New York Kings

8 /10 (2 notes)

Vito Gambini, figure majeure de la mafia New-Yorkaise, vient de passer l'arme à gauche. Paix à son âme, respect à sa mémoire.

L'assemblée des Cinq Familles se réunit demain à l'aube pour nommer celui qui va lui succéder pour reprendre le contrôle et la gestion des affaires de New York.

Plusieurs affranchis légitimes se disputent la place d'honneur et, devant ce choix cornélien,

les anciens leur ont lancé un défi : Une nuit pour faire leurs ultimes preuves... cette nuit !

Vous incarnez la destinée d'un de ces affranchis appartenant à l'une des Cinq Familles et devrez sillonner la ville pour recruter des hommes de main et accomplir vos missions.

La nuit sera longue et périlleuse car vous jouerez contre la montre, la police et vos rivaux.

Au matin, si vous avez amassé la plus grande fortune, seule vraie valeur dans le milieu,

vous deviendrez le nouveau roi de New York. Si vous êtes toujours en vie...

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Au début de chaque tour, l'attribution secrète d'une somme de corruption détermine le premier joueur et le contrôle de la police. Puis chacun tire un nombre de cartes "RESSOURCES" dépendant de l'étendue du réseau qu'il contrôle (le nombre d'hommes de main d'une même famille). Ensuite, chaque joueur peut à son tour déplacer les personnages qu'il contrôle (son affranchi et ses hommes de main) puis leur faire effectuer individuellement une action, au choix:

- ACCEPTER/ACCOMPLIR une mission : elles apparaissent sous forme de cartes "smart phones", un message indiquant la nature de la mission, sa difficulté (nécessitant plus ou moins de personnages et le risque d'interpellation), les adresses qu'il faudra relier pour l'accepter puis l'accomplir (sous forme de tuiles à poser sur la carte) et la récompense une fois la mission accomplie.

- PROVOQUER d'autres personnages : pour tester les limites de vos adversaires, rien de mieux que l'intimidation. Les provocations se jouent avec des dés de poker que vous combinez avec les valeurs de vos personnages présents pour déterminer la force de votre "main"(As pour les affranchis, du "9" au "Roi" pour vos hommes de mains). La meilleure main se fera sans doute payer la prudence de l'adversaire (ou sa lâcheté). A moins de pousser la provocation jusqu'à la fusillade à l'issue aussi sanglante qu'imprévisible...

Votre affranchi pourra de plus, à chaque tour, tenter d'ENGAGER UN HOMME DE MAIN. Il en trouvera notamment dans les bars d'habitués des quartiers périphériques (Bronx, Brooklyn, Queens ou Union City).

Les véhicules de Police, déplacés par le premier joueur à chaque tour, compliqueront grandement les déplacements et opérations. Leur rôle est de contrôler, d'interpeller et de placer, le cas échéant, les personnages en cellules de garde à vue où, au mieux, ils perdent un temps précieux.

Les cartes "RESSOURCES", selon leurs effets, peuvent être jouées durant votre tour ou celui de vos adversaires. Toutes différentes, elles peuvent influer sur toutes les phases du jeu. On y trouve de l'équipement (armes, véhicules...), des déplacements particuliers (taxis, hélicoptère, speed boat...), des appuis précieux (avocats efficaces...) et toutes sortes de contrariétés pour vos adversaires (Intervention de la SWAT, flic infiltré ou plus simplement un pneu crevé ou un bouchon sur Times Square retardant leur mouvement...).

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Âge
à partir de 13 ans
Durée
90 minutes
Mécanismes
Hasard, Bluff, Négociation
Thèmes
Ville, Enquêtes et Policiers
Date de sortie
sept. 2012
Auteur(s)
Arnaud Ladagnous
Illustrateur(s)
Arthur Bozonnet
Editeur(s)
Playad games

avatar

Ne jamais faire confiance à personne

| 18 mai 2017 | Shanouillette
Je n'ai joué qu'une seule partie de N Y kings mais j'ai hate de pouvoir m'y remettre. Ce n'était pas la meilleure config j'imagine. 2 joueurs. A deux, moins de négociations, moins de blocages, moins de tentatives d'intimidation... Mais quand même, on a bien senti tout le potentiel rôlistiques et ludiques du jeu. Le matériel m'emporte. Ce noir et blanc (avec une pointe de rouge) donne un visuel hyper accrocheur. Pas de doute, on est bien à New York, by night. Le climat est là. Chapeau. Maintenant c'est aux joueurs de faire le reste. Oui, il faut jouer. Jouer son personnage. Bluffer, troubler, impressionner, cajoler. Caresser la flicaille dans le sens du poil. Sortir l'artillerie lourde si l'interpellation tourne au vinaigre. Tout est hyper thématisé. Et ça, j'aime pas, j'adore. Si vous craignez de jouer votre chance, lâcher l'affaire. Ici, on lance les dès. Oui. Mais on peut quand même aider le hasard. De bien des manières. Gérer votre équipe de façon astucieuse afin d'avoir une bonne main de poker, jouer les bonnes cartes "ressources" au bon moment, allonger la monnaie pour ajouter un dé... Bref, après une partie, on a vraiment trouvé que NYK avait du caractère. Je reviendrais peut-être sur mon avis quand on aura pu y rejouer, avec plus de monde autour de la table.
Voir plus d'avis
Le Ludochrono de New York Kings

Le Ludochrono de New York Kings

2 nov. 2015 0 Vidéos

Nos amis de Ludovox ont patagés une vidéo sur New York Kings, merci à eux. Vous les retrouvez sur ludovox.fr.

En savoir plus
Les auteurs de New York Kings nous préparent du lourd

Les auteurs de New York Kings nous préparent du lourd

19 févr. 2013 1101 Actualités

En savoir plus
NEW YORK KINGS, saleté de jeu

NEW YORK KINGS, saleté de jeu

6 févr. 2013 7

Non e possibile ! No. Devant New York Kings, on ne peut rester froid comme de la viande de carpaccio. On ne peut pas. Déjà, le visuel...

En savoir plus
Voir plus d'articles
Julien1313

Julien1313

Julien1313

24 sept. 2013

Une partie de découverte, jouée avec mon ami Nico. Je dis bien découverte car il est évident à la lecture des règles que le jeu ne peut dévoiler tout son charme à deux. Néanmoins une bonne...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu

Extensions

The Jokers Extension

  • 2 à 5 joueurs
  • A partir de 13 ans
  • Sortie : déc. 2013