Nippon

22 août 2016 | par Le Zeptien

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
0
Date
22 août 2016

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
90 minutes
Date de sortie
2015
Auteur(s)
Paulo Soledade, Nuno Bizarro Sentieiro
Illustrateur(s)
Mariano Iannelli
Editeur(s)
What's Your Game?

Photos

Réagir à cette partie de jeu

Il y a 3 commentaires

Le Zeptien
By Le Zeptien | 22 août 2016 16:03

L’éditeur What’s your game? Vous connaissez ? Mais oui : Vasco da Gama, Asgard, Vinhos, la petite boite de Ur, l’extension de Reef Encounter… En l’espace de deux ans, WYG? a fait sensation avec un beau tire groupé de jeux à complexité variable, à savoir Zanghuo, Madeira, Nippon et Signorie. Pour ce dernier, j’en ai déjà plusieurs parties à mon actif et je compte bien le présenter à nouveau prochainement tant le jeu est très plaisant. Concernant Madeira, j’ai eu quelques retours un brin mitigés… il est décrit comme un peu trop lourd, alambiqué… cela dit, j’ai lu des critiques comparables sur Vinhos que j’apprécie pourtant.

J’avais donc eu envie de voir un peu ce que proposait Nippon, et c’est donc en compagnie de monsieur Cormyr, monsieur Rugh Mahler (dit Slowly Gonzales :P ) et Dame Aurélie que je suis parti au pays du Soleil Levant. Lorsque les joueurs arrivent là-bas, c’est le moment de développer un Japon bien en retard par rapport aux puissances occidentales et le faire sortir de l’ère féodale. Ça tombe bien, Nippon est essentiellement un jeu de gestion (de cubes), de développement (d’usine et de différentes pistes) et de placement (marqueurs trains, bateaux, et d'influence).

Naturellement, avec ce genre de jeu, on a pas la moindre idée du « Par où commencer ? » quand on entame la première partie. Vous me direz « Et bien tant mieux ! C’est déjà plutôt le signe que le jeu n’est pas scripté » et je vous répondrai « Ben heu…oui, enfin peut-être…et alors ? » ça ne dit rien sur la qualité du jeu ça cher lecteur(trice)...

Et bien pour être franc, je ne sais pas si j’ai aimé ou pas (ni même si c‘est nippon ni mauvais… oui, elle est nulle mais j‘en prend toute la responsabilité pour vous épargner cette peine xD ), tant j’ai compris les choses très tardivement en fin de partie, notamment que la source essentielle de points (et là, elle se révèle incontournable), réside dans les majorités, un peu comme dans un jeu de Kramer. Oh je sais, cela a pu paraître évident à certains, mais pas pour moi et mon petit cerveau. :(

Les autres façons de marquer des points permettent surtout de faire la différence entre les joueurs aux scores sensiblement proches dans les différentes provinces. Bref, en plus du gestion-développement-placement, Nippon est aussi un jeu de majorité. Si vous voyez pas ça tout de suite, vous prendrez une vertigineuse ratatouille. Il faudrait d’ailleurs le préciser dans les mécanismes sur la fiche jedisjeux, et supprimer la phrase « jeu de développement économique rapide » qui me fait bien rigoler maintenant : En effet, le temps de jeu annoncé, (1h30) me semble très optimiste comme estimation.

Alors voilà… Revenir sur Nippon ? Oui, surement, mais en joueur averti. En tout cas, cette gamme WYG? est à présent bien étoffée et pourrait se faire une place particulière, un peu comme celle de la collection Aléa.

PS : J'aime bien ces plateaux "en long". ça pourrait devenir leur marque de fabrique chez WYG?, vous croyez pas ?

Le Zeptien
By Elgarion | 23 août 2016 08:27

En effet, lors de ma partie c'est une bonne place par rapport au marché extérieur sur 2 centres de commerce et un énorme accent sur la partie logistique (mes trains et navires avaient envahi ces zones) qui m'ont fait gagner.

Le Zeptien
By Le Zeptien | 23 août 2016 10:37

Oui, oui, j'en doute pas, et la prochaine fois, je saurais mieux comment m'orienter... dans ce genre de jeu, une fois que l'on sait vers quoi se concentrer pour être compétitif, c'est seulement à ce moment là que l'on commence vraiment à jouer.