi. On sait bien que quand on produit on pollue et que pour produire moins cher il faut virer des gens. Qualité du matériel (3) : Très gris, il reflète le thème, les photos sont judicieusement rétro/kitsch, tout pour servir le thème. Bref, il est à l’image du thème, moche : mais c’est voulu. En terme d’efficacité de jeu, rien à dire, si ce n’est qu’il ne faut pas avoir de gros doigts et que le symbole euro qui sert à désigner le premier joueur peut faire penser à bien d’autres choses avant de faire penser au susdit symbole. Reflet du thème (4) : Et bien, le thème ne fonctionne pas mal du tout, on s’y croirait dans la peau du patron un peu corrompu qui essaie de s’en sortir comme il peut en s’arrangeant avec sa conscience. Un jeu pour apprendre que rien n’est blanc et noir dans la vie : on s’en rend compte quand on se met à virer des employés (ce qui n’est pas forcément le plus utile dans le jeu me semble-t-il), ou à corrompre un expert anti-pollution ou à aller jeter ses déchets chez les autres (alors que dans la vraie vie on réprouve fortement tout ceci, bien sûr).
Voir plus d'avis
Critique de Müll & Money

Critique de Müll & Money

3 oct. 2007 2 Critiques

Nous avons droit ici à un jeu très moral : nous jouons le rôle d'un chef d'entreprise qui passe son temps à polluer et à virer des employés. Évidemment,...

En savoir plus
Nouveau Design : "Bourse et finances"

Nouveau Design : "Bourse et finances"

Voir plus d'articles
baselunaire

baselunaire

baselunaire

18 oct. 2008

Une petite partie pour commencer la soirée. C'était une première partie pour Raf' et Sébastien, et pourtant je perds encore argh !! Faut dire que la carte Alerte a été tirée deux fois de suite quand j'étais dans le rouge...ça n'aide pas ! En...


En savoir plus
baselunaire

baselunaire

baselunaire

16 oct. 2008

Et voilà encore une bonne dose de choix draconniens ! Steph nous a bien faits rire avec ses innovations et ses crédits. Olivier(Obreizh ou Oliver) a gagné haut la main, sans crédit, en accélérant la fin de la partie et en jouant bien, tout simplement....


En savoir plus
loic_425

loic_425

loic_425

21 sept. 2007

Blue a raté son départ et a été obligé de prendre un crédit. Il n'a pas réussi à remonter. Pascal et Gaëlle découvrait le jeu. Les points je ne les ai pas mais ça donnait : Pascal, Loïc, Gaëlle, Blue.


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu