New York Kings

24 sept. 2013 | par Julien1313

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
0
Date
24 sept. 2013

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Âge
à partir de 13 ans
Durée
90 minutes
Mécanismes
Hasard, Bluff, Négociation
Thèmes
Ville, Enquêtes et Policiers
Date de sortie
sept. 2012
Auteur(s)
Arnaud Ladagnous
Illustrateur(s)
Arthur Bozonnet
Editeur(s)
Playad games
Réagir à cette partie de jeu

Il y a 1 commentaire

Julien1313
By Julien1313 | 24 sept. 2013 19:20

Une partie de découverte, jouée avec mon ami Nico. Je dis bien découverte car il est évident à la lecture des règles que le jeu ne peut dévoiler tout son charme à deux. Néanmoins une bonne façon d'appréhender au mieux les mécanismes...et d'identifier pour une prochaine partie lesquels de mes amis trouveront le plus leur compte!

Autant le dire tout de suite, je me suis fait écraser. Alors que j'avais commencé avec deux petites mission à 4'000$, Nico s'est orienté vers un recrutement fort, tout en pique. Il a dès lors disposé d'une équipe lui permettant de mener plusieurs missions en parallèle ainsi que de la possibilité de tirer de nombreuses cartes action.

Je me suis toutefois décidé à recruter et j'ai jeté mon dévolu sur deux dames (Q) et un 10, avec pour objectif de faire une équipe avec mon affranchi et mon 10, et d'imposer le respect avec ma paire de dames. Malheureusement pour moi, après que Nico ait joué une carte action opportune, ma première dame s'est révélée être une fliquette infiltrée. J'ai donc dû m'en séparer; elle a terminé au fond de l'Hudson, et j'étais de retour à la case départ!

Nico de son côté s'est lancé dans des missions dangereuses et difficiles, mais très bien rémunérées. Et les interpellations que j'ai orchestrées avec mes "amis" policiers n'ont pas porté leurs fruits.

Au final, je tente le tout pour le tout en provoquant mon adversaire. J'avais prévu un coup d'enfoiré avec une carte action me permettant d'échanger un de ses dés avec un des miens. Mais c'était sans compter sur le niveau d'enfoir-isme de Nico, qui a posé une carte lui permettant de tout remettre à zéro et de nous faire relancer les dés. Poussant le vice jusqu'au bout, la fusillade a débouché sur la mort d'une dame que j'avais embauchée alors qu'elle travaillait pour mon adversaire. Une vendetta bien orchestrée...

En somme, une partie très sympa même si l'on sent bien que deux n'est clairement pas une configuration à recommander pour ce jeu. Il y a un gros gros potentiel pour des parties à 4 ou 5, pour autant que l'on trouve des joueurs qui conviennent à ce genre de jeu.

Et ce genre de joueurs, j'en ai plein parmi mes amis...